Soumettez votre vie de merde

  • - Rappel du concept : Une anecdote qui commence par "Aujourd'hui" et qui se termine par "VDM".
  • - Attention : Une anecdote écrite en SMS ou comportant trop de fautes d'orthographe est toujours refusée.
  • - N'utilisez pas cet espace pour des discussions, de la publicité ou pour tout autre texte n'étant pas une VDM.
Votre pseudo :
Catégorie :
Sexe :

Accueil du blog | Fil RSS des billets | Tous les billets

VDM illustrée (313) - L'actualité VDM (94) - Jeux et concours (50)

VDM en vacances #2 : Apéro au camping

On en rêvait, on y est. On est arrivés sur le lieu prédestiné aux vacances. On a mis notre bermuda moche, chaussé nos tongs qui font mal aux orteils et on fait semblant d'être heureux. Comment ça, Monsieur tire-la-tronche, "on fait semblant" ? Bon, OK, pas tous, il y a des exceptions. Les gens qui, prévoyants comme moi, pensent à emporter beaucoup de tranquilisants pour chevaux dans leurs valises peuvent prétendre à une sorte de bonheur flou et éphémère, mais pour la plupart, les vacances sont synonyme de déni. On s'est pris la tête à voyager tant bien que mal jusqu'à l'autre bout du pays ou de la planète, dépensant parfois une mini fortune au passage, du coup on se retrouve dans un endroit nouveau, certes joli, mais avec les mêmes névroses et problèmes gastriques qu'au départ. Mais voyons voir à qui cela profite vraiment, dit-il avec la voix de Bernard de la Villardière.



(Le standing de votre camping peut varier de celui promis sur la brochure)


Ce n'est pas tout d'avoir fait le déplacement, il faut aussi se farcir les 15 jours sur place. Des journées qu'on voyait lointaines, en ce jour de février dernier lorsqu'on les a réservées par internet, sortant fébrilement la carte bleue après avoir vu les photos vaguement jolies du campement sur le site du voyagiste. Mais seulement voilà, maintenant on y est. Et c'est pourri. Ça sent la vase. Le bloc sanitaire est loin et niveau hygiène c'est pas loin du niveau d'un relais d'autoroute. Les voisins de campement ont des enfants en bas âge et vous avez vu une trompette dépasser de la tente. Heureusement qu'il y a un cubi de rosé au frais.

Aujourd'hui, premier jour de camping, emplacement 301. Je passe deux bonnes heures à installer mes deux grosses tentes et tout le reste. Une fois fini, je m'installe à la table avec une bière, fière de mon installation. Je regarde ma feuille de réservation et puis zut. Moi, c'était le 302. VDM

Que l'on soit plage, montagne ou en recherche de quiètude dans un monastère perdu au fond de la Lozère, il faut viser juste si on part vers l'inconnu. Beaucoup partent chaque été au même endroit, et c'est un peu dommage. Ça peut se comprendre, c'est comme aller au McDo : on sait ce que l'on va retrouver au menu, et quel goût ça va avoir. C'est la solution de facilité, les vacances paisibles dans un endroit familier. Mais à ce moment-là, autant partir en vacances dans son jardin, voire planter sa tente dans le salon et faire caca dans sa baignoire. Il vaut mieux prendre le risque d'essayer quelque chose de nouveau, et pour continuer l'analogie du McDo, je veux dire quelque chose de plus exotique que de prendre un McCheval quand vous avez l'habitude de prendre un Big Mac. Je veux dire carrément aller chez Hippopotamus. En Inde. C'est le seul moyen de déconnecter totalement et d'avoir l'impression que le temps s'est arrêté. Sinon, au retour vous serez toujours dans le même état pitoyable qu'au départ, et on vous fera chier avec des phrases du style : "ENCORE t'es parti à Capbreton ? T'as pris un abonnement ou quoi ? T'es vieux dans ta tête, non ?"

Aujourd'hui, vacances aux US au bord de l'océan. Je drague une jolie autochtone dans un anglais approximatif. J'aperçois des phoques au loin. Ne connaissant pas ce mot, je tente le mot en français suivi d'une imitation du cri : "Phoques ! OOHAAN !" Elle, elle a mimé la fille affolée qui part en courant. VDM



(L'été à la plage, c'est le rêve)

Être en vacances c'est se reposer, mais c'est aussi le moment de se découvrir des passions. Bon, certes, les passions en vacances sont souvent les mêmes : les raquettes de plage, la pétanque, le cerf-volant et l'alcoolisme léger. Les raquettes de plage, chez soi, on n'y jouerait jamais tellement c'est pas terrible-terrible. Mais à la plage, tout d'un coup, on se divertit d'un rien. Notre niveau d'exigence baisse considérablement. Personnellement, je fais des sudoku à la plage, mais je les remplis au hasard. Personne ne va venir vérifier, même si je leur montre en disant : "Regarde, j'ai tout réussi." J'ai testé une fois dans une rue la nuit alors qu'il pleuvait, c'est vrai, ça n'intéresse personne. L'alcoolisme léger, c'est le même qu'à la maison, mais on culpabilise moins d'ouvrir une bouteille de rosé à 17 h quand on est en vacances à la plage. Ça parait "normal". Ouvrir une bouteille de rosé à 17 h dans le métro vous ferait passer pour un clochard. Deux poids, deux mesures.


