Par Anonyme - 20/10/2020 07:07 - France - Verdun

Lundi

Aujourd'hui, entretien annuel. Après 2 ans de harcèlement d'un collègue, je craque devant mon chef pendant 2 heures. L'info remonte au directeur local, qui vient me voir. Conclusion : c'est de ma faute, car selon lui mon manque d'implication ouvre la porte aux commérages, c'est à moi de me bouger. VDM.
Poupoupipidou en dit plus :
Oh, alors je vais dire que ma p'tite larme c'est pour la joie d'avoir été enfin publiée ! Hein. La situation est toujours d'actualité, et je crois que j'ai posté pour essayer d'évacuer un trop trop-trop plein. Non, je ne suis pas une branleuse, du tout. Je suis responsable commercial d'un secteur départemental. J'ai été embauchée pour piloter l'activité commerciale qui était à hauteur de 100, et aujourd'hui à cause d'une crise sanitaire, on commercialise 350. Enormément de pression, de boulot, une multiplication des clients, une complexification des dossiers clients... Le collègue en question gère la production, donc ce que je moi je vends. On devrait donc travailler au quotidien main dans la main, sauf que c'est juste impossible. Pourquoi ? Parce que je pense ce collègue pervers narcissique (même si y'a débat sur ce terme de manière globale), car il prend un malin plaisir à raconter tout et n'importe quoi sur ses cibles pour les démonter. J'ai pris ce taf après une période de chômage compliquée, et j'ai traversé la France en laissant tout derrière pour rebondir. Ce collègue est sur place depuis presque 50 ans (son age) et est "supra pote" avec "tout le monde". Donc semer des peaux de bananes à tout va est extrêmement facile pour lui. De mon côté, trois choses ne jouent pas en ma faveur à ses yeux : 1/ je suis une femme plus jeune, plus diplômée (ingénieur) et plus haut dans la hiérarchie (le collègue est anti-hiérarchie), 2/ j'ai une personnalité opposée à la sienne, à savoir timide, introvertie, bosseuse en silence (je ne dis pas que je fais alors que je fais) et 3/ depuis mi 2019 avec en point d'orgue août 2020 j'ai eu un très violent effet boomrang de la vie qui a fini de détruire le peu de confiance en moi qui pouvait me rester. Pour ceux qui lisent les presque-VDM, c'était un truc glauque suite à quoi je cherchais du réconfort auprès de ma mère :)
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  motardxxx  |  29

envoie un mail a ton directeur et au rh qui t'a dit cela en commençant par (suite a notre entretien du xxxxxx j'ai boen compris que je suis a vos yeux responsable du harcèlement dont je fais preuve depuis 2 ans par M......)....puis contacte l'inspection du travail et va voir aussi la médecine du travail. enfin envoie aussi ton mail au chsct ou représentant du personnel. tu verras, ça va bien les remettre en place.... et courage surtout ne lâche pas

COMMENTS
Répondre
  Otsuki  |  31

C'est la solution la plus employée, mais ça résout rien. Il passera à la victime suivante. Ce genre de personne doit être sanctionné et pour ça, il faut oser parler.

Par  motardxxx  |  29

envoie un mail a ton directeur et au rh qui t'a dit cela en commençant par (suite a notre entretien du xxxxxx j'ai boen compris que je suis a vos yeux responsable du harcèlement dont je fais preuve depuis 2 ans par M......)....puis contacte l'inspection du travail et va voir aussi la médecine du travail. enfin envoie aussi ton mail au chsct ou représentant du personnel. tu verras, ça va bien les remettre en place.... et courage surtout ne lâche pas

Par  Mnémo 2-5  |  14

Bouge toi pour aller ailleurs !! Déjà supporter 2 ans le collègue sans rien dire et sans partir, c'est fort, mais là, c'est juste de l'abus! J'ai bien peur que les boss te voient comme 1 cruche à qui on peut dire absolument n'importe quoi et qui ne bronchera pas.
Casse toi de là !!!

Par  Kinvald  |  46

Calmos les Arlette Laguiller cgtiste kro-merguez sur un rond-point.
Qui vous dit qu'elle n'en glande pas une depuis deux ans ? Si ça se trouve son collègue doit faire le double de boulot et c'est peut-être pour ça qu'il lui dit des choses.
Mais bon, comme on est dans le culte du sensationnel et de l'émoi express, c'est plus facile d'en tirer des conclusions hâtives avec un seul son de cloche.

Répondre
  Kinvald  |  46

Tu as des pouvoirs de divination ? C'est toi Madame Soleil ? Comment peux-tu savoir que c'est du harcèlement si tu ne sais pas de quoi il en est ?
Si ton boss (ou un collègue) est obligé de te dire tous les jours de mieux bosser car tu n'en fous pas une, ce n'est pas du harcèlement.
Mais vu la fragilité ambiante ...

