214
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  sarahhhh2112  |  0

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  sykee  |  23

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  Petite filou  |  29

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Petite filou  |  29

une personne n'est jamais parfaite. Ni moi, ni toi, ni ce copain. Après bon je ne rentrerai pas dans ma vision de l'amour car je vais sinon créer un débat sans précédent mais cette conception de "je ne suis plus amoureux" me met quelque peu hors de moi, mais c'est une vision très personnelle, accentué par un vécu qui m'est propre. Donc si ce mec l'a laissée simplement parce qu'il en avait un peu marre de la routine....j'avoue que ça me met un poil en colère.

Répondre
  JackTheFool  |  22

#13 j'ai tendance a partager ton point de vue et pourtant #18 m'a fait sourire tant il y a une part de vérité dans son commentaire aussi.. On ne part pas parce qu'on en a marre de la routine, on essaye de l'enrayer... Mais après comme tu dis, peut être que l'auteure n'a rien fait pour, et ça, ça se fait pas tout seul... Donc autant que son copain "parfait" parte, elle s'en remettra, plutôt que ça traine sur la longueur et qu'à la fin elle se rende compte que pendant X années il a été voir ailleurs...

Répondre

13> S'il n'y a plus d'amour - d'un côté ou de l'autre - je vois pas pourquoi il faudrait se forcer à rester en couple. S'engager dans une relation n'est pas une "condamnation" à vie. Si je n'aime plus mon compagnon ou qu'une routine insurmontable se met en place, je le quitterai. Moi, c'est la conception du "rester pour rester" que je n'aime pas. Rester alors qu'on aime plus une personne ou qu'on s'ennuie avec pour lui éviter de souffrir - ou je ne sais pour quelle raison - relève de l'hypocrisie à mon sens. Je préfère vraiment qu'un homme me dise "je m'ennuie avec toi/je ne t'aime plus" qu'il fasse semblant pour ne pas me blesser. M'enfin, c'est mon avis et serais curieuse de comprendre le tiens. :)

Répondre
  freeridage  |  4

Bon de toute facon a la base la VDM est du au fait que son mec se considere comme parfait ( il devait presque l'être car elle a l'air affecter par la rupture). Ont a tous vecu sa une rupture dificile, il faut s'en remettre, et l'auteur a au moin pu profiter pendant un ans de son ex-copain, donc je lui dit evidement VDM mais vouloir garder alors qu'il n'a plus de sentiment pour soit n'est pas forcement une solution pour vivre avec un couple en paix

Répondre
  maryon24  |  3

#58 : complètement d'accord avec toi ;-) mais "la conception de l'amour" fait partit des choses qui sont propres à chacun...en général le vécu des gens a une grande influence sur leur conception de l'amour après. :-)

Répondre
  Paulila  |  3

Je vais me permettre de dire une dernière chose. Moi je pense que quelqu'un qui décide du jour au lendemain qu'il/elle n'aime plus son/sa copain/copine ne sait pas réellement ce qu'il/elle veut car quand la routine ou l'ennui s'installent c'est peu à peu et on a généralement le temps de s'en rendre compte, autant l'un que l'autre... Après une année de relation, ce genre de choses méritent une discussion avant de prendre la décision de rompre. Je suis de l'avis que le conjoint doit au moins avoir le temps d'essayer d'arranger, enfin plutôt de déranger la routine et de raviver la flamme. A ce moment là, si ça ne fonctionne pas, la rupture sera inévitable à moins d'une intervention de deus ex machina. Je ne cherche vraiment pas à lancer un quelconque débat et je l'avoue, je ne suis pas très bien placée pour parler d'amour car je n'ai que 15 ans mais bon, lira qui voudra..

Répondre

96> Je pense qu'on peut parfaitement se rendre compte du jour au lendemain qu'on a plus de sentiment pour l'autre. Il suffit d'un événement nouveau dans notre vie et un matin on voit que notre couple n'est pas ce qu'on aurait voulu - surtout dans des histoires longues. C'est pas vraiment une question de savoir ce qu'on veut ou non. Bon, quand la "relation" dure un mois, là, je suis d'accord mais à partir d'une année il y a d'autres facteurs. Je pense également que la routine on ne la voit pas toujours venir justement parce qu'elle vient petit à petit. Elle s'installe un peu plus chaque jour, tu remarques rien ou tu ne veux pas voir et de nouveau, un jour, trop c'est trop. Bien sûr qu'il faut discuter mais certaines décisions sont irrévocables. On peut pas forcer quelqu'un, s'il ne veut, il ne veut plus.

