311
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

En 6 mois de caisses, quand je suis à cette fameuse caisse, c'est tout les jours, nous assistons même à des combats d'infirmes.. T-T.. Si il y a des toulonnais, ils reconnaîtront certainement de quelle grande surface je parle.. Et pour répondre à la question, c'est Chuck Norris qui passe le 1er !

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Docteurcassidy > Passe ton curseur sur le crayon qui se trouve dans le coin de mon commentaire, et tu sauras pourquoi il est jaune ! Que veux-tu dire par « il est d'utilité » ? « Qui c'est » n'est pas une erreur, c'est juste une construction plus familière. « L'handicapé », en revanche, est une erreur et ne doit pas être accepté. Dirais-tu « l'hache », « l'hand-ball », « l'haie » ? Je pense que non, alors pourquoi « handicapé » ferait-il exception ? Mounliche > « Handicapé » est un nom,

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Vinoco, mon héros ! Merci pour cette précision qui, je n'en doute pas, n'intéressera pas la moitié des illettrés mais qui touchera peut-être une infime partie de la population souhaitant parfaire sa culture de la langue française (pas seulement des Erasmus j'espère) ;-)

Répondre

#93 ouais tant pis pour la langue française comme tu dis, parce que "trés" et "c'es" n'existe pas... (bon l'accent sur le très, c'est pas si horrible que ça, mais alors le "c'es"...)

Répondre

On dit l'histoire et pas la histoire non plus que je sache. Alors moi je peux comprendre que le doute ait été émis de la part de cette personne, même si certes, il aurait mieux valu regarder dans le dico malgré tout.

Répondre

3 types de débat engendrés par cette VDM: - on écrit "le" ou "l'" handicapé? - qui est prio: femme enceinte ou handicapé? - pourquoi on dit "FEMME enceinte" et pas "PERSONNE handicapée"?? Les joies de VDM :)

Répondre
  El Gaulzo

Ben tous autant que vous êtes, si vous étiez un peu plus au fait des nouveautés de la langue française, vous seriez pas en train de branler des mouches pour savoir si on dit "le handicapé" ou "l'handicapé", vous diriez "la personne à mobilité réduite", et pi c'est marre...

Répondre

C'est quoi ces règles de français qu'il invente l'hurluberlu ? (on dit pas le hurluberlu pour commencer) Et puis on dit bien : L'homme L'habitation L'homéopathie L'hélicoptère Et y en a des centaines d'autres ! En bref, le français c'est déjà assez compliqué alors si vous y ajoutez des règles on s'en sortira jamais ! ;)

Répondre

Il y a différentes regles pour le h en premiere lettre d'un mot. Dans un cas ca donne "l'h..." dans l'autre "le h..." pour le cas de handicapé c'est bel et bien le et pas l'. Lors du langage verbal, on a tendance a lier les mots ce qui porte à confusion. Et effectivement de nos jours, en tout cas dans le monde hospitalier, on parle de personne handicapee ou personne à mobilité réduite et pas "d'handicapé"

Répondre

Comment #76?! Nan mais t'as vu où que Chuck Norris va faire des courses? Quand Chuck Norris veut faire des courses, l'Oiseau de chez Auchan vole jusqu'à chez lui pour les lui déposer.

Répondre

Vinoco : Parce qu'en disant un 'handicapé', tu présentes le handicap comme la caractéristique principale de cette personne. C'est stigmatisant. Parce qu'en plus des difficultés rencontrées dans la vie quotidienne, cette même personne se voit coller une étiquette par l'immense majorité des gens qu'elle cotoie.

Répondre

#104 Moui m'enfin ce qui prête à confusion c'est qu'un handicapé peut être un homme ou une femme, alors qu'une hache est une hache donc personne penserait à la "neutraliser" :3 C'est pas comparable

Répondre

Hum je me suis mal expliquée, c'est bien une faute mais je disais seulement qu'elle était courante parce qu'un handicapé peut être un homme ou une femme, alors que dire "l'hache" ne viendrait à l'esprit de personne vu qu'il n'y a pas d'ambiguité ~ Je sais pas si je suis très claire ~

Répondre

Comme « handicapé(e) » peut désigner un homme ou une femme, les gens devraient justement dire LE handicapé ou LA handicapée, non ? Et tout le monde dit « l'handicap », alors qu'il n'y a pas d'ambiguïté sur le genre de ce mot. Donc soit je n'ai toujours pas compris ce que tu voulais dire, soit tes arguments se retournent contre toi :D.