(Les vacances à la campagne, comme ici dans l'Aveyron, réservent de drôles de surprises)

Certains vont aussi à la campagne ou à la montagne pendant leurs vacances d'été. Ils n'aiment pas aller à la plage. Ils sont "différents". Ils aiment communier avec la nature, c'est à dire les insectes, les moustiques et les serpents. Il faut respecter ces gens. Une maison à la campagne, c'est plutôt sympathique. On réunit une bande de potes, on loue une maison en bois dans les bois et on boit des tisanes en parlant politique et déconstruction de l'âme à travers le cinéma russe tandis que les enfants jouent dans la piscine à boudins. Le rêve. Enfin, je crois que c'est comme ça, je ne me fais jamais inviter dans ce genre de plan parce que je crois que je me transforme en hibou en colère à tête rotative au bout de deux jours dans une situation aussi angoissante.

Aujourd'hui, vacances en Tunisie. Alors que je me détends au bord de la piscine, une femme me raconte à quel point ses enfants sont sages, obéissants et bien élevés. "Et le vôtre ?" Oh, moi, c'est celui en face de nous avec le maillot de bain baissé et qui essaye d'uriner le plus loin possible. VDM


(Les seules élections en France qui comptent vraiment)

L'entrée de la cité balnéaire affiche fièrement l'éléction de Mister Camping pour demain soir, chouette, une animation. Sinon, il y aura le marché de nuit pour déambuler avec une crêpe au Nutella à la main, une occasion de plus de s'acheter un bout de plastique ou un tableau moche d'un clown. L'ambiance y sera electrique, tous ces néons brûlant l'équivalent en kWh d'un petit village sud américain. Une bagarre éclatera sans doute du côté des auto-tamponneuses ou de la chenille (celle qui s'appelle "El Diablo" ou "Powerzone Trip"), un affrontement soit entre deux bandes de jeunes gens qui ont un peu trop forcé sur la vodka-Red Bull et qui fanfaronnent devant des adolescentes Suédoises, soit deux familles nombreuses "Mariage Pour Tous" qui se disputent en criant comme des mouettes au sujet d'une place de parking à côté du marchand de glaces. Alors qu'il y a plein de places à 100 mètres, évidemment. C'est l'ambiance des vacances, celle que je préfère en fait. On me prend pour un fou quand je dis ça, mais c'est vrai. J'ai déjà entendu "Last Christmas" de Wham sortir de la sono en plein jour, en août, sur la plage de Narbonne et c'était juste parfait, comme mettre une chemise hawaïenne dans un mariage guindé. Il faut savoir aimer le kitsch et le mauvais goût parfois pour pouvoir passer de bonnes vacances. Sinon, à vouloir la perfection à tout prix, on finit déprimé et rempli de tranquilisants pour chevaux.

Aujourd'hui, plage. Je m'installe et, au bord de l'eau, je vois un sac plastique. Voulant faire ma B.A., je décide de protéger l'environnement et de l'enlever. C'était pas un sac, mais une méduse. VDM

Prenez-en de la graine : À tout vouloir bien faire, on se retrouve parfois couvert de méduses. Ce sera mon dicton moisi du jour. Laissez faire les choses, et amusez-vous bien, où que vous soyez et quoiqu'il arrive. Bisous.


 

#1646 - L'actualité VDM - Le 15/08/2014 à 17:56 par Alan - 44 commentaires

Une vraie Vie De Mobile

Prenons un SMS type, d'un français moyen qui utilise un téléphone normal. Le truc le plus couillon du monde en fait. Ça donnerait : "cc sa va ?" Avouez, même si je suis dans la caricature du niveau des peintres de Montmartre, je ne suis pas très loin de la réalité. Celui à la base du film SMS qui sort le 20 août est un peu plus complexe dirons-nous : "Nathalie, quitte ton gros con de mari et biens vivre avec moi ! Ton Torero". On remarquera le français parfait et la verve équisé de ce petit bout de texte qui marque le début d'une série de galères à n'en plus finir. Mais découvrons ce texto dans son milieu naturel : la bande annonce.

SMS - sortie le 20 août avec Guillaume de Tonquedec, Géraldine Pailhas, Anne Marivin et Franck Dubosc


Donc pour résumer : 9:00 Laurent reçoit un SMS / 9:01 Il se fait voler son portable / 9:30 Son fils disparaît / 10:00 Sa maison brûle / 10:15 Sa femme le quitte / 10:30 Son entreprise est liquidée / 11:00 Il est en garde à vue. C'est pas mal non ? Et ce n'est pas fini ! Mais pour savoir la suite, il faudra attendre le 20 août.

