49
Par - / mardi 25 septembre 2018 08:30 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre

Malheureusement à Lyon, TCL (le réseau de transport) avait fait une campagne publicitaire l’année dernière pour interdire et verbaliser ces pratiques...
Personnellement je le fais encore car cela me semble juste et civil de faire ça (ce qui est rare de nos jours donc aberrant de banaliser ça)

Par  cecile35  |  6

malheureusement si, c'est interdit. Après, est ce que le gars a le droit de verbaliser en civil, là c'est un autre question.
Article 3.3.1 du règlement du Star
La cession, ou la mise à disposition, à titre gratuit ou onéreux, de titre de transport en cours de validité est interdite

Répondre
  Tharkun  |  38

S'il veut faire un collier, faut attendre que le titre ne soit plus valide pour lui donner.
Pour les biscuits, faut attendre qu'ils ne soient plus mangeables pour les donner.

Par  Seiri  |  11

Je le fais avec mes tickets de horodateur, mais ses salows ont trouvé la technique en nous obligeant à mettre notre plaque d'immatriculation dessus -_- du coup je peux pas toujours donner mon heure prise en trop /:

Par  Célia1994  |  9

Dans les villes où j'ai vécu, Toulouse et Paris, les tickets sont valables certes 1h mais pour faire des correspondances. Ils ne peuvent donc pas être utilisés sur la même ligne ni dans un laps de temps trop court. Du coup, j'ai un peu de mal à saisir dans quelles circonstances on peut donner son ticket. Si en sortant de la ligne X je donne mon ticket, il y a de forte chance que la personne présente à cet endroit veuille également prendre la ligne X, le ticket sera donc refusé 🤔

Répondre
  Crimberlies  |  7

Okay tu as utilise la ligne x, mais tu as paye et valide ton ticket a la station a, de la ligne x. Et effectivement tu peux pas le valider deux fois a la meme station, hors tu vas sortir a la station b, et c'est seulement la que tu peux le ceder. Vu qu'avant tu peux te faire controler. Du coup le prochain l'utilisera surement a la station b ou tu le croiseras. L'astuce est nickel

Répondre
  Adaljeez  |  1

A Rennes ça marche pas comme à Paris : on a pas de portiques ou quoi, juste une simple borne où tu valides ton ticket. La fraude est extrêmement simple et tu peux valider 30 000 fois le même ticket si tu veux ça marchera quand même. Sauf que tu seras en fraude mais ton ticket sera jamais refusé en fait :)

Répondre
  Célia1994  |  9

Ah d'accord ! Effectivement, je ne suis jamais allée à Rennes, on peut émettre l'hypothèse que la VDM se déroule dans cette ville.

Mais comme le dit Tharkun, il n'y a pas que le métro. Et à Toulouse je suis sûre à 300% qu'on ne peut pas recomposter sur la même ligne de bus. De manière à ne pas pouvoir utiliser le même ticket pour faire un allez-retour mais seulement des correspondances.

Je suis sûre le cul pour le système rennais quand même 😀

Répondre
  Célia1994  |  9

Ah d'accord ! Effectivement, je ne suis jamais allée à Rennes, on peut émettre l'hypothèse que la VDM se déroule dans cette ville.

Mais comme le dit Tharkun, il n'y a pas que le métro. Et à Toulouse je suis sûre à 300% qu'on ne peut pas recomposter sur la même ligne de bus. De manière à ne pas pouvoir utiliser le même ticket pour faire un allez-retour mais seulement des correspondances.

Je suis sûre le cul pour le système rennais quand même 😀

Répondre
  Kerael  |  33

A Paris on ne peut pas se servir du même ticket sur la même ligne en effet (et j'ai toujours trouvé ça totalement débile, on n'a pas le droit de faire un arrêt dans une boutique qui est sur son trajet et de prendre le bus suivant, ou de faire l'aller-retour en bus dans l'heure.... L'impossibilité de garder le même ticket sur un trajet métro/bus est également particulièrement énervant. Quand tu y habites et que tu as un abonnement, ça passe, mais une fois que tu n'y es plus qu'occasionnellement, tu vois bien l'injustice du système !!! ), mais ce n'est effectivement pas du tout le même système ailleurs.
A Nantes, comme à Rennes, tu fais ce que tu veux en bus/tram/busway pendant l'heure de validité de ton ticket.
Je garde de bons souvenirs de Rennes et de ses dons de tickets dans les stations de métro, que ce soit en live ou déposés sur le rebord du distributeur de ticket. Je n'ai pas vu de gens le faire à Nantes...

