129
Par coin / mercredi 9 juillet 2014 22:55 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  yannbobo  |  24

Après s'être fourré chez toi, il fourre ta soeur.

Commentaires
Répondre
  isiiiii  |  24

l'amour que veux-tu...

Répondre

Il y en a qui ont des problèmes

Par  yannbobo  |  24

Après s'être fourré chez toi, il fourre ta soeur.

Répondre
  Rom1999  |  19

C'est exactement ça x)

Répondre

Après le fiston, les parents, suite logique..

Répondre
  juju3873  |  18

Quel rapport ? Il a pas cambriolé la maison en sachant que c'était la sienne... A priori il ne les connaissait même pas au moment du cambriolage

Répondre
  annabernie  |  13

Oui bah en attendant elle viendra pas pleurer chez vous donc vos jugements, sur un homme si ca se trouve repenti, que vous connaissez pas, gardez les pour vous !

Par  Mr_Citation  |  59

Il a volé votre argent....et son coeur !

Par  kenjutsu75  |  29

Syndrome de Stockholm.

Répondre
  Kangourourouge  |  36

En fait non, rien à voir. Ce syndrome répond à des critères bien précis, et la gonzesse qui s'èprend du petit voleur qui choure la télé n'en fait pas partie. Ce n'est pas du tout une relation bourreau/prisonnier (et encore, ça ne "suffit" pas vraiment pour développer le syndrome).

Répondre
  Ambrozy  |  27

#21 Ben on attend ta définition, parce qu'à ma connaissance c'est bien une relation otage/ravisseur. Sans forcément tourner à l'amour, ça passe par de l'empathie et de la sympathie car l'otage (ou les) partage la vie du geôlier et se retrouve « enfermé » dans son monde, en gros. Le nom du syndrome est d'ailleurs du à une prise d'otage à Stockholm où les otages ont au final défendu leur ravisseur, se sont interposés, ont refusé de témoigner, etc.

Répondre
  Kangourourouge  |  36

Oui en effet, c 'est ce que je dis, une relation bourreau/prisonnier. Ce n'est pas la même chose que cambrioleur/victime de vol. Faut apprendre à lire et je répondais au huitième commentaire.

Chargement…