200
Par Mojow - / mercredi 9 octobre 2013 11:04 / Belgique
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  Maxx75

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Travaillant au bloc, on vérifie au moins 3 fois l'identité de la personne. Le brancardier qui amène la patiente le vérifie une fois, le brancardier a l'entrée du bloc vérifie une deuxième fois l'infirmière et l'anesthésiste puis le chirurgien. Ça fait 5 fois en tout!! Sans compter l'aide soignante ou l'ide en service!!!

Répondre

Je dirais meme qu'on te demande 5 fois ton nom, ton adresse et ta date de naissance pour etre sur que c'est bien toi, du moins dans ma region ;).

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  Faya014

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

J'imagine bien les médecins après l'opération "Bon, nous nous sommes trompés, mais ce n'est pas grave! Vous avez une nouvelle mâchoire! Alors heureuse?"

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Au moins à présent tous les lecteurs de VDM aurons le bon réflexe de vérifier leurs bracelets. L'erreur est humaine, mais les conséquences très graves.

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

C'est sûr que c'est inquiétant mais même sans lire son bracelet, avant de passer sur le billard, les infirmiers + l'anesthésiste et parfois même le chirurgien passent faire un "questionnaire" type "Nom, Prénom, pourquoi êtes-vous là ?" donc le pire aurait été heureusement évité. Plus tard, mais évité :)

Répondre

Oui c'est flippant. Ceci dit, ce genre d'incidents existent mais restent relativement rare dans les hôpitaux. Théoriquement, pour vérifier, l'infirmier ou medecin demande nom, prénom et date de naissance, vérifiant que cela concorde avec le dossier. Ça marche bien pour 98% des patients, mais l'identification reste problématique pour les personnes inconscientes, incohérentes ou confuses, voire ne parlant pas français...

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Chargement…