19
Marine06100 En dit plus :
Bonjour à tous je suis l'auteure de la VDM, comme beaucoup je viens de créer un compte pour vous répondre! Déjà absolument ravie qu'elle ai été publiée, ensuite bien entendu il y avait trop peu de caractères pour pouvoir expliquer toute l'anecdote. Pour les explications, il ne s'agit nullement d'une agression. Le chirurgien je le connaissait, c'était mon spécialiste. En fait ce jour là on m'a descendue dans le couloir du bloc, seulement mon chirurgien a eu une urgence de dernière minute. Donc on m'a un peu oubliée là pendant une heure sur mon brancard, donc déjà un peu stressée (car c'est jamais marrant de se faire operer). Ensuite normalement avant une opération on est censé vous poser un cathéter et vous donner un tranquillisant. Sauf que le personnel avait complètement zappé, du coup en entrant enfin dans la salle, mon spécialiste/chirurgien (qui est super cool et gay au passage, donc il risque pas de tripoter ses patientes) me pince les joues en mode gouzi gouzi (d'où mon pseudo quand j'ai posté la vdm) et dit au personnel de la salle "on va particulièrement bien prendre soin de cette petite". Face à mon regard (outré est un peu fort, mais je ne m'y attendait pas et avec le stress plus l'attente voilà voilà quoi) il a remarqué que je n'avais pas eu de tranquillisant (d'où le "elle n'est pas shootée?"). J'espère avoir pu vous éclairer, en ces temps il vaut mieux ne pas laisser place aux malentendus! Bonne journée à tous ?
Par Gouzigouzy - / mercredi 25 octobre 2017 12:55 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Marine06100  |  7

Bonjour à tous je suis l'auteure de la VDM, comme beaucoup je viens de créer un compte pour vous répondre! Déjà absolument ravie qu'elle ai été publiée, ensuite bien entendu il y avait trop peu de caractères pour pouvoir expliquer toute l'anecdote.
Pour les explications, il ne s'agit nullement d'une agression. Le chirurgien je le connaissait, c'était mon spécialiste. En fait ce jour là on m'a descendue dans le couloir du bloc, seulement mon chirurgien a eu une urgence de dernière minute. Donc on m'a un peu oubliée là pendant une heure sur mon brancard, donc déjà un peu stressée (car c'est jamais marrant de se faire operer). Ensuite normalement avant une opération on est censé vous poser un cathéter et vous donner un tranquillisant. Sauf que le personnel avait complètement zappé, du coup en entrant enfin dans la salle, mon spécialiste/chirurgien (qui est super cool et gay au passage, donc il risque pas de tripoter ses patientes) me pince les joues en mode gouzi gouzi (d'où mon pseudo quand j'ai posté la vdm) et dit au personnel de la salle "on va particulièrement bien prendre soin de cette petite". Face à mon regard (outré est un peu fort, mais je ne m'y attendait pas et avec le stress plus l'attente voilà voilà quoi) il a remarqué que je n'avais pas eu de tranquillisant (d'où le "elle n'est pas shootée?").
J'espère avoir pu vous éclairer, en ces temps il vaut mieux ne pas laisser place aux malentendus!
Bonne journée à tous ?

Comments
Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Aesus  |  40

Une agression ??? Et puis quoi encore ?
Il vérifiait qu'elle avait été anesthésiée, c'est tout.
Si ça, c'est une agression, qu'est-ce que ce sera quand il va commencer à poser le bistouri sur sa patiente ?

Répondre
  brhd  |  42

Une agression, rien que ça ?

C'est en partie à cause de discours dans le genre que certaines causes, notamment actuelles, se trouvent décrédibilisées...

Répondre
  pif_paf_pouf_  |  25

Faut arrêter de crier à l'agression au moindre du truc, ça finit par décribiliser toutes les personnes qui se plaignent d'agression, y compris celles qui en sont vraiment victimes. Déjà que c'est pas toujours évident de se faire entendre à ce sujet...

Par  MarmotteGothic  |  52

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Lune  |  27

bah c'est sur qu'on préfère tous qu'un chirurgien contrôle l'anesthésie à coup de bistouri bien enfoncé dans la peau plutôt qu'en pinçant une joue !
bientôt l'examen gyneco sera qualifié de viol systématiquement...

Par  Marine06100  |  7

Bonjour à tous je suis l'auteure de la VDM, comme beaucoup je viens de créer un compte pour vous répondre! Déjà absolument ravie qu'elle ai été publiée, ensuite bien entendu il y avait trop peu de caractères pour pouvoir expliquer toute l'anecdote.
Pour les explications, il ne s'agit nullement d'une agression. Le chirurgien je le connaissait, c'était mon spécialiste. En fait ce jour là on m'a descendue dans le couloir du bloc, seulement mon chirurgien a eu une urgence de dernière minute. Donc on m'a un peu oubliée là pendant une heure sur mon brancard, donc déjà un peu stressée (car c'est jamais marrant de se faire operer). Ensuite normalement avant une opération on est censé vous poser un cathéter et vous donner un tranquillisant. Sauf que le personnel avait complètement zappé, du coup en entrant enfin dans la salle, mon spécialiste/chirurgien (qui est super cool et gay au passage, donc il risque pas de tripoter ses patientes) me pince les joues en mode gouzi gouzi (d'où mon pseudo quand j'ai posté la vdm) et dit au personnel de la salle "on va particulièrement bien prendre soin de cette petite". Face à mon regard (outré est un peu fort, mais je ne m'y attendait pas et avec le stress plus l'attente voilà voilà quoi) il a remarqué que je n'avais pas eu de tranquillisant (d'où le "elle n'est pas shootée?").
J'espère avoir pu vous éclairer, en ces temps il vaut mieux ne pas laisser place aux malentendus!
Bonne journée à tous ?

Par  Petitsuisse00  |  19

Il t'a pas tripoté non plus, il n'y a rien de grave

Chargement…