79
Par Anonyme - / vendredi 16 septembre 2016 07:23 / France - Marseille
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  Jennseen  |  28

Elle ne serait pas un peu blonde cette maman, par hasard ?

Répondre
  kwalish  |  52

En plus c'est la même auteur! -_-''

Par  linoanne  |  39

Mais quelle décérébrée! Le pire c'est que tout les coiffeurs sains d'esprits lui refuseront cette abomination mais en plus elle risque de la teindre elle-même!è_é Pauvre gamine...

Par  XmagX  |  17

je dit sa comme sa, mais sais pas un peut tôt de teindre les cheveux d'une petite de 4 ans ????

Répondre
  Hannija  |  12

perso, à 12 ans, j'aurais bien eu besoin d'une bonne épilation vu que j'avais déjà la même pilosité que...maintenant! eh oui, yen a vraiment qui sont pas gâtés par la nature

Répondre
  Mimeek  |  35

#45 Dans l'idéal je suis d'accord, sauf que dans les esprits, les poils féminins (plus que masculins, même si eux subissent le même sort mais de façon moindre) sont désignés comme le " mâââaal " (y'a juste à regarder les pubs ou les magazines " féminins "), et depuis que nous sommes petit(e)s nous subissons ce matraquage comme quoi les poils c'est mal et moche et tout ça. De ce fait, les pré-ados ont déjà intégré le fait que les poils sont mal vus. Les filles qui veulent s'épiler ou au moins se raser vers l'âge de 12 ans sont souvent celles qui ont déjà une pilosité assez forte et qui ne veulent pas subir des moqueries. Vu qu'on nous dit à longueur de temps que pour être bien une femme, il faut être parfaitement épilée, je comprends les jeunes filles qui ne veulent pas subir de moqueries et c'est une raison valable pour au moins, les aider à avoir accès à des rasoirs et accès à la décoloration pour le duvet de la moustache par exemple (cf une vieille VDM). Elles ne font pas ça dans un soucis de plaire mais dans un souci de ne pas être rejetées. Ce qui est bien différent à mes yeux et tout à fait légitime. Moi même étant brune j'aurai aimé avoir un peu d'aide et être écoutée par ma mère sur ça quand j'étais au collège, et j'ai eu de la chance qu'au collège m'a pilosité était moins importante qu'actuellement, mais ce n'est pas le cas de toutes.

Répondre
  senku  |  49

45# J'espère pour toi que ta fille n'aura pas une forte pilosité. Sinon elle va vraiment souffrir. J'ai eut une pilosité "d'adulte" vers mes 10-11 ans et, bordel, ça n'a pas été facile. D'autant que ma mère, me pensant trop jeune, ne m'avait jamais parlé d'épilation. Il a fallut que je rentre de l'école en larmes à cause des moqueries pour qu'elle réagisse enfin. Un enfant c'est un être humain, et chaque être humain a son caractère et sa sensibilité. Donc non, les filles de 12 piges ne sont pas à prendre comme un seul lot mais comme une infinité de personnes avec des problèmes différents. Et pour certaines, ce seront les poils.

Répondre
  greenouilles  |  13

tu parles sans connaissance de cause. Une fille de 10 ans qui n'ose plus se mettre en débardeur et jupe à l'école ou en maillot pour jouer à la piscine avec d'autre enfants, ce n'est pas pour plaire mais juste pour se sentir bien.

Répondre
  lilimini25  |  11

#45 ça fait longtemps que tu n'as pas croisé une jeune fille de 12 ans je me trompe? Ajdh à 12ans tu agis comme une adolescente et les jeunes sont loin d'être tendre entre elles... Alors oui à 12 ans si une fille décide par elle-même de s'épiler ça vient souvent d'un mal-être ou des railleries de ses "amis" mais à partir du moment où elle le réclame c'est qu'il y a un besoin.

Répondre
  laluina  |  20

ma fille à 12 ans elle a toujours eu une grosse pilosité mais pour moi pas moyen qu'elle se fasse épiler plus jeune du coup on utilisait le blondépile ( chose qui décolore les poils) et ça lui convenait.

Chargement…