Comme vous êtes sur VDM, vous vous doutez bien que la sortie de ce film nous a donné des idées pour créer une opération aux petits oignons qui vont ambiancer le site du 11 au 20 août (Vous avez maintenant une chançon de Magic System dans la tête, de rien). Le mobile est pour nous tous une source inépuisable de soucis et de galères : on le fait tomber dans les toilettes, on se trompe de contact, on le perd, on éclate son écran... Les VDM sont quasi illimitées et elles nous font toujours beaucoup rire. Nous avons créé une catégorie spéciale : VIE DE MOBILE dans laquelle vous pouvez déposer vos VDM qui concernent votre téléphone portable. En plus, il y a plein de choses à gagner :

- Une VDM validée = une coque VDM offerte (réservé aux 50 premières VDM)
- Un voyage en islande pour la VDM la plus votée "je valide, c'est une VDM"
- 50 places de cinéma pour aller voir le film, valable pour 2 personnes tirées au sort parmis les VDM validées
- 50 livres SMS tirés au sort parmis les VDM validées


Nous avons donc 151 lots à distribuer donc un merveilleux voyage en Islande (on déconne zéro) garanti 0% sans réseau 100% sans Vie de Mobile. Autant vous dire que si vous n'êtes pas en train de déposer votre VDM, c'est que vous n'avez vraiment pas envie de repartir avec quelque chose ! 


ACCEDER À LA CATEGORIE VIE DE MOBILE


Le règlement complet du jeu concours est disponible ici en version pdf.

#1644 - Jeux et concours - Le 11/08/2014 à 14:49 par Guillaume - 10 commentaires

La VDM Illustrée de Mélie

C'est vendredi, c'est scientologie. Ah non, c'est pas ça. C'est vendredi, c'est le jour de la VDM illustrée ! Cette semaine, il s'est passé des trucs, j'vous raconte pas. Non, vraiment, j'vous raconte pas. Bon, si, un peu. Là par exemple, c'est la journée internationale du chat. Comme si ces envahisseurs félins avaient besoin d'une journée spéciale rien qu'a eux, en plus d'avoir déjà nos canapés, nos lits et nos genoux. Un jour, les chats domineront le monde, mais pas aujourd'hui : il y a une boulette de papier alu coincée sous le canapé. Cette semaine, on ne va pas couper les cheveux en quatre, on va se jeter directement dans le vif du sujet. Booyakasha ! 

LA VDM ILLUSTRÉE DE MÉLIE

"Si vous voyez une fille super chargée dans les transports en commun, une boîte à chat, les cheveux emmêlés et un pull tout moche sur le dos, il y a des chances pour que ce soit moi."

Autoportrait Mélie par Mélanie

 


Mélie c'est son pseudo, et l'illustration c'est son truc. C'est un pseudo. Elle m'a expliqué d'où lui venait le pseudo complet, qui est Mélie Bacanarie, et c'est tellement compliqué que je ne sais pas si je peux le réciter de tête. Ah si, c'est une contraction de ses noms de famille, car famille recomposée. Mais je ne donnerai pas son vrai nom, secret professionnel oblige. Je pourrais balancer parce qu'elle a choisi une VDM qui parle de cheveux, et moi ça me vexe un peu car je n'ai plus de cheveux depuis au moins les années Minitel.

Ses infos :
Âge : 23 ans
Ville : Montpellier/Yvelines/Paris 
Blog : Une page Facebook remplie d'illustrations
Sa VDM illustrée : Celle des cheveux rebelles


Pas de blog. Oui, c'est étonnant pour une illustratrice. Je crois que c'est la première fois que je vois ça par ici. Elle l'explique : "Malheureusement pour le moment je n’ai qu’une page Facebook, je suis en train d’essayer de mettre en place un blog, cet été. Essayer c’est le mot juste, je n’y arrive pas des masses. En attendant, j’utilise ma page facebook comme un blog, en mettant des illustrations, mise à jour chaque lundi." Et il est plutôt bien fourni, alors allez faire un tour car c'est assez intéressant. 