Répondre
  Petite filou  |  29

Que de discussions pendant que je m'absente. Ce que je regrette c'est qu'après...ben les gens recommencent. En clair, la personne qui se tire parce que plus amoureuse, et ben elle va se retrouver une autre personne et vous savez quoi ? Ben au bout d'un certain nombre d'années, elle va aussi se dire....ah ben....j'laime pu...et rebelote. J'ai malheureusement une vision assez extrême...Je me dis en clair que quand on a quelqu'un de super avec soi, c'est un peu idiot de vouloir aller voir si l'herbe est plus verte ailleurs pour au final en finir à la même finalité, à savoir "ne plus être amoureux". Quelque part, je me dis qu'on ne vit qu'une fois et que quitte à se faire plaisir, autant que ce soit au détriment des personnes en face, on s'en fout, on cherche notre plaisir jusqu'au bout et tant pis si ça fait des dégats autour de soi, vu qu'on a mérité de ne pas s'emmerder dans son couple. Dans ma vision, je me dis que tant que je ne suis pas battue, que mon copain ne fait pas preuve d'impuissance sexuelle, qu'il ne me trompe pas...ben jvois pas pourquoi j'irai voir ailleurs, il me plait, et j'apprends à faire avec ses défauts. Je trouve que la vision du couple actuel condamne un peu vite les relations trèèèèèèès longue durée et les mariages....Parce qu'il faut pas se leurrer, trop rares sont les couples qui s'aiment à la folie et sans accrochages du début à la fin. Mais si on prend conscience que l'amour c'est pas un long fleuve tranquille, alors peut être que les divorces seront moins présents ? Je me répète, c'est MA façon de voir les choses. Le fait est que j'ai souffert du divorce de mes parents, parce qu'on était une famille unie et que ma mère s'est barrée pour cette excuse...."ton père, j'laime pu". Et qu'ils s'entendent comme cul et chemise. J'aurais préféré qu'ils se tapent sur la gueule.J'aurais au moins compris le pourquoi au fond ils vivent plus ensemble quoi.... J'ai aussi eu par moi même l'envie d'arrêter une relation avant de réagir et de me dire....mais merde, tu trouveras quoi avec quelqu'un d'autre ? les mêmes étapes, sauf que le mec aura changé de gueule et de goûts. J'ai trouvé un gars fantastique, je l'aime, je le garde, et suis décidée à ne pas me recaser si ça doit mal tourner. A quoi bon...pour revivre le côté gaga, puis le côté routine ? Retomber en dépression entre les deux ? non merci j'ai donné. J'arrête là ma vie...Je voulais simplement dire que des fois, on ne se rend pas compte de la chance qu'on a déjà d'avoir quelqu'un de bien à ses côtés pour vouloir aller fricoter ailleurs. Et ça me désole.

Répondre
  Petite filou  |  29

LunedeFiel : Mais vous vous attendez à quoi? de vivre le grand amour toute votre vie de rose et de ptites fleurs d'amouuuuur ? Alors ya le choix : soit on fait avec la routine, on essaie de temps à autres de raviver la flamme en s'accordant du temps à deux et en cassant la routine, et on essaie de se remémorer le pourquoi on est tombé amoureux d'une personne (c'est rare de changer du tout au tout en termes de psychologie au cours de sa vie quand même...enfin ça peut arriver. Après le physique...moui c'est vrai...Mais alors faut se les draguer à 50 balais, les ptits jeunes de 20...) ou alors, on a l'option de réagir en "égoiste" (je mets le mot entre guillemets car je lui accorde un sens bien particulier ici), c'est à dire faire privilégier son plaisir à tout prix, changer d'homme tous les 4 matins pour retrouver le plaisir de la nouveauté, du "je suis retombé amoureux"...ben adieu le concept du mariage alors, si tout le monde réagit ainsi...je suis convaincue, mais c'est mon côté romantique et fleur bleue, qu'il y a toujours moyen de retomber amoureux de la personne avec qui on est déjà...et même avec le bide pris avec l'age, la cellulite et les vergetures de madame...et si malgré tout, on en peut plus, on est plus ok avec une personne, qu'on se dise qu'avec une autre...ce sera peut-être le même topo au bout de quelque temps...je suis cruelle, j'avoue, je ne laisse en quelque sorte aucune chance aux belles-maman ou beau-pères qui se sont séparés de leurs anciens compagnons/compagnes pour cette raison si triste :/ mon romantisme exagéré me perdra peut-être...qui sait :/ En clair, tout n'est qu'une question de COURAGE d'affronter la réalité en face, à savoir : l'amour c'est bien mais c'est pas tout rose, les couples, ça dure si on accepte que ça va être routinier à un moment...

