130
Confessional
ViveLaPrepa En dire plus :
Salut à tous je suis l'auteur de la VDM ! J'espère que les modos pourront affirmer que c'est bien moi, je me suis créé un compte exprès pour vous répondre mais seulement après avoir vu que ma VDM a été validée :D (oui c'était un rêve pour moi, j'ai dansé devant mon bureau quand je l'ai appris) Alors il faut savoir que c'est arrivé à un ami à moi qui était dans ma classe en sup, sa mère appréhendait le fait que son enfant parte loin d'elle pour les études & elle lui a montré les photos en rigolant ! Finalement il est resté dans la même ville pour la prépa donc tout va bien ! :) On est maintenant en spé. Je partage le point de vue de quasiment tout le monde qui a commenté, même si la prépa nous impose beaucoup de travail (quelque soit la filière d'ailleurs) le jeu en vaut la chandelle. On y fait des rencontres formidables même si le rythme est (extrêmement) soutenu.. Mais il est malheureusement vrai que pour certaines personnes la prépa se passe mal.. (Cf #41 & #51) Si vous avez lu jusqu'ici et que vous avez des questions n'hésitez pas ! J'y répondrai volontiers (après avoir terminé le DM de maths quand même !)
Par ViveLaPrepa / dimanche 6 septembre 2015 12:27 / France - Toulon
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  Vegas_McBA  |  22

Non seulement bonne chance, mais aussi ne te laisse en aucun cas décourager. J'ai eu les pires profs de ma vie en première année, qui disaient que personne ne passerait en seconde année, qu'on étais vraiment nuls, et au final, je suis passé en seconde année classe étoilée alors que j'etais 11-13eme de la classe. Tiens le coup, c'est worth It.

Répondre
  shawnleloup  |  59

Répondre
  axsiow  |  28

Répondre
  Meeyodu38  |  28

Alors non, savoir bosser ça ne suffit pas forcément. Je veux pas décourager qui que se soit, mais certains peuvent bosser comme des malades et ne pas s'en sortir, comme il peut arriver l'inverse. Ça reste très éprouvant, psychologiquement, socialement et même physiquement suivant la quantité de sommeil que tu t'accordes... Alors oui, c'est difficile une prépa, mais au final ça vaut le coup

Répondre
  Meeyodu38  |  28

Ben oui, il y a aussi des bons côtés, dans ma prépa l'ambiance est super, il y a une grosse solidarité, les profs s'intéressent à toi au lieu de te laisser te demerder comme à la fac... Il ne faut pas se laisser effrayer par le côté "boulot boulot boulot", mais il ne faut pas non plus y aller en se disant "il suffit que je bosse un peu plus et ça passe tranquillou"

Répondre
  Annoue972  |  28

#81 préjugés pas forcément. Il faut admettre qu'en prépa, on est toujours en mode "scolaire" au niveau du suivi des élèves, alors qu'à la fac le travail est beaucoup plus autonome, on est souvent bien plus livré à soi-même, certes pas dans toutes les filières, mais c'est encore le cas pour la majorité des cursus à la fac, selon mon expérience. Ça ne veut pas dire qu'il n'y a que des glandeurs à la fac.

Par  Mr_Citation  |  59

Et puis si tu y va envers et contre tout, dis-toi que si parfois tu te sens petit, inutile, démoralisé ou dépressif n’oubli jamais que tu as été un jour le spermatozoïde le plus rapide de la bande…  ;-)

Répondre
  ooLainoo  |  59

Belle comptine, qui malheureusement à été totalement démentie par les recherches récentes.... C'est l'ovule qui choisirait le spz le plus "génétiquement différent" pour favoriser la bonne survie de l'espèce. Osef qu'il soit arrivé le premier ou non. Alors, à défaut d'être le premier, il peut toujours se dire qu'il a été choisit pour ses qualités indéniables, c'est tout aussi sympa!

Par  Soliana  |  31

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  erylis23  |  25

Ce ne sont pas que des histoires, les médecins savent que les étudiants faisant ce genre d'étude sont plus à risque de dépression et de suicide, vu la pression qu'on nous met c'est pas étonnant, heureusement, la majorité survit quand même ! Ouf ! ;-)

Chargement…