111
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  popopops92  |  37

Après en tant qu'élève de première, je sais qu'il arrive qu'un élève demande ce que veux dire un mot évident et que personne ne réponde. C'est pas parce que on ne sait pas mais c'est plus par flemme, par timidité,parce qu'on ne sait pas trop comment expliquer...

Répondre
  Kaa04  |  40

T'as le droit de pas savoir, mais toute une classe. Même si je comprends que s'il n'y en avait qu'un seul qui savait il n'a pas osé le dire. Mais ce sont les mêmes qui ici écrivent "comme même" pour "quand même" qui mettent le "réveille" qui te demandent si ça a pas été trop "dure" et qui te foutent des "et" à la place de tout ce qui est "ez" "ait" "aient" mais qui vont coller des "é" quand il faut "er". Et tant d'autres aberrations orthographiques et grammaticales...

Répondre
  Riki  |  29

#41 C'est plus vraisemblable que ce soit ça. Il y avait surement un paquet d'élève qui connaissait le mot mais n’ont pas voulut jouer les "lèches cul" tout en "humiliant" un camarade de classe pris en défaut (c'est un coup à se brouiller avec). Les "Hermione Granger" ne sont pas présente dans toute les classes.

Répondre
  Poupoupipidou  |  33

Ce n'est pas une question de syndrôme à la Hermione Granger, c'est simplement que le système éducatif est lamentable, et ce depuis des années. Je n'ai pas d'exemple en illustration, mais le rapport de voyage de fin d'étude de ma promo d'école d'ingénieur (donc écrit pas des personnes sur le point d'être gratifiées d'un diplôme d'ingénieur !) était un véritable torchon. Confondre les auxiliaires être et avoir, confondre des verbes qui sonnent pareil mais ne veulent absolument pas dire la même chose, confondre toutes les écritures possibles du son "é" décrites de manière non exhaustive par #59, et toutes les fautes qu'on peut voir en surfant sur internet (et pas que), c'est juste grave. Ça veut dire que ceux qui écrivent ne savent pas ce qu'ils disent. Des fautes, tout le monde en fait, mais entre un s oublié de temps en temps, et rendre obligatoire la lecture lente à haute voix pour comprendre, il y a un monde. J'ai lu des versions de la fameuse dictée que les élèves de CM2 font, et qui sert d'étalonnage du niveau d'écriture. Ca pique, ça pique, ça pique ! Mon oncle, 70ans, 3 de QI, écrivait sans aucune faute. Il était très, très, mais vraiment très loin d'avoir inventé l'eau chaude. Sauf qu'on lui avait correctement appris. Je pourrai aussi parler d'un laboratoire qui avait je ne sais quel agrément, assurant le respect des protocoles x ou y. Un jeune employé avait étiqueté "a analyser" sur des échantillons. Était-ce "à analyser", ou "a analysé" ? Bah les gens qui ont vérifié le respect des protocoles ont jugé que ça induisait suffisamment en erreur pour supprimer l'agrément. Du coup : pertes de gros marchés (nécessitant l'agrément), fermeture du labo. Pour de l'orthographe.

Répondre
  Melle_zaza  |  30

Leçon à retenir pour le laboratoire : instaurer un code : à analyser : code A -> A analyser a été analysé : code B -> B analysé La vie c'est simple parfois. Le laboratoire a été négligent en instaurant pas une procédure qui élimine le doute.

Répondre
  Duriel  |  36

En n'instaurant pas, pour la négation ne qui va avec le pas zaza, sinon ça ne va pas. Du reste je suis de ton avis, il y a parfois un manque de gens dégourdis dans les labo, qui font que des conneries sont faites, mais il y a ceux qui refusent de changer les codes parce qu'une évolution perturbe trop les choses, j'en ai connu. @Kaa04 : Si je reste d'accord avec toi, Poupou a quand même raison sur ce point. Non seulement le système est mal foutu sur le point de l'apprentissage, mais il est également mal foutu sur le point de la liberté de curiosité. Bref sans partir dans les détails, Bescherelle Ta Mère a encore de belles années devant lui.

Répondre
  Jtrouvepo  |  30

Le truc c'est que tout le monde fait des fautes, et que tout le monde en a toujours fait, mais il est vrai que certains sont moins ... lisibles que d'autres. ^^ Normalement ça passe avec l'âge, je crois !

Répondre
  Eccedentesia  |  37

Je ne sais pas, c'est surtout un phénomène de génération en fait. L'école, apprendre, se cultiver, c'est "passé de mode", c'est devenu "un truc de vieux con". Le must c'est le langage sms, parler comme un rottweiler et se saper comme un sac poubelle avec option léopard ou multicolore effet stabilo. Franchement, c'est comique, ça reprend les travers hideux des 90', mais en pire ? Je me demande bien ce que tout ce milkshake donnera dans dix ans :D

Répondre
  shyguy13  |  11

Je vois qu'on est en plein dans le "les jeunes d'aujourd'hui c'est plus ce que c'était ! Dans le temps c'était mieux !"...Le pire c'est que dans 10 ans tous ces jeunes en diront de même sur la génération suivante et ainsi de suite... c'est marrant !