Répondre
  flOfl088  |  34

#109 J'adore ta manière de voir les choses! De nos jours, peu de personnes pensent comme ça..."se marier c'est facile et au pire s'il ne remarque pas ma nouvelle coupe de cheveux: je divorce!". Bon j'avoue et je sais que tous les divorces n'ont pas une cause si futile, mais je trouve qu'aujourd'hui on accorde moins de valeur à l'engagement qu'il y a quelques dizaines d'années. Bien sûr, maintenant les femmes ont plus de liberté et n'ont plus à subir les tromperies multiples d'un mari "lassé", ou les coups d'un mari violent (même si je pense que dans le dernier cas que les femmes restent plus....), mais est-ce une raison pour "mépriser" à ce point l'amour? J'ai moi aussi des parents divorcés. "Heureusement", contrairement à toi, ils ne s'entendent plus du tout et je sais pourquoi ils ont divorcé (ma baby-sitter est aujourd'hui ma belle-mère mais ce n'est pas le sujet...). Je pense que les couples au stade pré-marital peuvent (dans une certaine mesure) faire ce qu'ils veulent (même si je pense comme toi: je n'imagine pas "refaire ma vie" si un jour ma relation actuelle se termine), mais changer de pré tous les 6 mois pour voir si l'herbe est plus verte ailleurs n'est pas la solution. Et l'ex-copain de l'auteure de la VDM n'a rien compris s'il pense que c'est ça l'amour... Une relation amoureuse, c'est très rarement du sur-mesure. On doit souvent faire des petites retouches pour que ça passe mieux, et l'habit qu'on a choisi présente certainement quelques défauts, mais ça ne fait rien, il faut vivre avec. Et ce qu'il y a de bien, c'est que si on accepte de le porter tel qu'il est, ce magnifique vêtement qu'on a acheté peut durer toujours! Il faudra bien sûr parfois refaire quelques coutures ou remettre des boutons, mais il restera aussi beau qu'au premier jour... À méditer.

Répondre
  SingForYou  |  57

>Petite filou, bien que je ne la partage pas, je respecte ta vision des choses mais ce qui me dérange un peu c'est que j'ai l'impression que tu la poses en vérité. Toute tes phrases sont affirmatives : "ne la jette pas comme un kleenex quand bien sûr il n'y a aucune raison de le faire" "quand on a quelqu'un de super avec soi, c'est un peu idiot de vouloir aller voir si l'herbe est plus verte ailleurs" Oui des gens se comporte comme ça, c'est vrai, mais la manière dont tu le dis (et encore une fois, peut être que j'interprète mal) on dirait que tu en fais une généralité. Tout les gens qui se séparent de quelqu'un ne le font pas caprice (et heureusement), parce qu'ils s'ennuient ou qu'ils ne veulent pas faire d'effort. Bon après, concernant ma vision des choses, je rejoins l'avis de TsarskayaNevasta, je pense que rien de bon ne peut sortir d'une relation où l'un des deux n'aime plus l'autre, à mon avis au final c'est aussi destructeur pour soi même que pour l'autre.

