41
Par anonyme / mercredi 26 octobre 2016 15:31 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre

Oui tu as raison aussi: j ai pris quelques baffes plus jeune mais honnêtement je les avais méritées, les limites avaient été dépassées...

Répondre

Ne t'inquiète pas, ils comprennent très bien les choses aussi. Je suis sûre que la demoiselle comprend le mot "chier" ou du moins sait quand il doit être utilisé. Ce n'est même pas forcément un problème venu des parents, mais de quelqu'un d'autre dans l'entourage et parfois même des petits camarades de classe (il y en a qui jurent comme des charretiers à cet âge). Le tout est de ne pas gronder la petite pour le vilain mot mais de lui expliquer pourquoi elle ne doit pas s'exprimer de

Répondre

Logiquement la petite a du être sanctionnée à l'école, pourquoi rajouter une nouvelle sanction à la maison ? On va pas arriver le matin à l'école en disant "mon enfant a fait ceci, il a été sanctionné, à vous d'en mettre une seconde couche". Et puis fait voir pourquoi elle en est arrivée à ce geste

Répondre

#21 bien sûr que l'enfant doit comprendre que ses parents n'approuvent pas ce qu'il a fait, alors oui faut le sanctionner! Pourquoi laisser le mauvais rôle à l'instit' ? C'est comme ça qu'on se retrouve avec des situations délicates dans les collèges ou autres, on a l'impression que personne ne soutient les professeurs..

Répondre

Alors la je ne suis pas d'accord avec toi du tout Si tu permet que je te donne mon point de vue... Un enfant qui fait une bêtise à l'école doit être sanctionné à l'école Un enfant qui fais une connerie soit être sanctionné par les parents La double sanction n'est pas efficace et je dirais même qu'elle est destructrice! On obtiendra pas le résultat voulu en insistant doublement sur une même bêtise idem quand un(e)mère/père crie son enfant, l'autre parent ne doit pas en rajoutant une couche

Répondre

Non mais n'importe quoi. Les parents ont beaucoup plus de poids en matière d'autorité aux yeux d'un enfant. S'ils ne souhaitent pas sanctionner, ils doivent au moins dire à l'enfant qu'ils sont d'accord avec le professeur, afin de légitimer son autorité. En tant que baby-sitter en périscolaire, je suis bien placée pour savoir que la légitimation de l'autorité passe par les parents. Donc si, la maîtresse doit en informer la soeur, qui le répétera aux parents. Les frères et sœurs aînés ont plus ou

Répondre

Son camarade d'école devait sûrement l'ennuyer. Après le "faire chier", oui, elle l'a forcément entendu quelque part. C'est plutôt rassurant qu'elle puisse ouvertement dire que l'autre lui posait problème. Après, sans forcément sanctionner, on peut expliquer qu'il y a des règles pour pouvoir être ensemble parce que sinon on taperait et se ferait taper très souvent et ça ferait mal, surtout aux moins forts.

Par  Utoptia

Ta sœur vient de réaliser ce que j'ai tant rêvé de faire dans mes années de lycée, et à tellement de monde, le tout à 4 ans. Elle a de l'avenir cette petite ^^

Par  NoahLT

En même temps elle s'appelle Valentine. Imagine la colère qu'elle a en elle. Valentine, on donne aussi ce prénom à des vaches, hein.

Répondre

C'est comme pour Noah! Ah pardon, c'est ton pseudo, j'avais pas vu... Tu dois être bien en colère avec un tel pseudo... Bon we

Par  Greil

Le fait qu'elle frappe est disproportionnée par rapport au grief mais il y a une chose qu'il faut aussi prendre en compte : les profs font souvent "semblant" de ne pas voir les chahuteurs et autres ch*ieurs en série pour avoir la paix alors que ceux-ci empêchent les autres de travailler. S'il y a un problème c'est un problème de disproportion, mais un enfant doit avoir le droit d'agir et de répondre face à une injustice, lui conseiller de se laisser faire et s'en remettre uniquement a

Répondre

Yep, et une auxiliaire puéricultrice m'a expliqué une fois que les enfants s'exprimant moins par la parole que nous, ils pouvaient extérioriser leurs sentiments en frappant, par exemple. Il n'en reste pas moins que la petite Valentine doit comprendre que ce n'est pas la solution et qu'elle fait mieux de signaler un chahuteur à son professeur ! ;)

Répondre

Exactement. Ne pas oublier que, or enfant qui frappe ou insulte sans raison, il y a un déclencheur au geste, combien d'enfant embête les autres pour le plaisir, pour s'amuser mais viennent chialer dès qu'il y a une réponse en face :)

Répondre

NON ! Frapper quelqu'un n'est pas une marque d'amour ou d'affection, il faut arrêter avec cette idée reçue débile et destructrice ?

Chargement…