Répondre

Oui c'est sûr, mais je disais ça par rapport à la vdm où on ne sait pas si c'est un monsieur ou une madame :3 (Mais je dis ça juste pour expliquer pourquoi des gens - y compris moi - ont pu ne pas relever la faute même si c'en est bien une ~)

Répondre

Comme je l'ai écrit plus haut, « handicapé » est un nom, « enceinte » est un adjectif, donc ton argument est irrecevable… « Il faut emmener les blessés ailleurs. » Cette phrase ne choque personne, j'imagine. « Il faut emmener les handicapés ailleurs. » Même phrase, même construction. Pourquoi la deuxième serait-elle insultante, et pas la première ?

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Ah oui, et (pour avoir connu ça il y a longtemps - et parce que des potes sont en fauteuil) être dans un fauteuil est physiquement douloureux et fatigant. Ce n'est pas confortable mais c'est quand même le plus pratique que rien :) (C'est au cas où un ignare penserait, qu'un handicapé en fauteuil ne fatigue pas, car il est, lui, assis toute la journée). Sans compter que parfois, certaines personnes ne peuvent pas se permettre d'attendre à cause d'une vessie pas toujours sympa. J'ai une pote qui

Répondre

Fauteuil roulant ou pas, certaines personnes handicapés ne peuvent pas attendre. Parce que le simple fait de rester debout les fatiguent (comme c'est le cas pour ma soeur) ou le bruit, les autres personnes... Chaque handicap est particulier et même s'il ne se voit pas forcément, les conséquences, elles, sont là.

Répondre

Bah d'un côté c'est vrai qu'on y pense pas mais ça doit être en effet douloureux, un peu comme quand on reste assis pendant 8 heures dans la voiture ou même au bureau, mais en pire, car contrairement à nous l'handicapé ne se lève pas quand il veut pour se dégourdir ...

Répondre

Sauf qu'il y a des plus ou moins prioritaires, et la liste d'ordre des prioritaires et bien claire. Du plus prioritaire, au moins prioritaire on a : mutilés de guerre et mutilés militaires, aveugles civils, invalides du travail, infirmes civils avec station debout pénible, femmes enceintes, personnes accompagnées d'enfants de moins de 4 ans, infirmes civils sans précision de la station debout pénible, personnes titulaires de la carte station debout pénible, personnes âgées de 75 ans et plus.

Répondre
  El Gaulzo

@Bevet Breizh : bof, tu sais, à l'heure de l'égalité des sexes et tout et tout, la galanterie, à part tenir la porte à une dame pour la laisser passer devant et ainsi lui mater la culasse discrètement, je vois plus vraiment l'intérêt... Si, à la rigueur : si y a un ours bleu caché dans le couloir, il risque fort de s'acharner sur la première personne à passer. Dans ce cas, vaut mieux laisser passer la dame, comme ça c'est elle qui se fera _____________ (vous compléterez vous-mêmes de la manière

Répondre

Franchement une personne handicapée n'est pas forcement en fauteuil et ayant dans ma famille une personne handicapée et une autre enceinte je laisserais la personne handicapée d'abord mais tout dépend du handicape et je parle dans le cas où elles seraient arrivées en même temps

Par  McPolla

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Mais n'est-il pas plus fatiguant pour la femme enceinte d'attendre debout, plutôt que pour un paraplégique ? Et si l'handicap nécessite "seulement" d'avoir des béquilles (pour je ne sais qu'elle raison), ne devrait-il pas être prioritaire sur un paraplégique ? Car il aura probablement plus de difficultés avec ses courses. (Quoi on dirait un Troll ??? Noooon ^^)

Répondre

Si le handicapé est en fauteuil, il n'a, contrairement à la femme enceinte, pas le "station debout pénible" et devrait donc, par galanterie et logique lui céder la priorité.