Répondre
  Paulila  |  3

#99 Je donne mon point de vue car je sors tout juste d'une telle histoire, enfin celle de mes parents. Ma mère s'est très longtemps cassée la tête à chercher des solutions. (On va dire que mon père est un homme très compliqué même s'il est extrêmement charmant et paraît à première vu plus que sympathique.) Bon pour revenir à mon histoire, après avoir réfléchi à toutes les solutions possibles, ma mère a décidé qu'elle devait s'en aller car soit elle finirait par être malheureuse et peut-être même par tomber malade ou tout le monde continuerait sa vie soulagé en réduisant les conflits.. Depuis la séparation, ça accroche de temps en temps mais en somme tout va mieux. Pour parler de moi, si je me permet de parler de "relation" durant plus qu'un ou deux mois c'est que je sais à peu près de quoi je parle, certes comme je l'ai dit, je ne suis pas bien placée mais j'ai un tout de même un petit bout d'expérience. Je n'en ai pas autant que d'autres mais elle ne vaut pas moins juste parce que je suis encore "assez" jeune... Bref, tout ça pour dire que moi j'aurais plus tendance à attribuer le coup du je me réveille un matin et je me rends compte que je ne l'aime à ces "relations" ne durant pas plus d'un ou deux mois. Attention, je fais une différence entre "je ne l'aime plus" et "ça ne va plus". Si dans une relation digne de ce nom ce "je ne l'aime plus" apparait c'est qu'il y a un problème mais que (à mon avis) la personne ne s'en rend pas forcément compte où ne sait pas lequel. Il faut en discuter, JE pense que c'est indispensable. Non pas pour forcer l'autre à aimer mais pour essayer de trouver des solutions. Ça peut paraître bizarre mais pour une fois, je sais à peu près de quoi je parle, la communication est un élément clef dans une relation. #109 Je suis tout à fait d'accord avec toi, je trouve dommage que dans notre société le mariage et les relations de trèèèèès longue durée soient si "négligés" si on peut dire. Bon, je m'arrête là pour aujourd'hui. J'espère que ce que j'ai dit n'a pas donné la fausse impression que je suis prètentieuse ou que je cherche tout le temps à avoir le dernier mot, c'est juste que pour une fois j'ai pu exprimer mes pensées librement. Voilà...

Répondre
  freeridage  |  4

j'ecrit depuis l'iphone donc je pourrait pas ecrire un truc aussi long que vous mais l'auteur ne precise pas son age. imzginons que l'auteure ai 16 ou 20 ans, dans les deux cas une relation d'un ans n'est pas une relation a vie. Vous dite "oui sa se fait pas de casser sa fait mal a l'autre" mais ( dans le cas d'un jeune couple) il faut bien vivre differente aventure avant de trouver la personnesde sa vie. Si a partir du moment ou tu sort avec quelqun pendant un ans sa doit etre la personne de ta vie, a 16 ans on ne sortirais qu'avec des gens dans les soiree ( j'ai du mal a faire passer mon idee desoler) Enfin voila je comprend votre point de vue mais sa ne sert a rien de partir dans une relation qui n'aboutira a rien car si ou bout d'un ans tout amour a disparu on est sut que sa finira mal un jour ou l'autre.

Répondre
  Petite filou  |  29

Paulila : Alors ça doit être la fatigue mais...J'ai rien compris à où tu veux en venir en fait. SingForYou : non, chacun est encore libre de faire ce qu'il veut aujourd'hui, et je pense qu'il ya tout un tas de raisons complexes qui font qu'on peut quitter quelqu'un, donc je ne généralise point, mais je trouve dommage de le faire quand ça va bien, en quelque sorte. Freeridage : j'ai 23 ans, j'ai commencé ma relation à 19. Et oui, n'est ce pas, je suis étonnament jeune pour penser de la sorte. il y a autre chose qui m'intrigue...Prenons l'exemple d'une personne qui reste avec une autre pendant 6 ans. La routine et l'ennui et le "oh ben jl'aime pu" font que la personne décide de s'en aller...à 27 ans admettons. Elle rencontre une autre personne..reste deux ans avec et...oh tiens, je me fais vieux/vieille...et si jme mariais avec ? Qui vous dit que ce n'est pas la personne avec qui elle a décidé de rompre avant qui aurait pu être la personne de sa vie ? J'ai l'impression, mais ce n'est qu'une impression, que certaines personnes s'engagent avec d'autres pour une question d'âge en quelque sorte...j'ai 30 ans, il est peut être temps de se marier, ça tombe à pic, je suis avec quelqu'un...après oui, il y a une question légitime de "qualité" de la relation. Mais quand on voit le nombre de divorces aujourd'hui, peut-être, je dis bien, peut-être, est ce aussi une question de "de toutes mes conquêtes, c'était peut-être pas avec celle là que j'aurais du m'engager" ? de "et si je ne l'avais pas quittée par ennui, elle aurait pu être finalement ma vraie moitié" c'est une question que je me pose. Un réel doute en somme. Mais c'est une question sans réponse, savoir quel est finalement la "bonne" personne... TsarskayaNevesta (à qui j'avais oublié de préciser quelque chose) : je ne vois pas le couple comme une condamnation car je ne vois pas le couple comme une prison en fait. Je vois un couple comme un rapprochement intime de deux êtres mais sans jamais s'oublier soi. Je ne sais pas si vous avez vu le boom des couples qui décident de vivre chacun dans leur appart...C'est la concrétisation de visu de ce que je viens de dire. Et à mon avis, c'est ceux qui ont peut être le plus de chances de durer, car ils ne se voient que pour les bons moments. A condition que ce système soit pleinement voulu par les deux partenaires, et pas subi.... Par contre, je ne vois pas l'intérêt pour moi de me recaser avec quelqu'un d'autre pour recommencer la même comédie si je me plante avec mon homme, mais c'est ma vie. Pas celle des autres, encore heureux. Parce que je sais pertinament que dans un premier temps, je serais gaga du nouveau, puis je verrai ses défauts, j'en ferai une dépression parce que je ne supporterai pas de ne plus être dans cet état droguée et gaga, et après, si je survis une fois encore...routine, jusqu'à ce que mort s'en suive, ce que tromperie s'en suive, ce que monsieur se casse s'en suive...et que sais je encore. en fait la véritable question de ce débat c'est...c'est quoi pour vous concrètement, "ne plus aimer" ?

