157
Par Raph. / samedi 13 février 2016 13:05 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Subdigital  |  26

Tu l'as bien mériter, ce n'est pas pro. C'est déjà lourd les avances en pleine rue sans devoir ajouter la drague au porte à porte.

Commentaires
Par  craknain  |  16

Moi

Par  sismi  |  27

quelqu'un t'a coupé l'herbe sous le pied, ou plutôt la rose pour le coup ?

Par  daimaou  |  18

L'amour rend bête, du coup ta pas réfléchi :)

Par  Simpledany  |  17

On t'a envoyé sur les roses ;)

Par  Subdigital  |  26

Tu l'as bien mériter, ce n'est pas pro. C'est déjà lourd les avances en pleine rue sans devoir ajouter la drague au porte à porte.

Répondre
  steph25  |  36

Pour avoir eu la même expérience avec le livreur de Mc Donald (j'habite en Asie) qui en plus après n'arrêtait pas de m'envoyer des messages et de m'appeler, je confirme que c'est hyper lourd et que j'ai du l'envoyer dans...les roses...

Répondre
  patatagirl  |  33

m'enfin de ma propre expérience j'ai pu constater que les gens insistaient nettement moins quand tu déclinais leurs avances de façon polie. J'ai du mal à voir l'intérêt de repondre sèchement voire dans certains cas méchamment à un pauvre homme qui tente juste sa chance.

Répondre
  artiplouch  |  14

De ma propre expérience j'ai pu constater que plus je suis gentille avec la personne - meme en lui disant que j'ai un copain et que je ne suis pas intéressée - plus ça le met à l'aise pour continuer ses avances lourdes.

Répondre
  steph25  |  36

#44, désolée mais comme #50, quand t'es gentille ils insistent Je me rappelle que j'avais demandé au gars d'arrêter de m'appeler et m'envoyer des messages et qu'un jour je lui ai hurlé au téléphone en le menaçant de prévenir mc do, et bien après ça il m'a laissé tranquille Certains hommes, quand tu es sympa, prennent ça pour une invitation ou un éventuel intérêt alors que souvent c'est juste de la politesse

Répondre
  nathalie123  |  4

On parle juste d'avances ici pas de drague lourdes et insistantes ou de harcèlement. Ne soyons pas intégristes les filles.

Répondre
  Noisou31  |  26

La drague doit être réciproque pour être considérée comme telle. On n'est pas intégristes, on aspire juste à ce qu'on nous foute la paix. Un livreur est payé à apporter une commande et repartir, sans tenter sa chance entre les deux. Ne vous en faites pas, le jour où on est intéressées, on le fait savoir.

Répondre
  patatagirl  |  33

#97, donc tu estimes que quand TOI tu seras intéressée tu le feras savoir ? cest à dire qu'une femme peut tenter sa chance quoi qu'il arrive tandis qu'un homme doit s'abstenir ? et si tu rencontres une personne qui te plait dans un cadre professionnel, tu laisseras passer une éventuelle ocasion ? Mouais j'aurais pas pris le risque je parle de repondre poliment, si la politesse prend pas y a la manière forte.

Répondre
  ciaocricri  |  31

De nombreuses personnes rencontrent leur conjoint(e) dans un cadre professionnel et franchement, je ne vois pas ce qui dérange. La vie est courte et je ne vois pas au nom de quoi on ne pourrait pas au moins engager une conversation si une personne nous plait, à partir du moment où ça reste respectueux bien entendu. Se mettre des freins parce que ci parce que ça (je réitère, tant que ça reste respectueux) je trouve ça franchement dommage. Parce qu'il y a quand même un monde entre des remarques déplacées dans la rue ou même une personne qui ne veut pas nous lâcher (auquel cas oui, la manière forte est la seule solution) et l'amorce d'une conversation, même a but de drague. À force d'être limite harcelée, je suis la première à comprendre qu'on soit sur nos gardes voire sur la défensive quand on nous aborde, le souci c'est qu'avec ça, on met tout le monde dans le même sac. Alors oui, il y a des gros lourds qui pensent que "non" veut dire "oui" mais d'autres comprennent sans souci (j'ai déjà eu affaire aux 2 types perso). Et je trouve ça dommage que ceux-là paient pour les autres.

Répondre
  ciaocricri  |  31

Bon, après lecture de certains commentaires, je peux comprendre que se faire draguer chez soi (la personne sait où on habite, la virer est un peu plus délicat et compagnie) puisse être dérangeant pour certain(e)s...

Répondre
  AquaticAngel  |  24

#115 : tout à fait d'accord avec toi. Je commence à trouver ça pénible de voir tout le monde hurler au harcèlement dès qu'un gars essaye de draguer une fille ; si elle lui plait, quel que soit le contexte, il a quand même bien le droit de tenter sa chance ; le problème n'est pas là, ça n'en devient un que si le mec insiste alors que la fille lui a bien fait comprendre que c'était non - et contrairement à ce que vous penserez peut-être en lisant mon commentaire, je connais ça aussi et ça me gonfle, et moi aussi j'en devient parano quand je marche dans la rue, mais quand même, faut pas mettre tout le monde dans le même panier. Et d'ailleurs, l'inverse peut être tout aussi vraie, y a aussi des nanas super lourdes qui font chier des mecs. Au bout d'un moment, si on ne peut plus se parler dans la rue ou au boulot, l'espèce humaine va finir par s'éteindre... Enfin, heureusement que les gens sont suffisamment hypocrites pour gueuler sur ceux qui les abordent dans la rue sans hésiter à se taper ceux qui les contactent sur tinder ou sur happn...