Et qu'est ce qu'elle fait de sa vie ?  "Globalement, pas grand-chose. Je suis illustratrice freelance, du coup j’ai l’habitude de dire que je suis “tout le temps en vacances”. Après, ce n’est pas tout à fait vrai, disons que je bosse quand on me commande une illus', du coup, il n’y a pas vraiment d’horaires, quand une commande arrive ou qu’une conférence approche, les jours fériés et les week-ends n’existent plus. Dans ces moments là, je perds souvent la notion du temps. Une fois j’étais tellement à l’ouest dans ma semaine que j’ai demandé sur Facebook quel jour on était. Enfin bref, la vulgarisation de ma réponse ce serait : “Je fais des gribouillis quand on me le demande”." Elle dit manquer de constance : "J’aime beaucoup toute la partie rough/crayonnés, la création d’un gag, d’une histoire, toute la partie créativité. Après, quand il s’agit de fignoler les détails, d’encrer, de rendre tout ça pro… Disons que je manque de courage la plupart du temps. J’ai toujours été comme ça, très enthousiaste au début et sur la fin, beaucoup moins." Je crois qu'il y a un terme en psychologie pour ça. Ça m'échappe là sur le moment parce que j'ai une une déficience en vitamine C et je suis déshydraté car j'ai rencontré mon ami Jack Daniel's hier soir, donc j'ai le cerveau qui tourne au ralenti, mais je crois que ça a un rapport avec les actes manqués, ou bien la peur du passage à l'acte. Mais rien de bien grave, hein !

Elle a des projets ou elle attend que ça lui tombe du ciel ? Elle en a plein ! "Je dessine plusieurs projets, un peu trop même… Je dois dire qu’en ce moment j’essaye de dessiner des BD nommées 5irth, r95irth et Damned. J’ai aussi deux projets jeunesse en court, un projet à envoyer aux musées. Cette année j’ai bossé sur le projet The Wanted Mag, dont la page est sur Facebook et le site manfah.fr. Il s’agit d’un collectif d’auteurs de BD, coincés entre les trois genres : Manga, Franco-belge et comics. Du coup avec quelques amis nous avons monté un magazine qui sort tous les six mois pour le moment et qui publie des histoires longues aux styles hybrides. On s’inspire un peu des romans journaliers et des magazines japonais." Pour quelqu'un qui prétend manquer de constance, Mélie ne manque vraiment pas de productivité.

Au niveau des inspirations et des influences, Mélie en a gros sur la patate. Elle est très influencée par les auteurs japonais : "S’il faut vraiment des noms, ce serait plutôt ceux d’auteurs qui m’ont inspirées/motivées. Et malheureusement il y a beaucoup plus de Mangaka que de Franco-belges ou de comics." Elle cite des noms comme Hiromu Arakawa (Fullmetal Alchemist), Jun Mochizuki (Pandora Hearts), Daisuke Moriyama (Chrono Crusade), Shinobu Othaka (Magi) et Miyazaki… Des gens que je ne connais pas du tout, c'est un monde assez distant mais intriguant. "En fait, le seul dessin animé français que j’ai apprécié a été "Le monde magique de Père Noël'." C'est toujours ça de pris !

Sa journée parfaite ? "Avoir fait la grasse mat’, boucler un chapitre (en écriture), lire un bon livre, manger du chocolat et des crêpes, avoir dessiné une planche de BD, et finir la soirée sur un jeu vidéo/un bon film. Tout ça dans mon lit, avec mon chat sur les genoux et mes amis et ma famille en conversation Skype. Mais les journées ne sont jamais assez longues pour ça." Ça me parait pas mal comme programme. Demain c'est samedi, je crois que je vais me faire ça. Enfin, j'veux dire, une grasse mat' qui dure toute la journée. Mélie est plutôt d'accord : "J’aime dormir ! Beaucoup, beaucoup, beaucoup. J’adore également le chocolat, et c’est bien le seul aliment qui me fait apprécier le passage 'obligatoire' des repas. Sinon, mes passions restent logiques. J’adore dessiner et inventer des histoires et écrire des scénarios. Je suis trop souvent sur internet à discuter de mes projets, à lire des histoires de jeunes auteurs prometteurs sur le forum Histoires de Romans par exemple. Je ne suis pas assez calée en informatique pour être qualifiée de Geek, mais j’adore les jeux vidéos et principalement les RPG."
 

Et sinon, une VDM qui t'es arrivée à toi ? "Je crois que la VDM la plus récente s’est produite dans le métro parisien. Dans la lune, avec mes écouteurs sur les oreilles, je n’ai pas entendu le signal sonore des portes qui se fermaient. Il y a eu un Moi versus Portes automatiques, j’ai eu beau foncer de toutes mes forces, leur claquage m’a envoyé valser en arrière. Le temps que je me relève, sonnée, les portes voulaient de nouveau se fermer. Mais je suis têtue, je VOULAIS ce métro là. Pas un autre, pas le suivant ! C’était entre lui et moi. Je me suis donc relevée, et j’ai couru vers le métro. Des gens ont eu pitié de moi et ont retenu la maléfique porte automatique pour que je puisse passer. J’ai fait trois pas à l’intérieur, avisé un siège… Et victorieuse je me suis assise dessus. Puis j’ai tourné de l’œil. Les pauvres passagers du métro ont dû me haïr !" Ah, c'était toi la reloue de l'autre jour, je me souviens de toi oui… 