Par  Crimberlies  |  7

Y'avait une manifestation hier soir a lyon pour legaliser ca.. Parce que oui, c'est passible d'amende😑 je crois que c'est autour de 150e. Petit tip, quand tu passes le portique pour sortir de la station, depose ton ticket ni vu ni connu sur la borne, de l'autre cote evidement, ceux qui entrent peuvent en disposer et y'a aucune "passation" de la main a la main. En tous cas vdm, c'est dommage d'etre penalise pour etre solidaire

Répondre
  Slyfried  |  56

Sauf qu'on oublie très souvent que les réseaux de transports en commun sont financés en grosse partie par les collectivités. En Île de France, le coût de fonctionnement des transports en commun s’élève à 10 Milliards d'euros par an !
72% sont financés par les collectivités, la région, les employeurs etc. Et seulement 28% par les recettes de ticket, pass navigo etc..
Donc, oui c'est beau la solidarité et tout les beaux grands idéaux mais quand il manque de l'argent pour tout le fonctionnement et bien les prix augmentent et les impôts aussi.
La fraude c'est 2.5% dans le métro et RER à 10% dans le tram et bus. Alors, oui, c'est de la fraude, même si l'idée de base est sympa.
Et au vu de l'ampleur des fraudes et du coût, ta solidarité fait que des millions d'usagers paient toujours plus cher.
C'est sympa : )

Répondre
  Crimberlies  |  7

Le truc c'est que le ticket est valable 1h. Mais ils veulent explicitement qu'on gaspille le temps restant plutot que d'en faire profiter un autre utilisateur. Mais on paie l'heure entiere. Finalement comme ca a ete dit plus haut, c'est comparable a un paquet de biscuit entame qu'on donnerait. C'est bien parce qu'ils l'ont interdit que ca porte a debat, mais en soi c'est juste du bon sens si tu reflechis bien. Peut etre que la solution c'est des tickets 30 min🤔

Répondre
  Slyfried  |  56

Ce n'est pas le problème que le ticket soit valable une heure. Quand tu achètes un ticket, tu n'achètes pas une plage horaire pour toi et X personnes mais un voyage (ou un aller-retour) pour TOI et uniquement pour TOI.
Et donc, oui, même si l'idée est sympa, cela reste de la fraude.
Et cela fait perdre de l'argent.

Répondre
  Crimberlies  |  7

A ba oui, je sais bien qu'ils prefereraient qu'on paie tous 2e20 sans se preoccuper de distinguer ceux qui utilisent le bus pour 3 stations et ceux qui prennent 5 correspondances 😁 mais ils ne le font pas. Et raquer inequitablement ca incite justement a etre bien content de trouver un ticket encore valide, comme ca donne pas envie de juste le jeter apres 10min. Ils pourraient adapter ca, mais ils ne le font pas. Ca incite a frauder, si tu preferes les bons mots

Répondre
  Haythan  |  20

En même temps, on préfère payer des caméras et de la répression plutôt que d'améliorer le service.
Sinon, la solution, c'est d'ajouter ça dans les impôts et de rendre le transport gratuit. Ca se fait dans certaines villes.

Répondre
  Slyfried  |  56

😂😂
Et qui va payer pour cette gratuité ?
La route sur laquelle tu roules, ce sont tes impôts, pourtant, "c'est gratuit".
D'une manière ou d'une autre, tu paieras.

Répondre
  Haythan  |  20

D'où le fait que j'ai dit ça: "Sinon, la solution, c'est d'ajouter ça dans les impôts et de rendre le transport gratuit. Ca se fait dans certaines villes. " :p
Du coup, oui, c'pas un gratuit gratuit. N'empêche que globalement, ça revient au même, t'as pas à prévoir les dépenses de transport en plus, et pour ceux qui n'habitent pas dans la ville par exemple et qui n'y paient pasleurs impôts (si on parle d'un plan local et non national) beh c'est gratuit. C'est plus équitable, et surtout publique. Parce que bon, techniquement, la chose publique, c'est un peu le principe de notre système gouvernemental.

