161
Par Anonyme / dimanche 13 avril 2014 22:36 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  BiGKwAk  |  21

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Tolliou  |  16

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Androsis  |  27

Pour info, pour savoir si l'auteur est un homme ou une femme, il ne faut pas regarder le "une connaissance" et les "elle" qui si raportent. Mais le "je lui ai demandé" qui prendrait un e au féminin. Donc pour les sexistes qui insinue que pour être dérangé à ce point c'est forcément un homme, allez coiffé des poneys.

Répondre
  Annsouf  |  20

Moi ça m'aurait quand même fait bien flipper.. Le jour où je retrouve un mec dans mon lit qui me sort cette phrase, sachant que ce n'est qu'une connaissance, je serais pas mal inquiète sur son état mental.. Parano peut être, mais des fous/folles y'en a partout !

Répondre
  gosht42150  |  4

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Liliahd  |  15

C'est ignoble je trouve. Quels que soient les gestes, quand quelqu'un dort, il ne peut pas être d'accord. Quand quelqu'un est bourré et à demi inconscient, aller le tripoter, c'est une aggression.

Répondre
  McPolla  |  30

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Nathlove  |  40

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Cari_bouh  |  16

Techniquement, c'est pas un psychopathe. Je cite Wikipédia: "est un trouble de la personnalité, caractérisé par un comportement antisocial, un manque de remords et un manque de « comportements humains » décrit comme étant un mode de vie criminel et instable." Maintenant, il/elle n'est pas très net, c'est sûr ^^

Répondre
  MrLourdingue  |  21

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Cari_bouh  |  16

#88, non pas du tout, je n'essaie pas de contredire tout le monde ou de poster pour poster. J'suis étudiant en psychologie. Les termes de psycho ont été trop vulgarisés et c'est pas vraiment bon pour le métier... Et puis c'est la minute culture!

Répondre
  Juicedefruit  |  19

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  rabdazein  |  13

Vu la phrase, on ne peut pas dire si la connaissance était une femme ou un homme, pas plus que le sexe de l'auteur(e). Ce n'était pas forcément hétéro. "Une connaissance" nom féminin pouvant citer aussi bien un homme qu'une femme.

Répondre
  Juicedefruit  |  19

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

C'est pas bien de généraliser ;) Après tout, les femmes ne sont elles pas hystériques? (oui c'est faux, juste balancer un stéréotype pour montrer que les stéréotypes, c'est le maaaaaaaal) Bon, moi perso, je m'imaginais un auteur de sexe masculin et une connaissance de sexe féminin, mais c'est vrai que c'est pas renseigné Pis ça fait flipper aussi, il s'est passé quoi la nuit dernière du coup? o.O

Par  cabes  |  32

Euuuuuh cette connaissance n'aurait pas un peu abusée de toi ?!? attention quand je dis abusé ce n'est pas forcément sexuellement !!! mais c'est inquiétant quand même non ??

Répondre
  OliviaD  |  18

Si, c'est carrément glauque. Profiter (ça peut signifier embrasser, caresser...) de quelqu'un qui dort/qui est totalement bourré et qui n'a pas donné/ne peut pas donner son consentement (c'est quand même la base, non?!), c'est un forme d'agression sexuelle. J'espère vraiment pour l'auteur qu'il ne s'est rien passé de sérieux, et que l'autre personne s'est montée la tête toute seule...

Répondre
  kpioute  |  21

Vu l'état de demi conscience et la folie de cette "connaissance" , est ce qu'on se permettre d'aborder la préméditation ? Voir le viol inconscient .. J'avoue j'y vais un peu loin .. Mais une question que je me pose ..

Répondre
  OliviaD  |  18

Hum ce qui est sûre c'est que rien, ni l'alcool, ni une pathologie mentale n'excuse un viol/un agression sexuelle. Même si ça peut être un facteur "expliquant" ou une circonstance atténuante. Après on ne sait pas trop ce qu'il s'est passé dans le cadre de cette VDM, et on peut pas vraiment juger de l'état mental et de conscience de ses actes de la personne juste sur sa réponse. Sinon, d'une façon générale, je pense que la Justice ne traitera pas de la même manière une personne qui a commis une agression sexuelle si elle a une pathologie mentale (qu'il faut soigner) ou si elle a "juste" un sérieux problème avec le consentement (sur lequel il faut travailler...!). Mais bon pour l'info, moins de 10% des viols sont commis par une personne chez qui on a détecté une pathologie mentale.

Répondre
  cabes  |  32

#132 et #43 effectivement je suis entièrement d'accord avec vous. Moi ce qui me perturbe c'est vu que c'est une fille qui a profité d'un homme, beaucoup de monde prend ça à la rigolade. Ça aurait été l'inverse, tout le monde aurait crié au scandale...donc à savoir que oui même les hommes peuvent être victime de viol même si cela peut paraître invraisemblable.

Répondre
  OliviaD  |  18

On n'est pas sûrs du sexe de l'auteur et de la "connaissance". Par contre tu as sans doute raison, les gens ont plus de mal à voir un homme comme potentielle victime d'une agression sexuelle. Mais il y avait aussi eu une VDM publiée il y a quelque temps (supprimée heureusment depuis) qui disait un truc comme "Ce matin je me suis fait réveiller par une fellation. Note: ne plus dormir la bouche ouverte." et qui avait reçu des commentaires qui s'interrogeaient sur le sexe de l'auteur et qui disait que si c'était un garçon, c'était horrible, mais que si c'était une fille, ça passait... Donc apparemment, il y a des personne qui, quelque soit le sexe de la victime, on juste une drôle d'idée du consentement...

Répondre
  cabes  |  32

#149 Oui je me souviens de cette VDM. Il y a des personnes qui ont quand même de drôles de pulsions parce que même alcoolisé ou autre rien n'excuse un tel comportement. Que se soit pour un homme ou une femme. Après si les "victimes" prennent ça à la rigolade c'est à elles de voir mais si tu as un minimim de conscience et de morale tu es en droit de te poser des questions quand aux réelles intensions de la connaissance.

Répondre
  kpioute  |  21

Cest fou de voir ce qui peut être pris à la rigolade .. Et cette différence faite entre les hommes et les femmes est tout simplement ridicule. On est égaux face à ce genre d'acte qu'importe le sexe .. Il ne faut pas banaliser ce genre de choses, après ça sera quoi ? On peut rire de tous mais je pense qu'il faut faire attention au comment ..

Par  sir18  |  19

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Chargement…