Allez, ça ira pour cette semaine. Mélie m'a raconté énormément de choses mais je ne peux malheureusement pas tout caser ici. Du coup, n'hésiter pas à visiter sa page Facebook, contactez-la, elle est assez fascinante dans son genre (je dis ça en bien, hein !). Moi, je vais retourner m'affaler sur le canapé, parce que j'ai le cerveau mou après une journée/soirée assez surréaliste hier, et une impression de flottement qui se retrouve assez bien représentée dans ce morceau fabuleux de Oneohtrix Point Never. Merci Mélie pour ton illustration et ton enthousiasme, ça fait plaisir à voir. La semaine prochaine, pas de VDM illustrée, à la place il y aura le deuxième épisode de "VDM en vacances" ! Suspense... D'ici là, amusez-vous bien si vous êtes en vacances, et je compatis si vous ne l'êtes pas. Que la force d'Angus Young soit avec vous. 

Et vous alors ? Vous pensez avoir du talent et vous souhaitez participer à une prochaine VDM illustrée ? Envoyez-nous un e-mail sur contact@viedemerde.fr en n'oubliant pas de nous communiquer l'adresse de votre blog ou quelques-unes de vos œuvres.

#1645 - VDM illustrée - Le 07/08/2014 à 10:46 par Alan - 22 commentaires

La VDM Illustrée de Freaks

Il s'en passe des trucs en ce moment... Non, mais sérieux, vous avez vu ? Dans Secret Story ils ont laissé rentrer un Hipster, dans la rue y'a plein de touristes, et là ce weekend c'est le paraît-il le "chassé-croisé des juilletistes et des aoûtiens". Ça fait des années que j'entends cette expression, et je profite de cette tribune publique pour demander à ce que l'on crée une loi, une règle, quelque chose qui en interdise l'utilisation. Ou au moins qu'on soit légalement autorisés à tirer un carreau d'arbalète dans la cuisse de la personne qui ose l'utiliser. Je crains néanmoins que ma plainte n'arrive pas à bon port. Il ne vous reste plus qu'à hurler à la mort comme un basset-hound en klaxonnant dans les bouchons tandis que le Monsieur d'Autoroute FM vous décrira comme un juilletiste. Ou un aoûtien. Bref. Je vous la fais courte cette semaine. D'ailleurs, c'est un peu le sujet de la VDM illustrée du jour...

LA VDM ILLUSTRÉE DE FREAKS

"Je suis anatidaephobique. Je suis terrorisée par l'idée que, quelque part, d'une manière ou d'une autre, un canard soit en train de me regarder."

Autoportrait Freaks par Lola

Cette semaine c'est au tour de Freaks. Ou de son nom à la ville : Lola. Encore une qui est à plusieurs dans sa tête. Accessoirement, c'est une fille, une de plus dans cette rubrique. Ça n'a aucune importance, mais moi, tant qu'on peut faire chier les machos et les sexistes, ça me va. Freaks, on peut la trouver un peu partout, sur son blog, sur Facebook, sur deviantart et sans doute au bar du coin mais je ne sais pas lequel et j'ai pas demandé.

Alors, quelles sont ses stats ?
Âge : 17 ans
Ville : "Paumée en Normandie, pas très loin de Caen, entre une vache et un pommier." 
Blog : La vie d'une punk à blog
Sa VDM illustrée : Celle de la petite nana et le SDF


Punk à blog. Ça m'interpelle car je suis moi-même Punk à Chat. Oui, j'ai deux chats et j'écoute Black Flag en leur lustrant le poil... Merde, j'en ai trop dit. Freaks partage sa vie avec son rat, qui s'appelle Cunnilingus ("c'est pas pervers, c'est une référence à Mathias Malzieu !"), son chat Isis, son démon domestique Skrät "qui adore le jus de pomme", et "mes meilleurs amis, un ours à crête et une québecoise fan de My Little Pony. Et j'adore les ornithorynques." Hmmm. Je ne sais pas quoi faire de cette description idyllique de son foyer. La Normandie c'est quand même quelque chose.

Dans la vie, elle dessine. "J'y ai jamais vraiment réfléchi à vrai dire. J'ai besoin de dessiner, c'est comme ça, j'ai des histoires à raconter. Si ça plait, c'est tout bonus, sinon, tant pis. Et ça me permet de me moquer ouvertement des gens en toute impunité, aussi." C'est un peu comme ça que je vois le fait d'écrire l'intro de ces articles parfois. Mais pas méchamment. Parfois, des gens me disent : "Mais ça veut dire quoi tout ça, ce que tu as écrit ?" Dans ces cas-là, je penche la tête sur le côté, je souris, je me lève et je vais manger un beignet fourré au Prozac. Ou alors je me frappe la tête contre un capot de voiture, ça dépend de mon taux d'alcoolémie. Bernard Lavilliers chantait : "La musique est un cri qui vient de l'intérieur, qui fait rire les enfants mais pas les dictateurs." Ça n'a aucun rapport avec ce que j'étais en train de dire, mais il me manquait une transition.