Répondre
  Slyfried  |  56

Oui mais non.
Ce n'est pas du tout une bonne solution. Tout comme le prix du ticket, l'impôt est à la fois égalitaire mais injuste. Tout le monde ne paie pas des impôts et tout le monde n'utilise pas les transports en commun. Personnellement, payer pour quelque chose que je n'utilise pas, ça me gonfle !
Mais c'est un peu tout un système qu'il faut revoir. Vous faites honneur (et c'est sans ironie) à vouloir l'égalité partout. Mais cette égalité est un piège. Une personne au RSA qui doit payer un ticket de métro, cela n'a pas du tout le même impact pour une personne gagnant un salaire "honnête" ou encore sur celui ou celle qui gagne très bien sa vie. Je pense qu'il faudrait faire un système où nous payons tous mais en fonction du salaire. Je ne dis pas de doubler ou tripler le prix de ceux qui gagnent le plus; mais déjà cela serait plus équitable.
Je ne viens de boire qu'un seul café et je ne suis pas très bien réveillé, mais si tu veux poursuivre cette conversation, n'hésite pas à me mp !

Répondre
  brhd  |  44

"Personnellement, payer pour quelque chose que je n'utilise pas, ça me gonfle !"

Ouais mais là on n'a pas fini :
la santé, si tu tombes rarement malade, beh tu l'utilises pas.
L'éducation nationale, si tu n'as pas de gosse, beh tu ne l'utilises pas.
Les service de sécurité (police, douane, ...) : beh si tu es dans un village perdu, beh tu ne l'utilises pas
...

L'impôt n'est pas à la carte, et ne doit pas l'être d'ailleurs.

Par contre, ce qui me dérange, c'est de payer ça dans mes impôts alors même que les entreprises sont des entreprises PRIVEES.
Un réseau de transport doit être remis dans le giron dans le public, payé par les impôts.

Répondre
  Haythan  |  20

Brhd m'ôte les mots du clavier.
Et justement, cette équité dont tu parles Slyfried est déjà contenue dans les impôts. Ainsi, quelqu'un qui gagne plus et qui possède plus en paiera plus que quelqu'un qui n'a que peu de choses.

Par  Llonewo  |  5

En même temps tu paies un service dont le tarif permet le fonctionnement.

Donner une heure permet d'utiliser plusieurs lignes sans repayer... Pas à faire 50% de perte en le donnant à une seconde personne.

La maintenance, l'essence, les rachats de véhicules, les salariés... Etc ce n'est pas gratuit pour la société et la ville

Par  vincelg99  |  25

Je ne comprends pas la raison invoquée (manque à gagner ?) pour interdire le don d’un ticket.
En effet si une personne A l’utilise 30 minutes et le donne à une personne B qui l’utilise 30 minutes, quelle est la différence avec si la personne A l’utilise pendant 60 minutes ?

Obliger A et B à acheter chacun un ticket pour 30 minutes est un « plus à gagner » pour le transporteur.
Mais partager le même ticket entre A et B n’est PAS un « moins à gagner ».
Donc le don de ticket n’est pas une perte pour le transporteur !

Répondre

A achète un ticket à 1€50 et donne à B.
1.5€ de "gagné" pour la société de transports.
A achète un ticket et B aussi.
3€ de "gagné" pour la société de transports.
C'est simple.
Et Slyfried le dit : " Ce n'est pas le problème que le ticket soit valable une heure. Quand tu achètes un ticket, tu n'achètes pas une plage horaire pour toi et X personnes mais un voyage (ou plusieurs) pour TOI et uniquement pour TOI. "

Par  GeorgeAbitbol  |  8

Bien fait pour ta gueule, espèce d'enfoiré !!! J'espère que le contrôleur t'a mis le tarif plein et que tu vas pourrir quelques bonnes années en taule ! Ce que tu as fait est innommable et criminel ! C'est à cause de gens comme toi que la France est en train de couler. Ordure !!!!!!!

Similaires
Chargement…