Accueil du blog | Fil RSS des billets | Tous les billets

VDM illustrée (385) - L'actualité VDM (189) - Jeux et concours (49) - Photos (15)

La VDM illustrée d'Unter

Bonjour à tous et bienvenue dans cette nouvelle VDM illustrée qui est, ce week-end, légèrement en retard (bouh, le vilain). Cette semaine, je suis avec un jeune homme de 28 ans qui habite à Paris et qui s'appelle Unter.

Notre invité est dessinateur indépendant depuis maintenant quatre ans. Le freelance, c'est particulier. Il nous parle de sa situation et revient sur ses débuts. "Je savais que je voulais être indépendant et il n'y a pas d'autre statut qui se prête à la chose. J'ai eu mon premier client à l'époque où je faisais du graphisme.
On m'avait commandé un site en flash et j'avais précipité les choses. J'ai rapidement fait plein de propositions et, au bout d'un mois de boulot, ils m'ont dit que mon univers ne correspondait finalement pas. J'avais voulu toucher une contribution mais comme ils ne partaient pas sur mon projet et mes propositions, et bien je n'ai rien eu. On peut dire que c'est une expérience qui met tout de suite dans le bain et qui forge le caractère pour la suite des évènements."

Avant cette première expérience assez unique et qui aurait pu décourager Unter, ce dernier est allé d'écoles en écoles telle une abeille visite les fleurs qui l'entourent (quel poète). "Dès le collège, je savais que je voulais faire de la BD, raconte t-il. Au lycée, j'ai fait des études en arts appliqués avec un bac STI. Ensuite, direction un lycée technique dans le 93 qui était orienté vers les sciences médico-sociales mais qui était vachement chouette car plutôt bien encadré et assez dirigé vers l'image. J'ai voulu, par la suite, tenter des grandes écoles parisiennes (écoles supérieures d'arts appliqués, arts déco, etc) et je me suis vautré."
A la place, il va donc aller se parfaire en dessin dans une classe préparatoire et cela lui a fait beaucoup de bien. Pendant cette période, il testera plein de choses et au sortir de la prépa', il réussit à obtenir ce qu'il souhaitait et entame un BTS à l'école d'arts appliqués. Plus tard encore, il fera juste les six premiers mois d'un cursus d'animation dans une faculté de cinéma.

Côté travail en tout cas, Unter est sur un projet qui lui tient beaucoup à coeur et dont il nous a révélé les grandes lignes en primeur... "Je suis en train de travailler sur l’écriture d’une chronique parisienne, l’histoire d’un étudiant en socio qui, pour argumenter sa thèse par l’expérimentation, décide de faire se rencontrer tout un tas de personnages issus de différents univers. Ce récit racontera la genèse, le déroulement et les aboutissements de cette expérience."

Son goût pour le dessin, notre invité le doit aussi à un projet qu'il a fait revivre avec des amis d'enfance. Explications. "Quand on avait 12 ans, on était tous à la MJC, le club BD du mercredi aprem' sous la houlette d'un prof' expérimenté et on s'était dit, au bout d'un moment, que tout ce qu'on faisait, on essayerait de le sortir et de le vendre. Enfin, surtout à nos parents. Le fanzine s'appelait donc Onapratut et nous avons essayé de le refourguer lors du Festival du Val Maubuée de Marne-la-Vallée. En 2000, je recroise dans Paris une personne d'Onapratut complètement par hasard et j'apprends qu'ils essayaient de relancer le truc de façon un peu plus pro. Quand il m'a proposé ça, je me suis dit 'C'est ça que je veux faire !'"
Cette expérience a été, pour Unter, très formatrice car il y a appris plein de choses sur le tas. Onapratut est depuis quelques années une association et le premier magazine est donc sorti fin 2002.

Notre cher invité, amateur, et je cite, de "chats, de dauphins et de chevaux" (haha) dit, avec humour, être un grand maniaque et avoir donc Dexter comme héros. Et c'est en toute logique ou pas qu'il a choisi une VDM sur... Ah bah vous allez voir en fait.

Voilà pour cette semaine. Bon week-end, les loulous.

#143 - VDM illustrée - Publiée le 19/01/2009 à 20:14 Écrit par Julien - 6 commentaires

Meilleurs commentaires

Commentaires

    Chargement...

Commenter cette