Accueil du blog | Fil RSS des billets | Tous les billets

VDM illustrée (385) - L'actualité VDM (188) - Jeux et concours (49) - Photos (14)

Commentez les VDM

Certains et certaines d'entre vous l'auront sûrement déjà remarqué : Depuis ce matin vous pouvez commenter toutes les VDM présentes sur le site ! Il vous suffit de cliquer sur le numéro de la VDM que vous souhaitez commenter (le #numéro en bas à gauche de chaque VDM) pour pouvoir le faire.

Cette solution nous a semblé la plus judicieuse pour plusieurs choses :

Premièrement pour signaler les fakes, vous pouvez le faire en indiquant les raisons très simplement. Deuxièmement j'ai lancé sans le vouloir un débat sur les chats dans mon dernier Best of Fakes, alors je me suis dit que d'autres débats comme celui-là peuvent être sympa ;) et enfin un peu de soutien psychologique pour nos amis qui balancent leur VDM !

Comme vous l'aurez noté nous avons tout fait pour que cette nouvelle option soit le moins intrusif possible, aussi presque rien n'a changé dans l'affichage des VDM, donc si vous n'aimez pas ce principe, pas de problèmes, vous pouvez l'ignorer mentalement... ;)

#28 - L'actualité VDM - Publiée le 28/03/2008 à 21:14 Écrit par Maxime - 102 commentaires

Meilleurs commentaires

  • Bonjour. Alors je suis content de voir que dans plusieurs commentaires il y a... des ânes, qui prétendent s'y connaitre en économie, bien amusant. Ils avancent des thèses qui sont contrés dés les premiers vrais cours d'économie de fac, le début du début. Je ne sais pas d'où ils tiennent leurs propos, surement du café économie avec leurs amis et de recherches au hasard sur internet, il est donc de mon devoir d'éclairer leurs lanternes en leur rappelant uniquement les grandes lignes du BABA.

    -Il n'a jamais été garanti qu'augmenter l'investissement avait une influence sur la réussite économique du pays, aucune convergence n'a jamais été remarquée entre la courbe d'investissement et celle de la rentabilité (je parle bien des économistes et sources indépendantes, pas de la publicité internet des entreprises) mais évidemment quand on ne connait pas bien les mécanismes on préfére blablater au risque de se fourvoyer
    -L'avenir des entreprises ne se joue pas que sur la concurrence avec les autres pays, même si notre gouvernement (si fiable ?) ne cesse de le clamer. Il n'y a pas que, même en temps de mondialisation, les chiffres extérieurs, mais aussi intérieurs.
    -Je ne vois cité nul part par les défenseurs des entreprises qui seraient scarifiées si elles augmentaient les salaires et autre des employés, l'essentielle Loi de Keynes. Une des deux choses les plus importantes à savoir en économie : toute hausse du pouvoir d'achat parmi les travailleurs s'accompagne d'une hausse de la consommation, d'une hausse des produits vendus, une hausse des prix, puis hausse des profits des entreprises qui compense.
    -On ne parle pas (normal, trop compliqué je suppose) du mécanisme de la déflation qui pourrit en ce moment le pays. Les prestations sociales, dépenses de l'état et salaires, en baissant, ont conduit la population à moins consommer et la quantité de monnaie à se dégonfler, et les entreprises sont forcés de diminuer les prix pour suivre sans hausse de produits vendus. Une partie de l'UE demande que l'on retourne à l'inflation
    -Augmenter les impôts n'est pas significatif de catastrophe. D'ailleurs la Suède et la Norvège sont des pays avec des impôts bien plus élevés que chez nous, des grèves nombreuses et syndicats bien plus présents, et jamais l'économie ne s'est effondrée pour autant. Les impôts sont réinvestis dans les salaires (donc consommation) et les dépenses (donc achats). L'état n'épargne pas et ne fait pas de fuite fiscale, donc il est un des meilleurs clients de nos secteurs
    -Les dépenses de l'état français ont peu augmenté, elles ont même baissé de 2 points en comparaison au PIB. La dette de l'état a explosée à cause de trois choses : les intérêts de la dette qui ont criminellement augmenté, le régime d'austérité, et la baisse des recettes fiscales
    -Les impôts n'ont pas augmenté en France. On ne cite que les taxes qui augmentent, jamais les niches fiscales, c'est à dire déduction d'impôts, qui ont augmenté plus vite que les impôts sur les entrepreneurs.
    La fiscalité était même bien plus forte jusque dans les années 1970. L'impôt sur le revenu maximum était de 65 pour 100, la TP sur les entreprises était de 50/100 (aujourd'hui de 30/100) il n'existait pas de niches fiscales (des déductions d'impôts sur les entrepreneurs qui ont baissé de plus de 80 milliards leurs impots)
    -La France n'est pas un des pays avec une concurrence insuffisante, c'est un des pays qui sur ce point, toute étude le démontre, peut se rassurer d'être les mieux foutus, en Europe seule l'Allemagne lui tient tête. D'ailleurs les capitaux obtenus par les entreprises françaises à l'étranger et par l'étranges dans les entreprises françaises ont augmenté significativement ces deux dernières années. Entre parenthèse les français sont les travailleurs moyens les plus productifs
    -Les profits des entreprises françaises sont faramineux, les hauts salaires du privé, dividendes et parachutes d'or largement en hausse. Les profits ne diminuent pas. Par contre les entreprises sont de plus en plus radines avec leurs employés.

    Nous ne sommes pas un monde di bisounours dit-on ? Mais qui sont les bisounours à prendre ceux qui détiennent la finance les moyen,s de production et les emplois pour des braves gens honnêtes et l'état pour quelqu'un qui a le contrôle entier sur eux ?

    #102 - Le 18/06/2014 à 02:34 par Lamarqes

    Voir le contexte

Commentaires

    Chargement...

Commenter cette