Lola, pardon, Freaks manque de quoi ? "Des éditeurs pour soutenir mes projets. Une gomme mie de pain. Une tablette plus performante. Plus de temps pour gribouiller. Quelques notions d'anatomie. Et du talent, aussi, ça peut être utile." Oh mais oh, n'importe quoi celle-ci. Allez faire un tour sur sa page deviantart pour voir si elle bluffe ou si elle n'est pas consciente de l'étendue de son talent.

Elle a des projets ou quoi ? "Je travaille sur deux bandes dessinées qui devraient voir le jour courant 2015 , au moins sous forme de webcomics, et peut être sur papier a petit tirage. Sinon je m'entraîne beaucoup à l'animation 2D, et je continue bien sûr mon blog et mes petits strips." Elle prépare tout ça de chez elle, "parce que j'ai tout à portée de main, mais j'aime aussi bien m'installer à la terrasse d'un café et gribouiller un peu." C'est un peu l'idéal dans ce genre de métier, la portabilité !

Personnellement, je suis inspiré par mes séances d'UV et par les blagues Carambar. Et Freaks ? "Manu Larcenet, Alexis Koleszar et Maliki, pour ne citer qu'eux. J'aime beaucoup Mirion Malle, même si je n'accroche pas toujours à ses dessins, ses BDs ont toujours le mérite d'être bien écrites et de véhiculer un message intéressant." Manu Larcenet est un auteur qui revient souvent lors des interviews que j'ai pu faire, va falloir que je m'y penche.

On discute un peu, et tout d'un coup, là, elle m'avoue un vice caché. "Je fais du poney ! Pour de vrai, depuis 6 ans. Sinon a part le dessin, je suis une graaaande cinéphile, même si je n'ai pas souvent l'occasion d'aller au cinéma." J'ai arrêté d'écouter après "Je fais du poney", ça surprend tout d'un coup. Et sinon, d'autres vices ? "Comme beaucoup, je procrastrine trop... Non, je ne parlerais pas des trois litres de cafés que j'ingurgite par jour." Oh, je pense que la France entière tourne au café.

Les coups de coeur de Freaks du moment ne ressemblent pas trop au miens. "Côté BD j'ai complètement craqué sur "Punk Rock Jesus" de Sean Murphy, un petit bijou. J'aime aussi beaucoup la série "Blast" de Manu Larcenet, qui vient de se finir.  Pour ce qui est du cinéma, j'adore le film "Freaks" ( d'où je tiens mon pseudo ! ). Et j'ADORE La mécanique du Coeur, que ce soit le livre, le CD ou le film." Je suis curieux de ses choix car je ne connaissais pas (à part le fameux Manu Larcenet, encore et toujours). Mes coups de coeur du moment ? J'ai assez parlé de moi comme ça.

Pour finir, la sempiternelle VDM perso ? "Aujourd'hui, et depuis toujours, je suis petite. Mon meilleur ami, comme à l'accoutumée, me traite de naine. Je me défends : "Je ne suis pas une naine, je suis une personne de petite taille !" Ce à quoi il répond "Tyrion Lannister est une personne de petite taille. Toi, t'es naine." VDM" Ah ben parfait, c'est pile dans le ton de la VDM illustrée de la semaine !

Bon, on va s'arrêter là pour cette semaine, merci Freaks/Lola pour ta participation. Contrairement à mon introduction un peu longue (oui, le "je vous la fais courte" c'était de l'ironie, c'était pour de rigoler, je dis ça pour les gens qui ont du mal avec tout ça, on ne sait jamais !), je vous laisse vite fait avec un morceau de Mendelson qui mérite d'être connu. À la semaine prochaine, bonnes vacances pour ceux qui peuvent, peace and love bro' !

Et vous alors ? Vous pensez avoir du talent et vous souhaitez participer à une prochaine VDM illustrée ? Envoyez-nous un e-mail sur contact@viedemerde.fr en n'oubliant pas de nous communiquer l'adresse de votre blog ou quelques-unes de vos œuvres.

#1643 - VDM illustrée - Le 31/07/2014 à 15:16 par Alan - 22 commentaires

VDM en vacances #1 : Le grand départ

Beaucoup de philosophes d'internet vous débiteront le vieux cliché fatiguant et fatigué que ce n'est pas la destination qui compte mais le voyage en lui-même. Et si la destination c'est le Manoir Playboy, hein ? Bon. Tout le monde a mal fait sa valise ? La belle-mère est dans sa caisse de transport ? La crème solaire est dans l'étui à lunettes et le billet de train a été imprimé après avoir dû remplacer la cartouche d'encre qui s'est périmée à la dernière seconde ? OK, c'est bon, on va pouvoir oublier les tracas du quotidien, et partir affronter les tracas des vacances.



