267
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

J'aime les gens comme toi ! Je suis sur que tu n'irais pas pointer au chômage si jamais tu perds ton travail.. Pour ne pas gagner de l'argent sur le dos des autres... Je suis convaincu !

Répondre

#72 c'est pas si simple, vu que le chômage regroupe énormément de cas particuliers, y a énormément d'hypocrisie des deux côtés aussi, alors, évidemment, y a des profiteur, mais pas que.

Répondre

C'est vrai que Pôle Emploi, il y a plus intéressant et moins déprimant comme sortie d'orientation, mais le problème, c'est qu'aucune filière (enfin à ma connaissance) ne prépare au fait que chercher du boulot...eh bien, c'est un boulot en soi, qu'on est obligé d'apprendre sur le tas et pas de la façon la plus marrante possible. Donc autant être prévenus le plus tôt possible.

Par  Makknum

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  El Gaulzo

Ben en même temps, entre pas de boulot et un boulot qui correspond pas trop à son rêve, au bout d'un moment, faut quand même se faire une raison... Quand j'étais petit, je voulais faire avaleur de vin. Si j'avais raisonné comme toi, j'aurais jamais trouvé de boulot, et j'aurais fini dépressif et alcoolique...

Répondre

#73 : "Ben en même temps, entre pas de boulot et un boulot qui correspond pas trop à son rêve, au bout d'un moment, faut quand même se faire une raison...". Oui, je confirme ! Après 4 années d'études après le bac et deux diplômes en études secondaires, je n'ai pas eu le choix que de travailler ... à Super U. Bah oui, 6 mois à rechercher dans ma branche et finir bredouille, on se résout très souvent à mettre sa fierté de côté et à bosser ! :)

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Faut pas croire qu'ils embauchent n'importe qui n'importe où. J'imagine Robert, 58 ans, ancien routier, 120 kg, qui se présente pour être réceptionniste. Bizarrement, il se fera refouler au profit d'une petite jeune. "C'est bizarre, je croyais qu'ils recrutaient dans l'hôtellerie !". Sans compter qu'il faut souvent un minimum d'expérience/de diplôme : tout le monde ne peut pas faire maçon, programmeur ou assistant maternel. En tout cas, si je voulais me faire construire une maison, un

Répondre

#60 C'est juste un exemple, car je connais bien ce domaine. Je sais que les employés licenciés pour cause économique ne sont pas responsables, mais comme dit plus bas, au bout d'un moment, il faut se faire une raison et changer de domaine, ne serait-ce que temporairement afin de gagner sa vie le temps de retrouver un job plus adapté à nos compétences.

Répondre

#60, tu as tout à fait raison. Ce qui me désole, c'est que je connais très peu de personnes qui affirment aimer leur travail et être épanouies au boulot. La plupart disent "J'aimerais pouvoir me reposer", "J'en ai trop marre", "Il/elle me gave"... Et franchement, être obligé de choisir entre chômeur et salarié blasé, ce n'est guère réjouissant comme perspective. J'ai fait de la manutention pendant l'été pour me faire des sous, et pour avaler de la poussière, se cass

Répondre

Et puis on peut pas faire tous les boulots. (J'en cherche pas encore, mais je suis content de savoir que dans les métiers manuels, on recherche des gens.... vu qu'avec ma dyspraxie, je peux faire aucun métier manuel).

Répondre

#102 la France va mal parce que tout le monde n est pas pret a se faire exploiter mais bien sur, la Grece et le Portugal aussi c est pour ca c est bien connu tu dois etre economiste avec des theses qui tiennent aussi bien la route

Répondre

pic-city, le problème quand tu fais un job à côté de ta branche c'est que tu es étiqueté et tu ne peux plus revenir, j'ai assisté à un recrutement collectif où le recruteur disait à la fille : Vous étiez chef de projet chez "nom d'une grosse boite " puis vous faites assistante de direction trilingue, c'est pas un peu la dégringolade comment expliquez-vous cela ! Quand j'entendais ça, j'avais envie de faire remarquer qu'il y a un monde réel avec des factures à payer. on peut te dire :

Répondre

Perso faire un job qui ne me plaît pas, je ne pourrai pas......le job c'est une des base principale d'une bonne vie. Faire un job qui ne vous convient pas, est prendre le risque d'y aller en marche arrière me parait juste impossible, vous ne serai jamais heureux ou épanoui comme j'ai pu voir plus haut en faisant ça, surtout qu'il y a tellement de moyen pour faire se qu'on aimerai, juste que vous voyez que par votre région ou votre pays, mais du taff il y en a partout dans le monde, certes c'est

Répondre

#156 prends deux employés licenciés au même moment pour raison économique par une même entreprise nationale ou multi-nationale, l'un décide de retrouver du boulot même si c'est pas dans sa branche, le temps de retrouver un job adapté; l'autre décide de rester au chômage en attendant. 6 mois plus tard, une offre se présente, les deux employés se retrouvent à l'entretien. Qui le patron va choisir d'après toi? Celui qui a travaillé car le chômage cet pas son truc ou celui qui est resté inactif?? Be

Répondre

tout pe monde peut bosser dans le bâtiment j'ai été couvreur pendant six ans et demi j'ai tout appris sur le tas et je suis passé chef d'équipe en 4ansfaut simplement pas être trop fragile physiquement ou trop feignant non plus. tu vois la motivation suffit le seul moment où j'ai été au chômage c'est pendant les deux formation que j'ai fait ...

Répondre

#193 Je veux bien, mais dans la réalité, ça ne se passe pas toujours comme ça... Il y a effectivement des recruteurs qui pensent comme toi, mais il y en a aussi pas mal comme ce que décris Mlle Zaza, qui ne veulent pas te reprendre parce que tu as fait autre chose, c'est vite difficile de revenir dans sa branche quand on a été obligé de s'en éloigner. Je pense qu'un bon recruteur devrait accepter les deux possibilités : l'important c'est la façon d'expliquer son CV. Je comprends autant un "

Répondre

#231 Des employeurs qui agissent ainsi, ça existe, malheureusement, et comme le disait Melle_Zaza ils feraient mieux de demander ce que cette expérience nous a apporté: on peut très bien de découvrir une vocation pour quelque chose, aimer le relationnel avec la clientèle alors que l'on avait jamais pensé aimer ça, ou même tomber sur quelqu'un qui justement a une entreprise dans notre domaine et qui cherche un employé (non, ce n'est pas aussi rare que vous le pensez, faut sortir un peu!) etc... E

Répondre

Vous parlez tous de reconversion, de retrouver du boulot dans une autre voie mais, je vais prendre un cas plus courant qu'on ne le pense : Une personne de + de 50ans, peu/pas diplômée qui travaille en usine, elle ferme, que fait-elle? Une formation? Ce n'est pas possible!! Cette personne va se retrouver en situation de chômage longue durée ou enchaîner des petits boulots de quelques semaines par ci par là. Et après on va mettre tous les chômeurs dans le même panier... Ne soyez pas prompts à cri

Par  PlayP

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Chargement…