59
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  Benjimr  |  34

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Seleneia  |  3

En quoi il est surdoué ce gamin ? Il a bien été grossier... Ensuite un mot grossier est un mot très familier donc en plus il prétend quelque chose qu'il ne sait pas. La convocation est peut-être exagérée mais le rôle de l'enseignant et du parent est de lui expliquer qu'il s'est trompé et que son attitude n'est pas adéquate...

Par  MissClarita  |  19

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Dor21  |  31

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Seoub  |  5

Au contraire, les professeurs apprécient énormément les enfants instruits : ce sont souvent les moteurs de la classe. À contrario, les enfants non éduqués peuvent démolir l'ambiance d'une classe entière...

Répondre
  Seedz  |  15

nope nope nope. J'étais surdoué, j'ai passé mon collège, avec deux ans d'avance, à me faire chier, et à me faire démolir par les autres et les profs. Résultat ? Tellement dégoûté de l'école que j'ai jamais pu supporter une quelconque école post bac mention (ce sans jamais avoir touché un livre de cours jusque là en dehors des dits cours). Et pourtant, j'étais pas dans le public, ni proche d'une ZEP, mais en plein Paris 10e, je doute que ça aie beaucoup changé depuis. En France, et même ailleurs, faut ni être surdoué ni sous doué, dans les deux cas t'es baisé :'D

Répondre
  Seoub  |  5

Merci de ne pas confondre, comme les médias le font souvent, école primaire & collège, qui sont 2 structures profondément hermétiques. Quant aux établissements privés, ils s'organisent comme ils peuvent (pour le meilleur ou pour le pire). Pour le fond, vous avez malheureusement raison : il vaut mieux se fondre dans la masse et paraître bon élève, et s'instruire complémentairement hors de l'école. Mais lancer la pierre sur les professeurs qui ne peuvent pas être sur tous les fronts (la politique actuelle est de faire classe pour la majorité de bosseurs de la classe puis de soutenir les élèves en difficulté), c'est masquer la réalité du terrain : les "camarades" qui nous ont gentiment démoli par leurs sympathiques remarques & brimades (intello, lèches...) sont également ceux qui se permettent de dire que la bouffe de la cantine est dégueulasse, que la prof ne connaît pas ses registres de langue sans nuancer familier et vulgaire et qui sont confortés par leur parents voire la masse (Cf commentaires sur la page : le dossier est lourd) ! On en revient à la racine du mal : pas de respect ? pas d'éducation ? L'instruction sera compliquée.

Répondre
  Seleneia  |  3

Félicitations ? Mots grossiers = mot très familier. Le gamin a tort. Ensuite on lui a reproche d'ÊTRE grossir, ce qui est vrai : son attitude a été grossière. Je suis choquée qu'on conforte un gamin dans son erreur et même qu'on l'en félicite !

Répondre
  Dor21  |  31

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  hibahunt  |  9

Et voilà, les donneurs de leçons... J'imagine que votre fille est un ange, elle est polie, ne fait pas de caprice, elle écoute toujours les adultes, bref vous êtes un parent parfait, félicitations !

Répondre
  Hellokyttyblue  |  23

Désolé mais quand j'étais petite j'étais bien éduquée! J'étais hyper polie, pas un seul gros mot, je n'ai fais aucun caprice de ma vie! Aujourd'hui ça a bien changé mais c'est a cause des expériences que j'ai vécue et non de l'éducation que l'on m'a donné. Même parfois que mes parents sont un peu choqués des mots que j'emploie car ils ne nous (mon frère et moi) élevés comme ça. Un parent ce n'est pas parfait mais sa essaye d'éduquer des enfants comme il faut. Et j'espère que quand je serai maman, je donnerai la même éducation a mes enfants mais tout en apprenant les différences des mots.

Répondre
  Dor21  |  31

@hibahunt : Un enfant ca répète ce que ca entend... c'est si dur a comprendre? Nul n'est parfait mais si on jure devant un enfant régulièrement il va finir par le répéter. Ma fille le fait sur d'autres expressions que j'emploies. Du coup je fais gaffe. Pas besoin d'être aggressif.

Répondre
  Dor21  |  31

@Hellokyttyblue Ici on parle d'un enfant de 4ans qui est encore en plein apprentissage de vocabulaire et autre et vraissemblalement passe son temps entre ses parents et son école. Il a tout le temps pour apprendre a jurer comme un charretier si bon lui semble plus tard dans la vie quand il aura été exposé a d'avantage de situations/vocabulaire/personnes. Moi aussi mes parents haussent des sourcils parfois quand ils m'entendent parler, mais je me retiens devant ma fille.

Répondre
  Lokhas  |  42

Qui a dit que c'était forcément chez les parents qu'il avait entendu "dégueulasse" ? Il peut l'avoir entendu d'un frère ou d'une soeur, d'un autre adulte dans un lieu public, des profs entre eux, etc...

Par  saboux3  |  14

Donc la maîtresse est vexée lol

Par  hibahunt  |  9

Franchement, c'est complètement déplacé de la part de l'école. Moi aussi parfois en primaire ou au collège j'ai prouvé par a+b que le prof nous disait n'importe quoi. Certains se vexent et s'appuie sur leur statut et leur âge. Mais c'est faux on apprend à tout âge ! Un prof qui ne sais pas reconnaître son erreur a 2 torts, celui d'apprendre à une classe entière une bêtise, et celui de créer un sentiment d' injustice et de s'appuyer sur un statut. Bravo la leçon sur l'esprit critique. Ce n'est pas comme ça que je voulais apprendre des choses. Heureusement tous ne sont pas comme ça mais ça marque, ce sentiment d'injustice. On retrouve ces personnes dans l'entreprise et on prie pour que ce ne soit pas notre chef.

Chargement…