Vegan, il éjacule après avoir mangé du saumon et des oeufs

Des sashimi sont désormais en vente dans tous les sexshops de France.

Oubliez le gingembre, la corne de rhinocéros et les remèdes de grand-mère, on vient de découvrir le plus efficace des aphrodisiaques : le saumon. C’est en tout cas ce que soutient fermement de Youtubeur vegan Timothy Shieff dont les petits nageurs auraient été violemment boostés par l’ingestion dudit poisson. Ouais, on est sur un très gros kamoulox.

Après des années sans consommer de produit d’origine animale, ce sportif de haut niveau a en effet décidé de s’envoyer des oeufs et du saumon. Un plaisir coupable qui a eu pour effet de lui provoquer un orgasme nocturne la nuit suivante. Simple hasard ? Ce n’est pas ce que pense le charmant Timothy puisqu’il assure qu’avant d’ingérer ces produits, il n’avait plus éjaculé depuis des mois.

Bon, soyons clair, rien ne peut pour l’instant corréler scientifiquement une unique absorption du combo oeuf/saumon et l’explosivité nocturne du mouilleur de draps des internets. Toutefois, l’info reste intéressante à garder en tête. Ne serait-ce que pour penser à mettre un casque quand vous bouffez japonais avec des potes. Ce serait dommage de perdre un oeil à cause d’un buffet à volonté ou d’une omelette tamagoyaki, non ?

Par contre, si vous avez le problème inverse, on a pas de solution. On a juste la compil' des 10 meilleures VDM sur les éjaculateurs précoces.

Par VDM / jeudi 28 février 2019 14:52 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  brhd  |  44

Eh beh, visiblement, certains vegan finissent par se bouffer le cerveau à force de ne pas manger de viande...

Vegan/sportif de haut niveau ? J'aimerais voir les compléments alimentaires qu'il se met dans le bide (ou ailleurs...)

Répondre
  Katybouh  |  12

Lait de soja, sirop de sureau, de bouleau ou d'agave sont très riches en protéines et en "bon" sucre pour les muscles. Et les céréales et les légumineux ou les oléagineux sont des protéines végétales. Et les glucides tu en as par exemple dans les fruits frais, secs..
Mise à part des compléments en B12 ou vitamine D, tu n'as pas besoin d'avoir un recours à des tonnes de compléments.

Répondre
  Indyx  |  22

Raah, tu nous as eu, c'est en fait une pub déguisée pour le lobby du saumon. Ou de l'orgasme. Ou de l'orgasme goût saumon. Ou les trois ;)

Répondre
  Silje  |  17

« Je suis pas pour les Vegan », je pense qu'ils s'en "fichent". C'est maladroit comme façon de s'exprimer. Ils sont vegan pour des convictions personnelles. Est-ce que des vegan viennent chez vous pour vous interdire de manger de la viande ou des produits d'origine animal ? Est-ce qu'ils vous obligent à quoi que ce soit ? Je suis une pure carnivore mais je n'ai pas à être contre.

Répondre

Sans polémiquer , une frange plus ou moins importante des vegans est extrémiste , de par ses actions connues contre les boucheries par exemple ou contre les omnivores , oui contrairement aux végétariens, ils sont souvent extrémistes .

Répondre
  Sooviin  |  29

EUH ?!
C'est uniquement ce que montre les médias et les réseaux sociaux. Il y a une vie en dehors de tout ça. Et nombres d'humains ont des convictions et n'importunent pas les autres.

Répondre
  Trichelieu  |  23

@Sooviin, il y a pourtant masses de veganazis qui vont te pourrir sur internet juste parce que tu ne penses pas comme eux. Et tu as les autres, IRL, qui vont te pomper l'air pendant deux heures avec leur pseudo soutien à la cause animale (mais que sur les réseaux sociaux, faut surtout pas se bouger le cul) et qui vont t'exploser une araignée à coups de chausson ou à la bombe aérosol parce qu'elle a rien à foutre chez eux cette saloperie d'araignée (et en plus elle est dégueulasse avec ses pattes !)

Répondre
  Windhorn  |  22

Des propos contre nature ? Ce site me désespère de plus en plus.

Répondre
  Sejta  |  19

Votre choix des mots, Hélène Romero, est mal choisi et inapproprié. Je pense que les végans ont tout faux, mais de dire que les végans sont « contre-nature » me semble dangereux.
Les mots sont sensées exprimer quelque chose et si nous nous amusons à leurs donner n'importe quel sens...