Répondre
  Petite filou  |  29

Mon interlocutrice préférée ;) Je dirai que ceux qui pronent cette forme de vie (et qui font des enfants, oui oui, et toujours en vivant séparément, après j'ignore ce que ça donne sur la psychologie du bambin..), sont ceux qui ont peur de trop "étouffer" dans une vie de couple traditionnelle, peut être, c'est une supposition, de ne pas savoir doser la part de couple et de temps pour soi s'ils vivaient sous un même toit? Je pense que même ces couples là n'échappent pas aux problèmes des évolutions de couple, aux disputes, aux périodes de doute comme chacun...mais peut être qu'ils estiment que vivre séparément est une sorte de "piment" dans leur vie que n'ont pas les couples traditionnels ? comme tu dis, je pense aussi quelque part que ce n'est que reculer pour mieux sauter, mais par rapport aux couples qui vivent sagement à deux depuis le départ, ils ont peut être moins de risques de ressentir plus tôt le côté "j'étouffe à côté de toi, ya trop de routine". De mon côté c'est l'effet inverse. Je subis la distance, l'éloignement. Et j'ai hate "d'étouffer", si je puis le dire ainsi ;)

Répondre
  Petite filou  |  29

Tu peux, nous avons toutes les deux parfois des avis tranchés, encore un exemple de ma part ici, mais nous ne pouvons pas plaire à tout le monde. Quant aux enfants, j'avais vu en fait un reportage sur ces couples d'un nouveau genre, et l'un d'eux donc, avait un enfant. Et ils ont fait comme un couple divorcé, à savoir fait en sorte que l'enfant passe du temps égal entre les deux parents, mais l'avantage par rapport aux divorcés, c'est que les vacances ils les passent tous ensemble....

Répondre
  hagenhagen  |  6

Peut être à t'il eu cette repartie par dérision envers soit même ! du genre tu n'as rien perdu.. en lui disant " mais enfin tu devrais être heureuse tu as eu un garçon parfait pendant 1 ans ." il voulait " peut être " dire " j'ai étais un peu dégueulasse avec toi pendant un an comme tu n'as pas cessé de me le dire alors tu devrais être contente que je parte!" on ne connait pas la situation et difficile de juger par écrit ! peut être que c'était simplement de l'ironie .. ( ou pas ) c'est juste une supposition .. c'est possible que l'auteure était sans arrêt entrain de lui faire des reproches et que par cette repartie il à voulu faire de "l'ironie " ça ne vous es jamais arrivé lors d'une dispute par exemple d'utiliser l'ironie comme moyen de défense ? Exemple : reproche d'une personne à l'autre : - Tu es chiant, tu devrais faire ça faire ci ex ex. réponse : - Vu que je suis si parfait je me barre ! en gros : " je me casse et vais essayer de rendre heureux d'autre filles "

