Lundi

Par Anonyme - 20/10/2020 07:07 - France - Verdun

Aujourd'hui, entretien annuel. Après 2 ans de harcèlement d'un collègue, je craque devant mon chef pendant 2 heures. L'info remonte au directeur local, qui vient me voir. Conclusion : c'est de ma faute, car selon lui mon manque d'implication ouvre la porte aux commérages, c'est à moi de me bouger. VDM.
Je valide, c'est une VDM 5 835
Tu l'as bien mérité 469
Reddit

Poupoupipidou nous en dit plus

Oh, alors je vais dire que ma p'tite larme c'est pour la joie d'avoir été enfin publiée ! Hein. La situation est toujours d'actualité, et je crois que j'ai posté pour essayer d'évacuer un trop trop-trop plein. Non, je ne suis pas une branleuse, du tout. Je suis responsable commercial d'un secteur départemental. J'ai été embauchée pour piloter l'activité commerciale qui était à hauteur de 100, et aujourd'hui à cause d'une crise sanitaire, on commercialise 350. Enormément de pression, de boulot, une multiplication des clients, une complexification des dossiers clients... Le collègue en question gère la production, donc ce que je moi je vends. On devrait donc travailler au quotidien main dans la main, sauf que c'est juste impossible. Pourquoi ? Parce que je pense ce collègue pervers narcissique (même si y'a débat sur ce terme de manière globale), car il prend un malin plaisir à raconter tout et n'importe quoi sur ses cibles pour les démonter. J'ai pris ce taf après une période de chômage compliquée, et j'ai traversé la France en laissant tout derrière pour rebondir. Ce collègue est sur place depuis presque 50 ans (son age) et est "supra pote" avec "tout le monde". Donc semer des peaux de bananes à tout va est extrêmement facile pour lui. De mon côté, trois choses ne jouent pas en ma faveur à ses yeux : 1/ je suis une femme plus jeune, plus diplômée (ingénieur) et plus haut dans la hiérarchie (le collègue est anti-hiérarchie), 2/ j'ai une personnalité opposée à la sienne, à savoir timide, introvertie, bosseuse en silence (je ne dis pas que je fais alors que je fais) et 3/ depuis mi 2019 avec en point d'orgue août 2020 j'ai eu un très violent effet boomrang de la vie qui a fini de détruire le peu de confiance en moi qui pouvait me rester. Pour ceux qui lisent les presque-VDM, c'était un truc glauque suite à quoi je cherchais du réconfort auprès de ma mère :)

Rejoignez la communauté

La discussion se poursuit sur Reddit

Ajouter un commentaire

Vous devez etre inscrit afin de commenter

Afficher les commentaires