édition : Le temps d'écrire mon commentaire, celui d'Hélène Romero a été modéré ou supprimé.

Répondre
  kwalish  |  61

Sejta> "tout faux", surtout si les mots sont choisis, ça fait quand même 100%. D'un point de vu rationnel et/ou idéologique? Tu pourrais développer un peu stp? Je suis curieux de savoir ce que tu entends par là. Je ne suis ni végétarien ni végétalien mais je pense comprendre ce qui les anime: l'écologie (déforestation et ses conséquences en premier lieu) et la cause animale principalement. Même s'il y a aussi beaucoup de désinformation sur ces sujets, je pense que le lien entre la production de viande et la déforestation est clair, par contre pour la cause animale c'est un autre débat ...

Répondre
  Carabosse  |  46

Dans un état de dénutrition, le métabolisme est ralenti pour économiser l'énergie restante. La fonction reproductrice cesse de fonctionner dans ce but, elle est la première à le faire vu qu'elle n'est pas vitale. C'est pour cette raison que les femmes anorexiques (et certaines véganes aussi) n'ont plus leurs règles par exemple. Chez l'homme, ça se traduit par des troubles de l'érection et une incapacité d'éjaculer.

Et ça peut arriver suite à un mode de vie vegan suite aux carences prolongées qu'il engendre, soit parce que la personne ne prend pas de compléments (qui sont indispensables pour avoir les nutriments qu'on ne trouve que dans les produits d'origine animale), soit parce que leur métabolisme est tel qu'ils ont besoin d'aliments animaux pour être en bonne santé (on absorbe pas tous les nutriments de la même façon).

Par  Hélène Romero  |  31

Après avoir été modérée, pouf comme ça, sans un mot, sans un badge, je pense que je dois expliquer ce que j’ai écrit.

Je dis, que certains Vegan, ceux que j’appelle les Veggie-Nazi, tiennent des propos contre nature.
Pourquoi?
Exemple 1: l’être humain n’est pas fait pour manger de la viande. FAUX, sinon il aurait la dentition d’une vache ou d’un mouton et serait dépourvu de canines. Simple constat biologique.

Exemple 2: un chat peut devenir Vegan. FAUX, et les associations de protection des animaux de Grande Bretagne se mobilisent contre ces gens et gagnent des procès. C’est mauvais pour la santé du chat. Simple constat zoologique.

Exemple 3: Min chien est Vegan, il n’aime que les légumes. Chien mis en place devant deux gamelles, il se rue sur la viande. Simple constat télévisuel.

Exemple 4: Drome, 2018. Un bébé mort de dénutrition pour avoir été alimenté uniquement au lait végétal. (Ouvrez la presse, y en a tous les ans, en France, en Belgique, dans le monde).

Le problème des Vegans, c’est que les modérés ne communiquent pas. Ceux qui nous parlent nous agressent pour nos chaussures, notre pull en laine ou parce qu’on mange de la « chair ». Et les gens, ayant à l’idée de profonds soutiens à la cause animale, se font embrigader par les premiers gugusses venus. Et pourquoi c’est grave? Parce qu’un mouvement qui part de base d’une très bonne intention, est totalement décrédibilisé par des pacifistes qui déglinguent des boucheries.

La cause Vegan ferait bien mieux de se faire connaître intelligemment plutôt que de laisser ses extrémistes s’approprier leur mouvement en se mettant la population à dos.

Répondre
  kwalish  |  61

"La cause Vegan ferait bien mieux de se faire connaître intelligemment plutôt que de laisser ses extrémistes s’approprier leur mouvement en se mettant la population à dos. "

Certes, mais c'est justement le nœud du problème: on ne contrôle pas les extrémistes par définition. Les modérés devraient plus communiquer? Les médias n'aiment pas les modérés.

C'est le même problème par ex pour les supporters de foot: ils ne sont pas tous des hooligans mais ils y sont souvent associés quand même malgré eux.

Répondre

Y a des tas de manières de communiquer.
Pourquoi pas un partenariat avec PETA? Où un lien redirigerait vers un site bien fait avec une modération stricte, de vrais avis médicaux, de vraies études précisément nommées, des articles précis sur le cuir d’ananas, les recettes de cosmétiques sans produits animal à faire soit même...
(Si je m’intéresse tu vois, mais le mouvement tel qu’il est actuellement me déplaît).
C’est faisable, sérieux et ça peut même être rentable.

