8
Par - / mercredi 26 décembre 2018 07:30 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Elbarto  |  24

Ca peut être simplement bienveillant pour que tu te reposes au lieu de vouloir revenir trop vite. Il vaut mieux ça qu'un chef qui va soupirer dès que tu lui annonces que tu oses rester une journée chez toi parce que tu as 40 de fièvre.

Par  Petite Sirène  |  27

Étant chef d'entreprise je dis toujours cela à mes salariés en maladie afin de ne pas les affoler.
De plus, entre Noël et jour de l'an clairement ça doit être le cas.
Après, quand l'absent revient tout le monde souffle enfin !! Ne t'inquiète pas. C'est plus de la bienveillance de la part de ton boss qu'un risque de licenciement.

La seule fois où je me suis rendue compte qu'une personne était inutile (au moment d'une absence effectivement) je me suis bien garder de ne lui dire et ai profité d'un moment propice pour lui montrer la porte ;)

Commentaires
Par  Elbarto  |  24

Ca peut être simplement bienveillant pour que tu te reposes au lieu de vouloir revenir trop vite. Il vaut mieux ça qu'un chef qui va soupirer dès que tu lui annonces que tu oses rester une journée chez toi parce que tu as 40 de fièvre.

Par  Victor M. De Oliveira  |  21

Conseil d’ami ne t’absente plus sinon...

Par  Petite Sirène  |  27

Étant chef d'entreprise je dis toujours cela à mes salariés en maladie afin de ne pas les affoler.
De plus, entre Noël et jour de l'an clairement ça doit être le cas.
Après, quand l'absent revient tout le monde souffle enfin !! Ne t'inquiète pas. C'est plus de la bienveillance de la part de ton boss qu'un risque de licenciement.

La seule fois où je me suis rendue compte qu'une personne était inutile (au moment d'une absence effectivement) je me suis bien garder de ne lui dire et ai profité d'un moment propice pour lui montrer la porte ;)

Répondre
  Bacelite  |  13

C’est managerialement absurde .
Dire au salarié, tout ce passe bien on gère, prends le temps dont tu as besoin est une chose, dire on s’en sort mieux sans toi en est une autre.

Répondre
  Petite Sirène  |  27

C'est vrai.
Apres dans la vie de merde c'est pas très clair. Moi je l'ai compris comme j'ai l'habitude de le dire. Mais effectivement si la phrase est "on s'en sort mieux dans toi" là ça craint !
Par contre ce n'est pas absurde. Car en pratique on gère c'est sur. Mais on y met tous un peu de notre plus que d'habitude. La personne absente reste importante. Juste on gère quand même (parfois on demande à tout le monde de faire une heure de plus par exemple, et donc on gère mais on préfère quand même quand le staff est au complet !)

Chargement…