Répondre
  Celx38  |  38

Sauf qu'il a maintenant été prouvé que les "jeunes d'aujourd'hui" faisaient plus de fautes qu'il y a 20 ans. Ce n'est pas une critique mais une constatation.

Répondre
  Nightemarez  |  29

#30 Oui ben pour le coup, ils auront tort. Il écoutent du maître gims en jouant à Pokémon "lune" et "soleil". Namhéo. Faut rester un minimum cohérent. (Humour, sauf pour maître guims. Ça c'est une vraie tare de cette génération. Enfin, lui et les autres)

Répondre
  Jtrouvepo  |  30

Je te remercie shyguy13 c'est exactement ce que je voulais dénoncer en répondant au commentaire initial du fil en fait ... Je ne voulais pas me lancer dans un débat ici, et je m'apprêtais à renoncer, mais tu as tout fait pour moi finalement. ^^ Alala les bons vieux : "Les jeunes ne savent plus écrire", "Il y a de plus en plus de délinquance" ou "Pokémon c'était mieux avant". Je crois qu'on en a pas fini avec tout ça. x)

Répondre
  Galadrien  |  25

#13 Tout dépend dans quel milieu social tu te trouves - oui, le milieu social a une influence, plus ou moins grande selon les cas - mais aussi des parents. Je garde des enfants le soir pour payer mes études, qui habitent dans l'arrondissement bourgeois de la ville, peuplé de fils d'avocats et de médecins. Leur mère, qui vient d'un milieu modeste mais qui est elle-même brillante, les pousse énormément à l'école, tout comme leur père et moi. ça se traduit par la vérification complète des devoirs, des exercices supplémentaires (qu'ils font sans broncher), des lectures... et tout cela donne d'excellents résultats scolaires et des enfants poussés à se cultiver (le grand adore lire). ;) Mes parents m'ont toujours poussée à travailler à l'école, à lire etc, et ça m'a bien servi. :) Néanmoins, je constate qu'aujourd'hui, de moins en moins d'ados lisent, et quand je les écoute parler, je suis horrifiée par le nombre de fautes de français et par la pauvreté de leur vocabulaire... mais aussi par leurs idoles, aka des mecs comme Jul, Prince Aladdin, Black M ou Maître Gims...

Répondre
  Be_Beach  |  24

#7 Je suis d'accord avec toi mais leur part de responsabilité à ces mômes est importante aussi sorry. Il y a tellement de technologies qu'on en délaisse les écrits. Avec un peu de motivation ils peuvent se cultiver seuls, c'est facile de mettre ça sur l'éducation ou les parents. En troisième on est quand même un tantinet autonome je pense? ou c'est moi qui suis trop vieille ?

Répondre
  Jtrouvepo  |  30

#42 Je suis d'accord avec le début de ton commentaire, et c'est pour cela qu'il ne faut JAMAIS généraliser. Pour ce qui est de la fin, par contre, avec des "je constate que de moins en moins d'ados lisent" ou "je suis horrifiée par le nombre de fautes de français" mouais. C'est l'ère du numérique, les choses changent. Je connais cependant beaucoup de personnes, jeunes, qui lisent encore. Et les jeunes d'aujourd'hui ne font-ils pas de plus en plus d'études ? ;) (Ça c'est vrai par contre). Comme quoi ! #44 Je suis désolé le commentaire que tu mentionnes était très ironique, et à moins que ce ne soit moi qui n'appréhende pas tes propos, je crois que tu n'as pas saisis le fond de ce que j'ai écrit. :D

Répondre
  multinationale  |  18

je suis d'accord sur le fait de pousser ses enfants à la culture, l'ouverture d'esprit et de leur donner le plus de bagages possibles. Cependant, le fait d'aimer black M ou autres ne doit pas intervenir dans le sujet. On peut aimer certains artistes (selon les goûts) et avoir une grande culture. J'écoutais beaucoup de merde ados, ça ne m'a pas empêché d'aimer lire, d'être curieuse du monde ect.... Il faut bien faire la part des choses. ET ça c'est au parents de l'inculquer. Moi même bientôt maman, j'essaierai de faire de mon mieux.

Répondre

Que les parents doivent inculquer? Certes, mais il y a aussi les enfants qui doivent faire certaines choses par eux même, mes parents ne m'ont rien inculqué, s en foutaient et ne voulaient pas que je fasse d'études, j'en ai fait quand même, mes connaissances me viennent de mes différentes lectures même si les parents n inculquent rien les enfants peuvent être cultivés, motivés pour leurs études

Répondre
  Melle_zaza  |  30

Je ne sais pas pourquoi mon commentaire est ici. Je parlais des commentaire sur les jeunes d'aujourd'hui On peut trouver des textes de ce genre qui datent de l'antiquité !