Répondre
  kwalish  |  61

la PETA? Marrant que tu les nommes quelques jours après la polémique sur Steve Irwin et le doodle de google pour son anniversaire. Je ne les classerais pas dans la catégorie des extrémistes, mais ils aiment bien choquer pour se faire entendre en tout cas ... Pas le genre d'association que je prends au sérieux pour obtenir des informations fiables et objectives ...

Répondre

Après PETA, c’est un exemple.
Pas forcément eux, mais je suis sure qu’ils peuvent trouver des partenaires fiables pour lancer un site.
Je sais pas moi... la fondation Ushuaïa? Ça existe encore ?

Répondre
  kwalish  |  61

Après oui, l'idée est bonne, je ferais plutôt appel à une autorité médicale ou scientifique, au moins les articles proposés seraient complets et pas juste des citations de bouts de phrase hors contexte dans des journaux dont personne n'a entendu parler ...

Répondre

« Exemple 1: l’être humain n’est pas fait pour manger de la viande. FAUX, sinon il aurait la dentition d’une vache ou d’un mouton et serait dépourvu de canines. Simple constat biologique ». Pardon, mais permets-moi de douter de cet argument que tu avances.

Ce que je vais dire est à prendre avec des pincettes, je n'ai pas la science infuse et je ne me suis pas beaucoup documenté sur le sujet ; peut-être que des études ou des personnes plus savantes me contrediront. Mais de mon point de vue, l'argument des canines, souvent évoqué pour justifier la nature omnivore de l'Homme, est un leurre.

En effet, nos canines sont beaucoup moins longues et tranchantes que celles des carnivores connus tels que les canidés, félidés, ursidés, etc.
En outre, les gorilles possèdent des canines bien plus impressionnantes que les nôtres, alors que ce sont des herbivores qui se nourrissent principalement d'herbe, de feuilles, tiges, racines, fruits et quelques insectes.

De même, nous n'avons pas de griffes acérées pour capturer et déchirer nos proies ; nos ongles sont en revanche bien adaptés pour la cueillette. Enfin, notre système digestif se rapproche plus de celui des herbivores, avec un intestin très long qui permet la fermentation bactérienne et la digestion des végétaux ; tandis qu'il est très court chez les carnivores, justement pour que la viande passe vite et éviter qu'elle ne macère et se putréfie dans l'intestin.

Après comme je l'ai dit, il y a beaucoup d'études qui se contredisent sur le bien-fondé ou non du régime végétalien ; et mon avis, peut-être biaisé, sera sans doute amené à évoluer au cours du temps. Je vais donc essayer de m'informer davantage, en veillant à bien croiser les sources (par exemple, ne pas me fier qu'aux sites pro-vegans, qui manquent parfois d'objectivité et de rigueur scientifique).

Répondre

L’homme n’est ni un herbivore ni un carnivore , il est omnivore , d’où sa dentition et son intestin qui est de taille moyenne , ni très longue comme les herbivores , ni très courte comme les carnivores . De plus dans les fouilles préhistoriques , on retrouve toujours des produits carnés, en plus ou moins grande quantité cela est vrai suivant les régions et les tribus mais toujours . Enfin notre système digestif ne nous permet pas d’être autonome si l’on mange sans produits carnés, il nous faut absolument des substituts pour rester simplement en vie .

Répondre

Les canines, c’est compliqué. J’en ai longuement parlé avec ma mère, chirurgien dentiste retraitée (dont je peux donner les références, année et sujet de thèse si nécessaire). Je n’aimais pas les miennes, pas assez pointure et un peu trop circulaires (non c’est pas beau d’être jalouse des dents de sa sœur).

Selon elle, nos dents ont évolué avec l’utilisation qu’on en avait. Mais elles reste L’organe unique du déchiquetage. Alors que nos incisives coupent et que nos molaires broient.
Comme ces saletés de filles remettent toujours maman en doute, j’ai cherché. Sur tous les bouquins de mes copains de fac dentaire (oui y a longtemps que ça me taraude), sur les sites français, belges, suisses, américains, anglais, espagnols et russes (oui ça frôle l’obsession). Sur l’ensemble de ces sites, uniquement ceux de propagande veganes nient le rôle de la canine, à savoir déchirer la viande.
J’avais 11 ans quand le Dracula de Coppola est sorti, depuis je suis obsédée des canines (entre autres. J’ai plein de passion normales sinon). Y a plus de 25 ans que je cherche à quoi elles servent, pourquoi les miennes sont pas pointues. Pourquoi étaient elles arrachées et vendues au Moyen Âge en Europe. Pourquoi le mythe du vampire si longtemps avant la découverte de la chauve-souris vampire du Brésil....