Répondre
  hagenhagen  |  6

Peut être à t'il eu cette repartie par dérision envers soit même ! du genre tu n'as rien perdu.. en lui disant " mais enfin tu devrais être heureuse tu as eu un garçon parfait pendant 1 ans ." il voulait " peut être " dire " j'ai étais un peu dégueulasse avec toi pendant un an comme tu n'as pas cessé de me le dire alors tu devrais être contente que je parte!" on ne connait pas la situation et difficile de juger par écrit ! peut être que c'était simplement de l'ironie .. ( ou pas ) c'est juste une supposition .. c'est possible que l'auteure était sans arrêt entrain de lui faire des reproches et que par cette repartie il à voulu faire de "l'ironie " ça ne vous es jamais arrivé lors d'une dispute par exemple d'utiliser l'ironie comme moyen de défense ? Exemple : reproche d'une personne à l'autre : - Tu es chiant, tu devrais faire ça faire ci ex ex. réponse : - Vu que je suis si parfait je me barre ! en gros : " je me casse et vais essayer de rendre heureux d'autre filles " En plus le " Mais enfin ! " du début de phrase sous entend ( de mon point de vue ) un ton ironique . il est possible qu'il ne voulait peut être pas se venter ( ça me semblerais exagéré en plus, trop accentué pour qu'il se prenne au sérieux ) comme la majorité semble le croire mais plutôt le contraire . peut être qu'il était blessé et que c'est le seul moyen qu'il à trouvé pour se défendre en portant les reproches qu'il a peut être dut subir; en dérision .. mais bon ce ne sont que des suppositions ..

Répondre
  lowradiation  |  0

j'aime bien ton parti pris petite filou, ca donne l'impression que ta vision des choses est murement et intelligemment réfléchi. C'est très rare et je ne suis pas le seul a t'en faire la remarque. Cela change des brebis qui adoptent des visions de choses que je décrirais comme "fast-think" ou prêt-a-penser.

Répondre
  hagenhagen  |  6

petite filou : En tout cas, je partage ta vision des choses, pour ma part je pense exactement la même chose par rapport au faite que " ne plus aimer " ou " je te quitte parce que je m'ennuie ..." est bien dommage et ce sera de toute évidence une situation qui se reproduira avec une autre personne après la période " chimique " du début que nous ressentons tous ! Autant se battre pour dépasser ça ou faire avec car c'est une période par laquelle tous les couples passent à un moment ou à un autre ! si c'est pour tout recommencer à zéro ... Après bien évidemment il y à des ruptures qui ont d'autre raison c'est évident et c'est un autre débat ..

Répondre
  Petite filou  |  29

Lowradiation : Oui, je pense trop. Mon chéri me fait souvent la remarque, d'ailleurs. Mais merci, je sais que je ne suis pas souvent acquiesée dans mes propos mais ce n'est pas mon but. Hagenhagen : oui, il y a évidemment des situations qui font qu'un couple ne peut pas tenir. Mais quand j'entends des couples qui allaient bien ensemble se dire : on divorce...je ne t'aime plus....on reste amis hein ? Ben moi ça me rend triste, parce qu'ils n'ont pas compris qu'amis, ils devraient l'être déjà. Un partenaire est sensé être un amoureux, un amant, et un ami (à mettre au féminin aussi bien sûr). La raison pour laquelle ma propre mère s'est barrée, enfin l'une des raisons je cite : "Ton père ne m'attirait plus". Ah. Ben voyons. En gros tu l'as quitté parce que son physique au bout de 25 ans avant changé (comme si t'étais pas au courant de ce qui allait advenir) et t'étais en manque de cul. J'ai posé la question plus haut de savoir "C'est quoi pour vous, ne plus aimer" ? Parce qu'à chaque fois je trouve les réponses un tout petit peu...bêtes. "Il ne m'attirait plus, il a changé de physique">Quand tu te mets avec quelqu'un, autant prendre conscience dès le départ qu'il peut prendre du gras, qu'il n'aura plus le beau physique musclé de ses 20 ans, mais peut être le même regard profond, le même sourire, et oh mince alors, la même fossette au menton qui nous a fait tant craquer ? Sans parler de sa façon divine de faire les coquillettes ?....."Oui mais ça ne suffit pas. Jm'en va tenter de séduire Georges Clooney". (Sauf que le Georges Clooney que vous allez finalement séduire aura la 60aine, une musculature proche de PPDA, en bref, vous vous foutez en quelque sorte de la gueule de votre ex qui aurait très bien pu vous "refaire l'affaire"). "Je ne supporte plus sa façon de se gratter les peids quand on se met au lit"> Une discussion s'impose non ? "Je ne supporte plus qu'il s'extasie devant les monuments de Paris à chaque fois qu'on y va (exemple de ne plus supporter un truc anodin mais acceptable en clair"> ça vous dérangeait pas il y a 10 ans ? Pourquoi maintenant ? C'est pas lui qu'il faut changer là...Mais bien votre façon de voir les choses, car je n'arrive vraiment, mais alors vraiment pas à comprendre excusez moi, le pourquoi vous restez dès le départ avec quelqu'un dont vous n'aimez pas la façon d'être 10 ans après alors que la personne n'a pourtant pas changée depuis. Et si la personne a changé, je renvoie au conseil plus haut...ou à la rupture si le changement est de trop radical, parce qu'on ne prévoie pas les erreurs de fonctionnement de la machine hein... En clair : si "je ne l'aime plus" c'est : il/elle me frappe, il/elle me trompe, la machine sexuelle ne marche pas (pour ces messieurs) (oui c'est cruel mais à moins d'être asexuel ou plus intéressée avec l'âge c'est dur...) (et à ne pas confondre avec il ne m'attire plus donc on ne fait pas l'amour), il/elle me rend la vie infernale avec sa jalousie maladive, voir me séquestre chez moi....Fuyez (sauf si vous voulez pardonner ses incartades sexuelles) si je ne l'aime plus c'est : "je suis passé d'un mec/d'une nana qui adorait les steaks frites et regarder woody allen à un mec qui refuse de manger jusqu'à une tranche de jambon et regarde la saga des saw"...tentez de comprendre le changement, en discutant au moins, avant de se barrer si vraiment la vie devient impossible, mais avant, vérifiez bien que vos projets de vie ne sont pas vraiment compatibles. J'ai très peu de goûts en commun avec mon copain, mais le peu que nous avons et notre façon de voir la vie ensemble nous rapproche plus que jamais :) si je ne l'aime plus c'est : il/elle a plus la même silhouette, il/elle a plus le réflexe de m'offrir des fleurs/des jeux vidéos (oui je caricature hein), ses petites manies m'exaspèrent....ben réfléchissez à deux fois avant de quitter une personne bien, au fond, que vous avez aimé pendant des années/des mois pour les plus jeunes relations, avec des raisons qui sont normalement toujours présentes, et que si vous la remplacez, vous finirez peut être par vous poser les mêmes questions avec la prochaine... Désolée pour mes caricatures pour illustrer mes propos, et là j'avoue que je suis un peu simpliste dans ce que je dis. Sans doute influencée par John Gray, toutes mes excuses. Parenthèse : Je peux comprendre que les jeunes changent de copain/copines, dieu merci...question d'immaturité, jvais pas condamner un jeune de 15/18 piges qui change de mec/demoiselle pour raisons futiles...il faut bien que jeunesse se passe.

