69
Par Nancy - / mercredi 9 décembre 2015 20:42 / France - Angers
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  la_pandate  |  36

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Luminol  |  14

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  UraKn0x  |  33

Sérieusement, je pense que si des Brésiliens faisaient de l'humour sur les préjugés qu'ils ont des Français, nous rierons plus que nous nous vexerons. Donc je ne vois pas pourquoi on devrait se restreindre sur ce point.

Répondre
  UraKn0x  |  33

(Limite de temps d'édition atteinte) Après pour les transgenres, c'est une autre histoire. Mais encore une fois je pense pouvoir faire des blagues dessus sans que ce soit mal perçu. Un de mes amis est gay et il est celui qui rit le plus des blagues sur les gays par exemple. Il faut arrêter de penser à la place des gens qui sont "visés" par ces blagues, car c'est réellement ça qui les stigmatise.

Répondre
  leadifolco  |  5

Luminol faut se détendre... Arrêtons un peu avec la dictature du politiquement correct ça en devient absurde, personnellement je trouve ton commentaire ridicule (c'est mon opinion). Notre société à un gros problème à ce niveau là je trouve.

Répondre
  tellside  |  10

Je suis le premier à rire des blagues comme celle la (pourtant je suis brésilien) Et au Brésil aussi ils en rient. Je dis juste que l'inverse n'a pas le même sens de l'humour. Le français, et désolé de généralisé, est très souvent hermétique quand on se fout de lui. Mon but dans mon commentaire précédent n'était vraiment de déclenché quoi que ce soit de polémique. Je signalais juste qu'on le fait aussi la bas. Et l'image française n'est pas glorieuse. Paix à tous en ces temps de fêtes.

Répondre
  leadifolco  |  5

#48 Perso j'ai aucun problème avec les vannes sur les français il vaut mieux rire des clichés qu'en pleurer :) donc ton commentaire ne faisait pas polémique moi c'est l'accusation de racisme et d'homophobie plus haut qui me dérange

Répondre
  EvaBrn  |  24

Ayant vécu au bresil, ils ont aussi de jolies petites vannes sur nous qui font sourire, a commencer par le gros cliché du "vous les français vous avez des bons parfums, c'est pour ça que vous ne vous lavez pas", ou encore la légende urbaine selon laquelle nous autres français ne buvons QUE du vin (oui oui on m'a souvent demandé si l'eau en bouteille existait en France).

Par  BatfIy  |  37

Ça a l'air idiot, mais être éduqué n'est jamais une erreur, et n'oblige personne à prendre un travail 100% en relation avec le diplôme. Après, la question qu'il faut vraiment se poser est: "Travaille t-il par contrainte d'argent ou est-ce une prise de conscience de sa part sur ce qu'il souhaite vraiment faire (travail manuel)?". Dans le premier cas, ce sera temporaire j’espère, dans le second cas, il faut se dire que dorénavant, le travail manuel est tout aussi important que le travail intellectuel, et ne devrait plus être méprisé (Surtout d'un point de vue respect et salaire qui sont les facteurs les plus dissuadant pour ce type de travail).

Répondre
  malsain  |  24

Tu as tout dits! J'ajouterais que pour l'avoir fais, la licence (ou le master) Langues Étrangères Appliquées ça reste un belle arnaque... à moins de partir a l'étranger et d'avoir un vraiment bon niveau en langue. Et puis se faire ses aventures manuelles comme ça c'est génial. Ça fais des expériences, des histoires à raconter et ça forge le caractère. Et puis avoir un travail comme ça au Brésil (probablement hors du centre d'une grande ville du coup) en terme d'ouverture d'esprit ça apporte énormément. Si mon fils faisait ça, je serais bien content pour lui, car il en sortira plus mur que ceux qui auront passé la vie dans des bureaux.

Répondre
  Montjoie  |  21

Ouai, mais personellement ce n'est pas l'ecole qui m'a éduqué, ce sont mes parents. J'ai l'impression que les français vivent sous un régime totalitaire comme en Urss ou dans le 3eme Reich, avec l'école qui éduque à être un gentil républicain attardé et formaté, qui répète bêtement ce que des mecs dans leurs bureaux sombre de ministère ou loges spéciales ont décidé pour influencer les générations futures. L'école m'a instruit. Libre à vous d'être des "moutons" sans réflexion propre.

Répondre
  leadifolco  |  5

#61 on est peut être des moutons mais tu en es un aussi, juste d'un autre troupeau :) toujours vouloir aller contre l'avis de tout le monde est un effet de mode de mon point de vue mais vas y fais le marginal c'est bien vu ;)

Répondre
  leadifolco  |  5

#61 et comparer notre France démocratique d'aujourd'hui au régime totalitaire d'Hitler ou de Staline... J'ai même pas de mots pour dire a quel point tu manque de respect à nos ancêtres qui ont (eux) vécus la situation.

Répondre
  BatfIy  |  37

L'éducation ne doit pas être purement parentale! Tu crois que le môme, dans une famille où le père (mère) est violent(e) éduquent raisonnablement leur gosse? Une fois à l'école, certains des employé (peu, hélas, et plus souvent des surveillants que des profs, j'étais ex-surveillant), cherchent des solutions pour que ces derniers aient plus d’indépendance ET de respect, qu'ils se trouvent ou qu'ils soient des bon potes, mais c'est vraiment hardcore, car on s'oppose à ses parents pourtant nocif et on doit la jouer fine. Je ne cherche pas à faire soumettre le môme à la société (J'ai surtout de l'exaspération face à leur achat compulsif de grosse casquettes et autres trucs débile et cher, que la télé encourage plus que l'école...), Je suis d'accord sur le fait que l'on est dans l’oligarchie et que l'éducation nationale subit leur loi plus que celle du peuple. Mais tout laisser en charge à la famille n’amène aucune ouverture d'esprit... Maintenant, tu m'a l'air d'être aussi anarchiste que moi en apparence... reste à voir si c'est le cas philosophiquement.

Chargement…