Répondre
  Galadrien  |  25

Quand je parle de lectures, je parle aussi de lectures sur support numérisé, j'en suis moi-même une grande adepte en master recherche. :D Certes, de plus en plus de jeunes font des études, mais sais-tu que dans certaines facs, en L1, des cours de français sont proposés ? C'est là qu'on se dit qu'il y a un problème, quand même... Évidemment, tu auras toujours des gens nuls en orthographe, en maths etc, mais ça m'affole assez quand même. ^^ C'est pour ça que j'essaie de faire en sorte que les petits que je garde comprennent bien leurs leçons de français... je suis aussi tombée sur un petit dont l'enseignant ne lui expliquait pas vraiment les règles de français, au point que la mère a dû prendre les devants en achetant un cahier d'activités conçu par des enseignants et où tout était expliqué. Il a ensuite changé d'école et tout allait beaucoup mieux. ^^ Je crois aussi que dans ce genre d'histoires, il faut s'intéresser aux enseignants, à ceux de primaire en particulier, car ils ont un rôle capital dans les apprentissages. Tout en gardant à l'esprit qu'il n'est pas facile, voire impossible de s'occuper de chacun quand on a 30 élèves à gérer.

Répondre
  TimberTone  |  13

Aujourd'hui on ne dit plus "fautes" mais "erreurs ". On juge la copie dans son ensemble, et on ne sanctionne plus les "erreurs", même en français...travaillant dans un collège, j'ai vu des copies de français avoir des notes plus que correctes là où à mon époque on aurait eu -15! Je suis d'accord pour dire que ce n'est pas rendre service aux élèves et ça ne les prépare pas à l'avenir (par exemple le jour où ils rédigeront une lettre de motivation, elle finira directement à la poubelle, sans être lu).

Répondre
  shyguy13  |  11

Mais non !... certes le niveau général va diminuer, mais dans le recrutement, on finira toujours par prendre le moins nul. En fin de compte, la vie est un concours (et elle l'a toujours été d'ailleurs), il faut toujours être le moins pire.

Par  globzoul_  |  47

Histoire vraie: Au collège (oui donc ça remonte un peu) il y avait un inspecteur pour le cours de français et un élève foutait le bordel. Du coup le prof lui demande son carnet mais l'élève ne voulait pas lui donner, l'inspecteur s'en mêle en lui disant "obtempère!" ce à quoi l'élève à répondu "obtempère obtempère, nique à mère !"...

Répondre
  Eccedentesia  |  37

Oh la violence... je suis pliée de rire devant les autres passagers du bus en te lisant là, grand moment, merci d'avoir partagé ce trésor de ... je ne saurais définir la chose ?

Par  Cvernin  |  9

Sa me rappelle quelques années en arrière quand j'étais en brevet professionnel et que je parlais d'un prof en expliquant qu'il était soporifique et que la un mec me demande ce que cela veut dire...

Répondre
  shyguy13  |  11

Oui et par la même occasion, tant qu'on est dans le français, on n'écrit pas "Sa me rappelle" mais "Ça me rappelle"... Désolé, mais c'est le genre de faute qui m'énerve le plus :)

Par  AuroreJn  |  24

Faut arrêter de tout mettre sur le dos de la nouvelle génération. Les cours de français ont diminué dans le programme scolaire, les parents ont un rôle à assurer derrière aussi. Sans parler du fait que beaucoup de professeurs font des fautes au tableau. (je ne défends pas ceux qui écrivent en langage sms parce que j'estime "ke c gen la fon ok1 et fort".) On ne peut pas comparer le système avec celui de nos grands parents qui prenaient tellement de choses plus à coeur, le français, le calcul mental, etc. Il y a eu trop de réformes scolaires parce que oui, sinon je suis tout à fait d'accord, lorsqu'on sait écrire un minimum, on donne une meilleure image face à un potentiel futur employeur.

Répondre
  Kaa04  |  40

Oui enfin les gamins pourraient aussi lire un petit peu, pas du Balzac ou du Hugo mais n'importe quoi histoire d'assimiler les mots. Y'a quasiment plus un gamin qui lise quoi que ce soit... Je dis pas qu'il ne faut plus une seule faute d'orthographe passé 12ans mais bon parfois t'as juste envie de les euthanasier! Mais par contre je tiens aussi à incriminer les opérateurs de téléphone portables car quand j'étais ado (ouais y'a 16ans, ça fait mal au cul) à l'époque un texto coûtait 1F (15cts) mais si on dépassait les 144 caractères le texto coûtait 4,5F (70cts) du coup il fallait compresser à mort pour tout caser et surtout pas payer le quadruple pour un S ou un point. Et tu rajoutes à ça les claviers avec 3-4 lettres par touche, c'était galère aussi pour écrire. Si le texto avait coûté 1F qu'elle que soit sa longueur et qu'on avait eu des téléphones avec des claviers "azerty" je pense que la langue française n'aurait pas pris un si lourd coup de fusil ces dernières décennies.

Répondre
  Duriel  |  36

@Wendy, je te prierais de corriger cette horrible faute sur ton profil ma petite. Et de plus, ne devrais-tu pas être en train de t'entraîner avec Natsu ? Il t'attend.

Chargement…