Répondre
  Hyrise  |  29

La différence c'est que quand tu es sur Tinder, c'est pour te faire draguer. Tu sais à quoi t'attendre. Quand j'ouvre la porte à un livreur, je veux juste signer son papelar et prendre mon dû, pas me faire draguer par un inconnu.

Répondre
  bordelor  |  42

J'ai déjà eu des aventures dans le cadre professionnel. J'ai été en couple avec des COLLEGUES. Jamais avec des clients (ceci du au fait que je travaille dans un lycée, ça aide aussi...). Il y a la relation professionnelle et la relation personnelle. Mais utiliser des données clients obtenues par le biais du professionnel pour infléchir le personnel, c'est juste interdit en fait. Alors boire un verre avec ton collègue parce que c'est un pair et que vous faites bien ce que vous voulez, oui. Utiliser ta position au vu de ton travail pour organiser un grand rally-rencontre, non.

Répondre
  MissCalendula2  |  31

#121 Ce n'est pas une question de ne plus se parler mais de le faire dans un contexte où la personne peut être réceptive. Or draguer une personne pour laquelle on livre quelque chose, il est fort probable que ce soit mal vécu par la personne. Pareil quand tu marches dans la rue et que quelqu'un vient t'aborder alors que les hommes qui s'adressent à toi dans la rue t'insultent la plupart du temps.

Répondre
  nathalie123  |  4

Et c'est quoi le contexte? Sachant que la rue est faite pour marcher, les bars pour boire, les boîtes pour danser, le boulot pour travailler...ect. Excuse moi mais on a pas toutes envie de trouver sa moitié sur Tinder... Ce n'est pas le lieu qui compte, mais la façon de faire, point.

Répondre
  AngeeMoore  |  33

#115 Je suis on ne peut plus d'accord avec toi. mais la veille de la saint valentin quand tu livres un bouquet de fleurs..... Et puis je reste sur le fait qu'elle se fait draguer par un inconnu devant chez elle. il a beau être courtois, on ne sait jamais à qui on a à faire. Dans le doute j'aurai réagi comme elle.

Répondre
  itori  |  6

Bien d'accord. Dans la rue ou les transports, certains gueulent comme quoi t'es là pour tes déplacements et pas pour te faire draguer. Dans un bar, ils sont là pour boire un coup entre potes et pas pour se faire draguer En boite, ils sont là pour danser et pas pour se faire draguer Au boulot, ils sont là pour travailler et pas se faire draguer. Finalement j'en viens à me demander comment on est supposé rencontrer du monde et comment font les couples actuels. Alors oui il y a des gros lourds, mais ce n'est pas la majorité, et généralement quand on nous dit qu'on est pas intéressé, ça nous suffit. Il suffit de le dire gentiment, mais clairement. J'ai eu le cas il y a pas longtemps, d'une fille que j'invite au ciné, elle me répond non désolé pas dispo ce week-end. Je lui repropose plus tard, pas dispo. Bon c'est louche, dernière chance au cas où. Ah ok je suis lourd, mais en même temps suffisait de me dire non, au lieu de laisser le doute.

Répondre
  MissCalendula2  |  31

Quelle intelligence sociale de votre part... Quand je parle de "contexte", ce que je veux dire, c'est qu'il y a des moments favorables pour aborder une personne. Ce contexte peut arriver dans la rue mais c'est rare, en grande partie parce que beaucoup de femmes se font insulter très souvent et donc prennent l'habitude d'éviter les hommes qui les abordent et aussi tout simplement parce qu'on n'a pas la tête à ça. Et itori, même s'il y a plus de personnes respectueuses en général, dans ce genre de situation, il y a beaucoup plus de mecs lourds qui draguent que de mecs respectueux et répondre "non" se solde régulièrement par des insultes. S'il y a, de prime abord, un contact avec la personne, une parole échangée, là on peut se dire que la personne sera réceptive à l'autre mais sinon il y a peu de chance que ça plaise. Dans un bar, les personnes viennent justement dans un cadre de relations amicales et pour faire la fête donc c'est propice aux rencontres. Et pour le lieu de travail, j'ose espérer que les collègues apprennent à se connaître un minimum avant de proposer de se voir en dehors du boulot donc tu sens s'il se passe un truc avec l'autre ou pas. Mais dans le cas d'une livraison à domicile comme dans cette vdm, ce n'est pas vraiment professionnel de sa part. Enfin, si vous n'arrivez pas à comprendre dans quels contextes les personnes peuvent être réceptives à vous, vous avez vraiment des lacunes quelque part.