(La tension monte en gare de Poitiers ce matin)

Chaque été, des millions de gens se ruent vers les portillons des aérogares, les péages d'autoroutes et les trains bondés qui puent les pieds de la SNCF pour fuir un peu du quotidien, à la recherche d'un peu de sable, de l'océan, d'une maison de campagne ou d'un saut à l'élastique au-dessus d'un pont dans le Cantal, en fonction du besoin de chacun. Sur VDM, nous sommes spectateurs de chaque étape de vos vacances car nous recevons vos histoires à chaque étape du déroulement de celles-ci, et cet été, plutôt que de faire un Best of Pire (oui, je sais, on nous le réclame, ça reviendra à la rentrée), je pensais plutôt faire un Best of Vacances, par étape. Pour commencer : le départ. 

Aujourd'hui, départ en vacances avec ma copine. Crème solaire : j'ai. Raquettes de tennis : j'ai. Maillot de bain : j'ai ! Billets d'avion : j'ai. Brosse à dents : j'ai. Shorts, tongs, T-shirts : j'ai ! Belle-mère... J'ai aussi. VDM


Ce n'est pas perdu pour tout le monde, non. Certains parviennent très bien à tout organiser de A à Z avec zéro défaut, sans prise de tête, tout est rangé dans des cases, les enfants sont sages, c'est propre et net et leurs vacances se passent merveilleusement bien avec une précision quasi-militaire. Ces gens-là s'appellent des psychopathes. Ou alors ils voyagent seuls. Pour les autres, c'est aussi reposant qu'un tour de manège à haute vitesse dans une fête foraine tenue par des alcooliques. Une fête foraine, quoi. On aimerait se faire croire que ça va être top génial, que ça va être trop reposant, qu'à la rentrée notre énergie sera décuplée, notre force de vie sera réanimée après tant de mois à être brimée par les aléas de la vie. Le problème étant que les vacances sont juste une façon de déplacer vos soucis du quotidien d'un point de vue géographique. Ce n'est pas parce que vous vous retrouvez à porter un bob sur une plage lointaine que vos pensées intérieures cachées ont changé. Vous entendez toujours cette voix qui vous pousse à vous enfoncer des noix de cajou dans le nez. Mais ça, ce sera pour un prochain article.

Aujourd'hui, départ en vacances avec mon copain, grand fan de ronds-points qui ne peut s'empêcher de les photographier quand il en croise un. On a pris les nationales. Encore 500 kilomètres. VDM


Il y a les transports en commun, trop communs, mais aussi ceux qui préfèrent se déplacer en voiture. "C'est pour économiser" qu'ils disent. OK, si on s'entasse à 8 dans une 205 GLD, j'imagine que ça doit coûter moins cher que de prendre le Concorde, qui n'existe même plus, mais... Une voiture en elle-même, ça coûte bonbon. L'essence, depuis que Charlemagne est au pouvoir (Comment ça c'est pas lui ? Je ne lis plus les journaux depuis la fin de Rick Hunter) est sacrément chère. Et puis il faut s'arrêter toutes les 5 kilomètres parce que le petit dernier veut faire pipi, ou maman veut acheter un Sudoku, ou papa veut une bière parce que ça l'aide à se concentrer au volant.

Aujourd'hui, départ en vacances avec mes parents. Arrêtés sur une aire d'autoroute, je fonce aux toilettes. À mon retour, plus de voiture. Je me suis mise à pleurer comme une Madeleine. Le hic ? J'ai trente ans et mes parents m'attendaient à dix mètres de là. VDM


À partir d'un certain âge, on peut se permettre de ne plus partir avec ses parents, et tant mieux. Autant pour les enfants que pour les parents. Les enfants se cassent avec leurs amis fumer des pétards sous-dosés et vomir dans leurs sacs de couchage dès 21 h, et les parents partent avec leurs amis de fac en maisons de location fumer des pétard sur-dosés, pas du tout habitués au fait que l'herbe est beaucoup plus forte qu'en 1968, et ils s'endorment en écoutant des disques de Starmania ou de Pink Floyd. Et ainsi va la vie, la roue tourne. Mais le trajet pour y arriver est bien long, car pour qu'un adolescent arrive à convaincre ses parents de le laisser partir seul avec ses amis (surtout avec le petit roux bizarre, celui qui a une collection d'armes japonaises), c'est pas du gâteau. Il faut savoir faire preuve de maturité. Toi, jeune qui me lit : Déjà, apprends à faire cuire des pâtes, faire la vaisselle, conduire une moissonneuse-batteuse, recoudre une chaussette, faire du feu. Là peut-être qu'on te fera confiance, et peut-être même on te laissera devenir Amish.