Répondre

Ça me faire fait penser au cercle vicieux de la poule et de l oeuf cette histoire. En gros l handicapée n'a pas choisis de l'être mais peut s'assoir, de l'autre coté, la femme a elle choisit d'etre enceinte ( ou du moin je l'espère pour elle) mais ne peut pas s'assoir. La priorité a mon avis n'est atribuable a personne. Dans ce cas la, pour debloquer la situations, 2 scénarios peuvent arriver. Dans le premier cas, la femme simule des contractions et peut donc demander de sorir plus vite. Dans l

Répondre

Mcpolla : as-tu reflechis avant d‘écrire ??? je vois pas le rapport avec la durée du “handicap“ ... Rester longtemps debout quand t‘es enceinte de 7-8 mois peut être plus insupportable que certains autres handicaps !

Répondre

#72 Une personne handicapée n'est pas synonyme de personne en fauteuil roulant. C'est aussi dur pour certaines de ces personnes handicapées de rester debout au-delà d'un certain temps...

Répondre

J'aime bien tout ceux qui ose dire qu être enceinte cela ne peut pas être plus fatigant qu un handicapé. Si vous L avez pas vécu, jugez pas ! Y a très souvent des complications, et à 7/8 mois si on veut pas accouché avant l heure il faut évité tout effort et malgré sa faut quand meme vivre et faire ces courses ! et je rajouterai qu il n y a pas que pour la fatigue de la mère mais aussi pour la santé du bébé.

Répondre

la priorité va a la feme enceinte au contraire qui selon ses mois de grossesses peut avoir ou non des contractions, ou autres évènements contraignant, l'handicapé qui doit l'etre pour une période plus longue que la femme enceinte est donc tenue de laisser passer la femme enceinte

Répondre

#6: Je pense que si il fallais choisir, la priorité revient à la femme enceinte mais à partir de 6 mois de grossesse où le ventre devient sans doute plus lourd à porter. Si l'handicapé est assis il peut attendre sans se fatiguer tandis que la femme enceinte est debout et se fatigue plus vite..

Répondre

Au contraire je pense que la femme enceinte est prioritaire car sa situation est plus fatigante et qu'il faut protéger la vie du bébé au risque de faire une fausse couche, l'handicapé n'a a se préoccuper que de lui même seulement

Répondre

Je ne vois pas du tout le rapport la.... Personne leurs demande d'attendre deux ans -_-' Je suis enceinte et la plupart du temps, je n'utilise même pas ces caisses parce que je me sens bien et donc j'estime ne pas mériter le privilège de passer devant... Mais j'avoue qu'il y a des jours ou, entre le mal de dos, le mal de ventre, des pieds et la vessie qui fait des siennes, c'est hyper douloureux et dans ces jours la, je pense que je ne serai pas contre être prioritaire.. *mode je raconte ma vie

Répondre

Allez lire le commentaire de #26 au lieu de dire que les personnes en fauteuil roulant sont assis confortablement donc doivent laisser la priorité aux femmes enceinte. Je suis moi même également passé par la case grossesse et j'ai toujours laissé la place au personnes handicapées. Après, c'est aussi parce que j'ai pas eu de complication particulière mais bon.

Répondre

C est du cas par cas. Lors de ma grossesse qui se passai pourtant très bien, j avais beaucoup de vertige et j ai fait quelques malaise... Notamment un lorsque je faisai les course en attendant à la caisse. Alors j ai beau avoir choisi mon état, lorsque je me serai tomber je pense que les femmes enceinte dans ce cas son prioritaire, et si de fois comme c était souvent le cas je me sentait bien je faisai comme toi : je ne me dirigeai même pas vers les caisses prioritaire. Alors si tout le monde ar

Répondre

Et non, peu importe combien c'est beau de porter la vie, en principe dans l'ordre la priorité va d'abord aux invalides de guerre, puis aux invalides civils, puis aux femmes enceinte seulement. Au delà de l'attente c'est tout déplacement qui est plus difficile avec un handicap, y compris faire la queue pendant une plombe...C'est aussi pour ça qu'ils ne vont pas se garer à l'autre bout du parking même si rouler c'est moins fatigant que marcher et que poser ses articles sur ses genoux c'est moins

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Je suis pas tout à fait d'accord ... Ça dépend du handicape et de la grossesse ... Quand on est enceinte de jumeaux de 8 mois on a peut être plus besoin de passer en priorité qu'une personne qui est en fauteuil ... Le souci à ces caisses ce ne sont pas les personnes qui sont vraiment prioritaires (femmes TRES enceintes, personnes réellement handicapées, etc.) mais ce sont les personnes qui se font faire des cartes de priorité pour un oui ou pour un non. J'ai déjà eu le cas d'une femme qui avait

Répondre

Dans ce cas ce qui n'est pas normal c'est que la carte ait été accordée. J'ai moi meme une carte de priorite pour oedemes graves aux jambes mais si je vois quelqu'un de plus handicapé que moi je le laisse passer.