Répondre
  freeridage  |  4

quitter quelqun parceque " la machine sexuel de ne marche plus" n'est-il pas beaucoup plus cruel que le quitter car il n'y a plus de sentiments? apres chacun a sa vision des choses et de toute maniere, la vie est faite pour en profiter, mieux vaut rendre quelqun malheureux en cassant durant quelques semaine/ mois que de vivre toutessa vie avec quelqun qui ne nous correspond pas.

Répondre
  freeridage  |  4

et j'oubliais je vien de lire ton derner com en entier, tu prend comme exemple le divorce de tes parents mais ont parle ici d'une relation d'un an, pas de 15.. Evidement tes arguments sont valable pour les deux situations mais il ne faut pas confondre un mariage qui, lui, nous engage 'pour la vie' avec une relation d'un ans.

Répondre
  Petite filou  |  29

Freeridage : si, quitter quelqu'un à cause de son impuissance est cruel, nous sommes d'accord. Mais bon le sexe a quand même une importance dans une vie de couple, ça reste indéniable et je crois même que c'était une cause légitime de divorce (dans l'affaire de la nana qui avait menti sa virginité j'avais lu un truc du genre mais je me trompe peut être) Alors après ma foi, il y a les sex toys qui peuvent arranger. je viens d'y penser :) Quelle différence entre une relation sous mariage et une relation sans ? Si ce n'est un contrat passé devant monsieur le maire et parfois un dieu ? Mes parents n'auraient jamais été mariés que leur séparation (et donc pas divorce) m'aurait fait le même effet. La relation d'un an qu'ont vécu les deux protagonistes de cette anecdote aurait pu se transformer en une "belle" relation de 5, 10, 20 ans voir plus...après il y a des mystères sur cette anecdote qui ne peuvent clairement pas aider à se faire un jugement, à savoir entre autres comment se comportait l'auteur en couple. Mais à supposer que le type ait voulu se barrer par ennui, marié ou pas, 1 ans ou 36, désolée mais je trouve ça tout aussi dommage :)

Répondre
  freeridage  |  4

bon voila, le debat n'aboutira pas par manque d'info sur le sujet ^^ mais juste pour finir, perso j'ai 16 ans, ma seule relation longue duree s'est finie en catastrophe et j'ai eu du mal a le vivre. Mais sa ma permis de 'redecouvrir' la vie, donc apres chacun sa vision des choses, j'ai la mienne, tu as la tienne, bob (mais qui c'est lui) a la sienne... MAIS VIVE LA VIE IL FAUT EN PROFITER!!

