Par anonyme - 06/08/2014 19:39 - France - Paris

Aujourd'hui, visite du Louvre. Disciplinée, j'ai suivi l'immense file d'attente. Au bout de presque deux heures de queue sous la pluie, j'aperçois une entrée prioritaire pour les visiteurs ayant déjà leur ticket. Ayant réservé à l'avance sur internet, je détenais le précieux sésame. VDM
Je valide, c'est une VDM 75 247
Tu l'as bien mérité 20 394
Reddit

Rejoignez la communauté

La discussion se poursuit sur Reddit

Ajouter un commentaire

Vous devez etre inscrit afin de commenter

Top commentaires

Commentaires

Le principal, c'est que tu les vue a temps !!

La vdm c'est justement que l'auteur ne l'a pas vue à temps :)

je croit que tu ne connais pas l'orthographe "tu les vue..."....

Je parie que ça ne t'as pas a-musée

Tu la fais expres pour faire perdre du temps a ceux derriere toi C pas bien

Pour le coup, il semblerait que tu n'es pas bien compris la VDM.. Allez ! Essaye encore !

Pourquoi ai-je lu ton commentaire avec la mélodie de la chanson "c'est l'effet papillon" ? Maintenant je l'ai tête :/

5Lise5 33

En lisant le début de la VDM j'ai cru qu'elle attendait dans la file d'attente pour aller aux toilettes

Tipareiro 32

#10, le Louvre, les toilettes c'est pareil : dans les 2 cas ya des queues et t'es dans la merde si t'as pas de papier/ticket Si vous me cherchez je suis aller respirer le bon air :)

standachance 16

...ou comment commencer la visite de bonne humeur...

Et là : - Je vais vous demander de faire la queue mademoiselle ! Vous vous êtes trompé de jour, vous avez réservé pour hier !

"Et nous fermons dans une demie heure, profitez bien."

C'est bien de se mettre parfois à la place des gens n'ayant pas de privilèges. on peut se rendre compte de ce qu'ils endurent :-)

Les privilèges, on se les crée ! :p Rien n’empêche tout le monde de réserver ses places sur le net, pour les visites... Et je suppose que l'auteure a déjà bien vécu les files d'attente, pour avoir eu la bonne idée de réserver. La preuve : elle avait zappé cette histoire de file pour les "privilégiés".