Aujourd'hui, après six mois d'attente et de multiples relances pleines de promesses, un éditeur m'a demandé par e-mail mon numéro de téléphone pour me parler de mon roman. C'est tout excité que je décroche à la première sonnerie. Là, il avoue en fait ne pas avoir lu le livre et l'avoir perdu. VDM

Vécue par louloutim / 22/07/2008 à 11:22 / Travail

Commenter cette

Meilleurs commentaires

  • Change d'éditeur . . . . Ce n’est pas pro de perdre le bouquin, en plus imagine quelqu'un le retrouve et te pique les droits d'auteur et le revend au US

    #3 - Le 22/07/2008 à 14:33 par Zaurasks

    Voir le contexte

  • Courage! Dans un an l' éditeur l'aura lu, dans 2 ans il le publie, dans 4 ans la première critique qui le défini comme "Meilleur roman de la dernière décennie non repéré par la critique", et dans 5 ans tu es en lice pour le prix Goncourt !

    #9 - Le 22/07/2008 à 14:58 par otarir

    Voir le contexte

Commentaires

    Chargement...