Répondre
  _Greene_  |  0

Arrête un peu, t'as 16 ans. Tu connais rien de la vie, et tu connaîtras des choses bien pire et bien meilleures que ce que tu as "vécu". Les gamins, faut arrêter de croire que parce que votre petit(e) copain/copine de 15 ans vous a largué(e) pour un(e) autre, vous avez tout vécu.

Répondre
  freeridage  |  4

tomaggo: oui même si j'arrive pas a comprendre le sens precis de son message je voit l'idee generale ( bon j'avoue j'ai pas lu tout se quelle a ecrit^^) mais chacun sont point de vue. Personelement je suis contre m'engager a vie ( mariage ) avant d'avoir finit mes etudes, trouver un emplois... unevfois toutes ces etapes realisee je chercherais la femme de ma vie. Et si je la rencontre pendant mes etudes? tant pis je prefere avoir un couple sans soucis ( argent, logement...) avec une femme rencontrer a 30 ans, plutot que m'engager dans un couple ou nous finirons, certes heureux car on s'aimera a la folie, mais pauvre et sans logement. Enfin bref j'ecrit depuis l'iphone c'est extremement chiant, j'arrive pas a faire de paragraphe structurer c'est pourquoi mon cher 'green' je t'ecrirais demain depuis l'ordi pour te montrer que les jeunes ne sont pas des ignares fini, et que certain jeunes on vecu beaucoup plus de chose que toi mon grand :) ps: j'imagine que personne comprend rien a mon monologie... moi non plus x)

Répondre
  Petite filou  |  29

Freeridage : ah mais moi non plus, je ne vais pas m'amuser à me marier maintenant XD je suis au chomage, je n'ai pas encore eu plus d'une semaine de vie commune sous un même toit avec l'homme que j'aime donc la corde au cou elle est pas pour tout de suite ! Seulement, là je suis avec quelqu'un de super, qui deviendra peut-être, je le souhaite, l'homme de ma vie, et je n'ai aucune intention de le jeter parce que je suis dans une situation précaire et que je pourrais "éventuellement trouver quelqu'un qui fera tout autant l'affaire plus tard quand je serais dans de meilleures conditions". C'est ta façon de voir les choses, libre à toi, mais si dans tes études tu rencontres vraiment LA femme de ta vie, ne crois tu pas que ce serait là encore dommage de la laisser tomber juste pour des raisons de....patience on va dire ? Et c'est une fille qui galère dans sa relation amoureuse car à distance depuis plus de 4 ans qui te dit ça. Et qui se bat pour la rendre plus stable car je pense que ça vaut vraiment le coup. Il faut peut être parfois laisser sa chance au temps. Rien ne dit que la personne que tu rencontreras maintenant sera pauvre et malheureuse plus tard. Et je te souhaite également du succès dans tes études/ta vie pro, au passage. Après, j'admets, il faut avoir le courage de miser sur une relation qui débute à un age tot sans savoir quel parcours professionnel sera adopté par son conjoint. Moi bon, celui de mon homme est tout tracé (sauf accident du travail qui remettrait tout en question...) la mienne est en cours de réalisation. Mais je connais aussi des gens qui vivent avec peu de moyens, et qui vivent aussi heureux ! Etre en couple ne veut pas dire finir de se donner les moyens d'être plus "riche"...rien ne t'empeche de tenter de viser plus haut, et ce même après 10 ans de mariage. combien changent de vie du tout au tout côté pro? En clair, quelle que soit ton choix, que je respecte, ne passe pas à côté du bonheur pour des raisons matérielles on va dire. Evidemment, assure ton avenir, c'est normal, j'en fais de même, mon copain aussi dans son coin pour le moment et nous sommes d'accord là dessus. Mais je vais pas le larguer parce que pour le moment ma situation est précaire et essayer de reprendre le cours de ma vie amoureuse une fois "riche" et bien lottie. je fais un pari risqué sur l'avenir....mais je veux y croire :)

Par  Lizy666  |  0

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Chargement…