214

Aujourd'hui, la remplaçante de la garderie de mon fils m'a interpellée quand je l'ai récupéré, car celui-ci refuse de lui dire son nom et se donne un surnom ridicule à la place. C'était son vrai nom. VDM

Par nomdemerde / mercredi 10 décembre 2014 22:26 / Suisse
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Du calme Simone Veil, c'est tout bonnement une blague (pourrie) qu'il a voulu faire là... De la même façon que la blague de la facture de gaz n'amuserait pas une famille ayant souffert de la déportation (elle n'amuse plus grand monde, d'ailleurs), celles sur l'IVG font de la peine aux femmes y ayant eu recours, qui est un événement traumatisant pour toute personne normalement constituée, c'est sûr ! Mais il ne faut pas pour autant voir le mal partout...

Répondre

Je respecte ton commentaire mais justement, je suis dans ce cas là. Inutile de m'appeler Simone Veil, je suis juste une femme qui a vécu cela et qui en souffre. C'est pour ça que je dis ça ( et puis faut avouer que même si c'est une blague, elle n'est pas de bon goût)

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

#154 : ce qui est incroyable, c'est que ces prénoms aient été validés à la maternité, à la mairie et à la préfecture... Qu'il y ait une fuite des cerveaux chez les deux parents passe encore, mais sage-femme, aides-soignantes, et personnel de l'administration, personne n'a été choqué ?

Répondre

C'est l'officier d'état civil a la mairie lors de la déclaration de naissance qui "doit" signaler au procureur quand un prénom peut porter préjudice à l'enfant. C'est vrai que c'est très étonnant que ces prénoms aient passé le filtre ... VDM pour eux. Cela dit ils auront tjs la possibilité une fois adulte de changer leur nom pour celui de leur autre parent ou même de prénom. Mais ils auront quand même eu une enfance pourrie dans l'histoire ...

Par  Avrelia

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Chargement…