Répondre

oui et je rajouterai, qu'en plus, si on n'est pas capable d'attendre 5min debout sous peine d'accoucher, fallait pas venir faire ses courses! on peut se taper 20min de voiture pour venir, rester un bon moment debout dans le magasin à trimballer un chariot, prendre des produits qui sont en hauteur, porter des choses lourdes, mais au moment de la caisse, c'est insupportable? mouais, j'ai un peu de mal à saisir.

Répondre

Et quand la femme enceinte fera un malaise peut être ton avis changera ! C était régulièrement mon cas. Mais si je me sentai bien je n allai pas au caisse prioritaire. Attendre debout lorsqu'on est enceinte est parfois très difficile qu'on est choisi ou non cet état ! Un peu de bon sens des deux côtés sa ferai pas de mal.

Répondre

N'importe quoi toi.. :| on pourrait aussi dire qu'après tout, le handicapé a choisi de faire ses courses, donc qu'il assume et attende! La priorité est à celui/celle qui a le plus de mal à attendre.. Si c'est une femme enceinte d'un terme avancé et à fortiori si elle a des jumeaux: logiquement, à moins que le handicapé aie u handicap auquel je ne pense pas: c'est a elle la Priorité!

Répondre

>7 Alors là, je suis pas du tout d'accord avec toi. Déjà, même si on partait du fait que la responsabilité de la personne est l'élément qui détermine la priorité (ce que je trouve absolument absurde, j'y reviendrais après), ça ne règlerais pas du tout le problème. Tu dis qu'en général une grossesse est désirée mais c'est loin d'être toujours le cas. Tu te vois demander à une femme si elle est tombée enceinte par accident ou pas ? Deuxièmement, je ne vois pas du tout pourquoi le fait d'avoi

Répondre

Je suis tout à fait d'accord avec SingForYou ! Et puis, pour en rajouter une couche, ça n'est pas parce qu'elle a choisi d'être enceinte qu'elle doit vivre des situations pénibles, sous prétexte qu'elle "savait ce qui l'attendait" c'est complètement absurde, parce que tout bonnement certaines femmes vivent des grossesses plus difficiles que d'autres et que même! C'est pas parce que tu as "choisi" d'avoir mal que ton mal être doit être relégué en deuxième position, il s'agit i

Répondre

Pas forcément d accord ! Pas loin de faire un malaise, un jour je me suis ennervee... Une vrai hystérique et je pense que c'est cet énervement qui a provoqué une certaine adrénaline.. Et bien que je n étais pas bien du tout je n es pas fait ce malaise. Enfin bon, c est pas pour sa que sa donne une bonne raison et excuse ici le fait d'être assez con pour pas se mettre d'accord! Et même pour moi de m être ennerve de cette manière !

Répondre

Qui ta dis que c était en faisant les courses ? J étais en voiture, un camion stationnai sur une route sens unique, certainement en hypo-glycémie il fallait que j aille manger un truc. Et vite..la tête qui tourne, l impression que j allai m écroulé, nausée... Le début d un malaise en somme. Le camion attendais que son client arrive pour décharger, mais ledit client ouvrai à 9heure hors il était 8h50 c était pas

Répondre

Je me délectais de ton orthographe (un accent circonflexe sur le u, Ô joie) et puis là j'ai vu la fin de ta phrase, " si ils se saurait laisser passer" et j'ai commencé à saigner des yeux :/

Répondre

Non, elle s'était mise dans le tête qu'elle mangerait cette fameuse glace au citron qui la suppliait du regard dans le chariot ^^ et quand une femme enceinte veut quelque chose, même dans les situations plus extrêmes on ne peut pas les contredire :)

Répondre

#14: logique... C'est un peu comme si qqun qui venait de se couper la jambe en direct live demandait à ce qu'on le laisse passer à la caisse: y a pas plus urgent que de payer ses courses?? Sinon, je dirais "honneur au plus con" étant donné que le moins con sera celui qui laisse passer l'autre sans en faire tout un cinéma

Chargement…