Répondre
  Drey  |  49

C'est vrai que pour les mecs respectueux qui auraient juste envie de "tenter leur chance", c'est pas très juste... Mais quand t'es une nana et que tu peux pas être seule un instant hors de chez toi sans être une "source d'intérêt" potentiel, la moindre approche te fait allumer dans ta tête un radar d'alerte. Pour mon boulot, je prenais le train matin et soir, pendant 1h, pendant 6 ans. C'était systématique, à chaque fois qu'un mec se mettait en face de moi, ça ne loupait pas, que je sois en train d'écouter de la musique, de lire, d'écrire, de travailler... il fallait qu'il y ait quelqu'un pour "tenter sa chance". Alors à un moment, si la personne continuait à parler après le "bonjour" et les politesses d'usage, je disais direct que j'étais pas intéressée/occupée/pas envie de faire la conversation. Et tant pis pour les mecs respectueux...

Répondre
  itori  |  6

On est bien d'accord pour dire qu'il y a des moments plus favorables que d'autres, mais pour autant ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas tenter un contact à un autre moment. Pour le livreur de cette VDM, c'est clair qu'il faut être un peu con, car il y avait effectivement 95% de chances pour que ça soit un cadeau de la st valentin. Pour autant c'est peut-être elle qui s'est envoyé les roses car elle est seule et voulait se faire plaisir, ou de la famille, ou autre. Quand tu vois une femme qui te plait, quelque soit le contexte, il ne me parait pas déplacé d'essayer d'engager la conversation, respectueusement. Ca me fait penser à la pub Auchan sur les fruits et légume, dans lequel le vendeur discute avec la cliente, pour au final sortir avec. Le contexte n'était pas propice à ça, et engager une conversation n'est pas ce qu'on lui demande. Pour autant pourquoi ça ne se ferait pas. Pour reprendre avec la VDM, l'auteur ne dit pas "j'ai commencé à la draguer", mais "j'entame la discussion", il commence donc à établir un contact, ça prends ou pas, ça n'engage à rien et il faut bien commencer quelque part. La situation aurait été inversée, avec la personne qui est livrée qui drague ouvertement le livreur, ça n'aurait choqué personne, alors que c'est exactement la même situation.

Répondre
  LeVisiteur  |  11

Il faut juste faire preuve de franchise et d'un peu d’honnêteté, si la personne vous plait vous répondez favorablement à ses avances, PEU IMPORTE LE CONTEXTE. Vous n’allez pas le recaler et lui sortir de revenir quand la situation sera plus appropriée! Au contraire, ça sera super à raconter aux copines : - tu t’en rends compte ?! - oui devant ma porte ! - wééééé, han j’hallucine, le truc IMPROBABLE, la rencontre PARFAITE, tellement ORIGINALE… Au final, même si on partait d’une situation propice au rencontre, un bar, une boite (ou même une soirée rencontre), le résultat peut être le même. Dans ce genre de lieu il n’y aura pas moins de dragueurs qui peuvent être lourd (alcool aidant ça n’arrangera pas les choses), au contraire et si tu arrives de façon maladroite après le 15eme gros lourds je ne suis pas sûr qu’on va lui laisser plus de chance parce que vous êtes ouvertes à la rencontre … - vas-y c’est le bon moment, je t’écoute. Perso, je trouve même que les potentiels contextes sont les pires, car justement vous avez toutes les chances de venir après un énième lourd et s’il s’est montré vraiment chiant vous allez vous heurter à un mur, peu importe l’approche. Bref, il n’a peut être pas fait preuve de jugeote, mais bon si c’est un coup de cœur pourquoi ne pas tenter sa chance ?! Si c’est fait de façon respectueuse je ne vois pas le souci, veille de Saint Valentin ? Et alors, admirateur ou peut être couple en déclin, mec qui s'accroche, GROS LOURD qui envoie des fleurs ... tu ne sais pas ce qui ce passe dans la vie de la demoiselle mais le culot changera peut être leur vie … ou pas. Donc les mecs continuaient ;) mais en restant courtois et respectable, accepter un NON, que madame n’est pas le temps ou qu’elle ne soit pas bien lunée … restaient franc, ne venaient pas avec des excuses bateaux et ne l’insultaient pas parce qu’elle répond sèchement, un gros lourd lui a peut être pourri sa journée plus tôt :) Et malheureusement les gros lourd ont peut rien y faire, y en a de plus en plus … ils se reproduisent surement entre eux.

Répondre
  LeVisiteur  |  11

J'irais même plus loin en affirmant que certaines n'hésiteraient pas à se commander des fleurs en espérant que ce charmant livreur vienne les déposer, juste pour taper causette ^^

Répondre
  gto-diver  |  21

Je suis totalement d'accord, par contre soigne ta conjugaison: ... les mecs, continuEZ, ... restEZ courtois. Il y a plein de fois où tu as mis des "aient" quand tu aurai du mettre des "ez", et ça pique un peu les yeux. Sinon ça, je suis d'accord

Chargement…