Aujourd'hui, c'est le départ en vacances, toutes les valises sont bouclées. Nos chats, qui n'apprécient pas d'être laissés à la maison, ont trouvé la solution ultime : pisser dans les sacs pendant la nuit. VDM


Avant de partir, ne pas oublier de bien fermer sa maison et la faire protéger par des snipers, manière de bien donner libre cours à sa parano. Et de faire garder ses animaux, ou mieux, les emmener avec soi. Le chat adore la plage, et faire du surf. Le chien adore aboyer sur les vagues et pisser sur les gens qui bronzent. Ne les abandonnez pas, mais ça j'ai pas besoin de vous le dire. Les gens qui abandonnent leurs animaux ne sont pas du genre à venir sur VDM, ce sont des sous-merdes qui ne méritent que du mépris et des coups de mandale dans le carafon. Ça y est, j'suis énervé, je vais me calmer avec un jus d'orange.


(Concours de klaxon au péage de St Arnoult, hier)

Attention donc aux bousculades aussi, que ce soit dans les gares, les aérogares ou en voiture. Les gens sont pressés de partir, mais ne seront en mode "relax, cool, vacances yeah" que quand ils seront arrivés précisément à l'endroit indiqué sur la brochure comme lieu de vacances et de détente. Avant ça, c'est chacun pour soi. Ne vous étonnez pas de trouver quelqu'un assis à votre place côté hublot dans l'avion. Ne vous laissez surtout pas faire. Il y a une certaine catégorie de gens qui sont spécialisés dans ce genre de pratique, avec un petit : "Oh, mince, je me suis trompé... Ça ne vous dérange pas de prendre ma place plutôt que l'on dérange tout le monde... Oui, c'est celle-là, côté couloir." Dites non, fermement, en les regardant dans les yeux. C'est à cause de gens comme eux qu'il y a des guerres qui se déclenchent. C'est à cause de gens comme ça que la rougeole fait son grand retour. Bon, eux et les imbéciles qui refusent de vacciner leurs enfants car ils sont mieux calés en sciences que les scientifiques, mais ils y sont pour quelque chose j'en suis sûr. Alors ne lâchez pas le morceau, prenez la place que vous aviez réservée. Des gens sont morts au combat pour votre place côté hublot.

Les trajets de vacances devraient eux aussi être dédiés au calme et à la paix intérieure. Exigez-la, mais propagez-la. Les vacances commencent au moment où vous sortez du travail, de votre lycée, collège, fac, et que c'est le dernier jour. Mettez une chemise hawaienne, des lunettes de soleil et souriez. Même s'il pleut et qu'il fait nuit. Certes, se dire que dans quelques jours on va affronter un train bondé, un péage d'autoroute ou un avion qui pue le pet, c'est peu affriolant. Mais au bout du voyage il y aura... Il y aura quoi ? On ne peut jamais vraiment savoir. Le souci avec le départ c'est que l'on espère toujours qu'à l'arrivée l'herbe y sera plus verte (calme-toi maman, range ton vinyle de Pink Floyd), mais au final, on emmène toujours du bagage où que l'on aille. Et rien n'est vraiment différent que le quotidien, c'est juste de la géographie. C'est pour ça que quand je pars en vacances, je prends toujours énormément d'héroïne avec moi.

Aujourd'hui, départ en vacances en famille, chat compris. Malheureusement, tous les bagages n'arrivent pas à tenir dans la petite Clio. Qu'à cela ne tienne, mon père décide "d'optimiser l'espace". Comprendre : "Magalie reste à la maison, et on garde le chat". VDM


La prochaine fois, on verra pourquoi c'est peut-être pas une si bonne idée de partir, et que les vacances sont peut-être mieux passées cloîtré chez soi avec plein de canettes de soupe et des piles pour la télécommande de la télévision. Et pour ceux qui comme moi ne peuvent pas partir, retenez-vous de vous comporter comme je le fais avec mes amis qui postent leurs pieds sur Facebook :


(Vous faites chier avec vos moches-pieds au bord de l'eau)

Bonne route route à tous !
 

#1642 - L'actualité VDM - Le 25/07/2014 à 17:11 par Alan - 85 commentaires


Blog de l'équipe

  • VDM en vacances #2 : Apéro au camping
  • On en rêvait, on y est. On est arrivés sur le lieu prédestiné aux vacances. On a mis notre bermuda moche, chaussé nos tongs qui font mal aux orteils et on fait semblant…

vendredi 15 août 2014

Tout le blog

Agenda 2014-2015
Un agenda qui claque, ça vous change quelqu’un. C’est scientifiquement prouvé. Une VDM par jour, de nouveaux bonus, une recette qui vous fera aimer les cours !
Commander - Plus d'infos

BD "Avec mon chien"
Reniflage d'entre-jambes en public, gros caca décoratif, voici les pires betises qui nous font dire que finalement, le chien est un gentil boulet.
Commander

ZeroPub