Répondre
  Haythan  |  24

Genre, c'est plus facile de croire un témoignage de quelqu'un qui subit de harcèlement que de le remettre en cause pour des raisons fallacieuses? Dingue!
Mais ouais, t'as raison, partons du principe que les victimes mentent, c'est tellement mieux...

Répondre
  Kinvald  |  46

Oui parce que c'est tellement mieux le "tous coupable".
C'est tellement mieux d'accuser à tort sans avoir tous les éléments.
C'est tellement plus intelligent.
Clap. Clap.

Par  podalirios  |  4

Cette VDM n'est malheureusement pas drôle du tout. Je ne mets jamais de commentaire, mais dans ce cas en tant qu'ancien DRH je ne peux pas ne pas réagir. Sans connaître bien sûr le fond de l'affaire il est certain que la réaction de la hiérarchie est tout à fait inappropriée et sans doute sanctionnable. Selon la taille de l'entreprise il faut se rapprocher des RH (s'ils ne sont pas que des gestionnaires) et/ou des syndicats (s'ils existent) voire de l'inspection du travail. Et surtout, surtout, ne pas rester sans réagir... et le faire par écrit.

Par  timathe  |  49

Pour moi c’est pas très clair: qu’est-ce signifie « mon manque d’implication »?
-Dans le boulot? Si c’est le cas je comprend que le collègue en ait marre, sans bien sûr cautionner le harcèlement. Cela dit il faudrait aussi définir « harcèlement » du coup...
-Dans les relations sociales avec les collègues? Dans ce cas, Ouais c’est degueulasse. Mais en entreprise il faut jouer le jeu de la comédie pour faire partie du groupe...

Bref il faudrait des précisions pour que j’ai un avis. 🤔

Par  PsykotropyK  |  10

Contact ton CSE. Il y a généralement un référent harcelement formé à ça (je suis bien placé pour le savoir, je le suis dans ma boite). Je ferais ça avant de mettre RH et direction en copie d'un email, il peut t'accompagner dans cette démarche.

Par  dizix71  |  17

VDM mal formulé, quels genre de harcèlement tu parles ? si c'est physique,moral ou sexuelle oui la faut faire bouger les choses,par contre oui si tu glande rien et que ton collègue te dit travail depuis 2 ans j'appelle pas ça du harcèlement mais juste qu'il te demande de faire ton travail..
bref avec si peu d'info dans la VDM on ne peut juger

Répondre
  Kinvald  |  46

T'as tellement raison Haythan, je suis vraiment un salaud de laisser le bénéfice du doute à celui qu'on accuse alors que nous n'avons pas tous les éléments et qu'un seul son de cloche.
Je sais que le fanatique de Robespierre que tu es ne doit pas connaître, mais tu connais la présomption d’innocence ? Non ? Laisse moi t’expliquer. C'est un principe selon lequel toute personne, qui se voit reprocher une infraction, est réputée innocente tant que sa culpabilité n'a pas été légalement démontrée.

Répondre
  Hann_Honhym  |  28

Kinvald : La présomption d'innocence que tu invoques amène dans ce cas un autre problème. Tant que le présumé harceleur n'est pas reconnu comme tel, sa victime est considérée comme une menteuse. Et la présomption d'innocence pour la victime ??

Répondre
  Humour_bizarre  |  35

@Hanna-HonHym : Kinvald et MC ont raison. Mon frère fait partie des diffamés, et je peux te dire qu’avec ton raisonnement on peut détruire la vie d’une personne totalement innocente en une seule petite plainte. Ce n’est pas traiter la présumée victime de menteuse que de présumer l’innocence de la personne visée...c’est protéger une personne qui pourrait être on innocente.

Dans le droit on considère que toute personne est honnête et que personne ne ment, alors qui croire quand la « victime » se dit victime, mais que « l’accusé » se dit innocent. Une enquête est nécessaire. C’est normal. Sinon ce serait très simple d’accuser une personne qu’on n’aime pas de harcèlement ou de viol ou je ne sais quoi, et de ruiner sa vie.

Par  rat_des_villes  |  8

Attendez on sait pas comment elle etait habillee pour pouvoir juger, elle l a peut etre cherche aussi ! (nes avant la honte certains ici)

Répondre
  rat_des_villes  |  8

c qui sophie?

Répondre

Atta atta. Si je comprends bien, pour une fois sur vdm, quelqu'un dit « ouh là, attention avant de condamner qui que ce soit. Nous n'avons pas tous les éléments pour savoir », et donc vous gueulez alors que vous chialez à longueur d'année que personne ne le fait ?
Vous êtes tellement contradictoire.