Par Anonyme - 18/5/2021 14:01

Drôle d'idole

Aujourd'hui, une fille rencontrée sur Tinder m'a invité à venir "boire le café". En arrivant, j'ai pu constater sur son mur un cadre contenant une photo du tueur en série Ted Bundy. En voyant mon regard, elle m'a dit : "Je suis fascinée par sa psychologie." J'ai appelé un Uber au bout de 10 minutes, prétextant une urgence. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
COMMENTS
Par  Monsieur Connard  |  64

T'en aurait pas fait toute une histoire si elle avait eu un drapeau du "Ché" sur son mur ou qu'elle portait un t-shirt a son effigie..
Alors que niveau meurtres, tortures, homophobie, racisme et tutti quanti, il était pas mal aussi le boucher de la Cabana.
Après, bon, la fascination pour les tueurs en série, ce n'est pas nouveau. Entre la surmédiatisation, la fascination du morbide et le côté surhomme, il y en a qui sont fasciné.

Répondre
  Spiderman  |  7

C'est parce que le Che et Ted Bundy, c'était exactement pareil.

Répondre
  Rizlover  |  15

Même en étant à gauche, on peut ne pas admirer le Che. L'idéologie de base était belle (le marxisme est beau et louable), mais le régime politique instauré par son copain Castro et lui à Cuba c'est loin d'être la gauche. La comparaison de MC d'un tueur en série et d'un dictateur est loin d'être délirante. Surtout que le Che est repris par des taaaas de jeunes (souvent associé à un idéal de liberté et de tolérance) qui ne connaissent pas le passif qu'il a derrière.

C'est pas une question de droite ou de gauche là, c'est une question de bon sens. Et les dictateurs vraiment admirés ne font pas foule pour soutenir le parallèle : comme dit plus haut y'a Napoléon, le Che, Poutine, Lénine et Staline par certains crétins finis, mais c'est tout.

Répondre

"C'est pas une question de droite ou de gauche là, c'est une question de bon sens." On entends souvent ce genre de phrase toute faite, même par un ancien président. La question de droite ou de gauche est une question de bon sens. En effet, dans ce monde, il y a essentiellement deux types de violence : la première est exercée par la caste dominante, en écrasant les dominés (mauvaises conditions de travail, exploitation, moins bon accès au soins, usage inconsidéré et indécent de l'argent qui manque au service public, moins grande exposition aux addictions, meilleure santé, légitimation des injustices). La seconde est celle utilisée par les opprimés pour contrer ce type de violence.

En fonction de son orientation idéologique, on aura tendance à minimiser l'une de ces violences. Il n'y a aucun jugement dans cette phrase : tout le monde a un avis et des idées politiques.

Répondre
  Jean-Mouloud  |  13

Rien de comparable ; le Che est adulé pour ses penchants révolutionnaires et utopistes.
Le voir accroché au mur témoigne plutôt d'une idéologie de gauche (voir extrême gauche).
Surtout que si ses exactions sont loin d'être méconnue elles sont souvent passée sous silence pour une partie de la (jeune) populace.
Au contraire de Ted Bundy qui n'est connu que pour ses penchants sociopathes.
Le voir accroché au mur est plus interpellant et singulier.

Répondre

Ce n'est pas que du troll. Beaucoup de gens sur ce site vouent un culte à certains membres, qui peuvent répandre malgré eux des idées fausses. Vu que la zététique n'est malheureusement pas enseignée dans notre système scolaire, il est possible que des gens gobent tout et il est important de mettre un contre poids.

Pour Karl Van Loeck : le pigeon n'est pas forcément celui que vous croyez, un peu d'humilité.

Par  RobertDeNice  |  21

De nombreux film sont tiré de meurtriers en séries ayant existé, Bundy ne fait pas exception.
J'aurai plus tendance à prendre la fuite en arrivant chez quelqu'un qui placarde ses croyances religieuses; il y a eu beaucoup plus de mort au nom des différents dieux qu'en ont fait les meurtriers en série!

Par  Gabbynefl  |  15

Ah ben moi aussi j’ai lu des bouquins et vu des séries sur lui - je ne suis ni criminologue ni profiler ni avocat et je ne suis pas une sociopathe serial killer... quoique !!! AH AH AH

Par  MasterCapello  |  16

Il me semble que l'on peut légitimement être intéressé, voire fasciné, par la psychologie de ces gens hors du commun sans pour autant les approuver ni vouloir les imiter.

À moins que tu aies eu d'autres raisons de t'inquiéter, il se pourrait que tu sois passé à côté d'un sujet de conversation génial et de l'occasion de faire connaissance avec quelqu'un d'un peu original.

Par  Véro  |  18

Oui, ce genre de personnage est fascinant.
Je ne comprends absolument pas ta réaction.