Je CROIS (Et là c’est juste mon opinion, ma croyance) qu’en 25 ans, si il existait un truc qui dise que nos canines servent à autre chose, on l’aurait su avant les théories véganes.

(Après si vous avez un bon bouquin sur les canines qui me montre que je suis à côté de la plaque, un vrai truc pas de la propagande, je serai vraiment enchantée de le dévorer à pleine dents. Et croyez moi, ça me fait... d’être d’accord avec ma mère)

Répondre
  Carabosse  |  46

PETA? Ils sont bien extrémistes eux aussi et se couvrent de ridicule d'action en action. Pas le bon exemple de partenariat.

Répondre
  Yasmine-G  |  13

Bah, il y en a des sites bien faits avec des arguments étayés, des recettes, etc., il faut juste chercher un peu. Je suis sympa, je fais la recherche Google :
- Vegan pratiqe : https://vegan-pratique.fr/
- Association végétarienne de France : https://www.vegetarisme.fr/
- je connais moins mais Fédération Végane : https://www.federationvegane.fr/

Quant aux arguments que vous avancez, oui, il y en a qui sont faux mais comme partout, parmi les vegans, il y a des cons qui disent des conneries.
Pour l'histoire du bébé, c'est une histoire qu'on lit partout, c'est malheureux mais quelle idée de donner un lait végétal non maternisé à un bébé ? C'est comme nourrir son bébé uniquement au lait de vache classique ou à la pomme de terre... Les parents sont juste ignorants ou complètement débiles, rien à voir avec le fait d'être végétarien/végétalien... Il y a des laits végétaux prévus spécifiquement pour les bébés qui fonctionnent aussi bien que les laits maternisés d'animaux....


Et petit rappel : les vegans ont simplement pour objectif d'éviter de faire souffrir des animaux... Alors qu'on peut vivre très bien vivre sans les faire souffrir (et sans carence).
Ils ont les couilles d'agir et de diminuer un peu leur confort au profit de la vie d'autres espèces vivantes...

Dernier point après j'arrête, on mentionne souvent les vegans qui infligent leur façon de penser et sont violents et extrémistes. Mais l'origine, qui inflige quelque chose à des millions d'animaux ?
Les omni tuent des animaux... Aux dernières nouvelles, les vegans ne tuaient personne !

Par  HNoah  |  22

Personnellement je comprends de plus en plus les vegans que l’on qualifie d’extremistes.
Je ne suis que végétarienne et encore pas une vraie dans le sens où je mange parfois du poisson.

Rationnellement je ne vois aucun argument contre le régime végétarien. Meilleur globalement pour l’environnement, à mon sens plus moral puisque ne participant pas à la souffrance d’êtres pour lesquels j’ai de la sympathie.
Pour en avoir discuté avec les nombreux médecins de la famille ou des amis en bio, tout semble montrer qu’un régime végétarien est parfaitement sain. (Mes bilans sanguins sont d’ailleurs meilleurs maintenant) Un régime vegan en revanche n’est sain qu’à condition de se complémenter en B12 (qu’on peut a priori trouver en variant l’alimentation mais c’est peu facile).

Mais surtout qu’est ce que les gens peuvent être ch*ants quand on cesse de manger de la viande. JAMAIS je n’ai lancé le débat, s’il faut cuisiner de la viande pour les omnis je le fais. Mes animaux étant des carnivores stricts ils ont l’alimentation leur correspondant. En étant invitée chez une nouvelle connaissance je n’ai même pas osé lui dire donc j’ai mangé de la viande dans son gratin.
Mais systématiquement quand on apprend que je n’en mange plus j’ai le droit aux réflexions pourries. Et le cri de la carotte et oh regarde des tranches de cochon et les méchants vegans et tu manges du foin etc etc. Et pourquoi vous appelez ça des steaks. Oh génial ce midi on mange des légumes c’est de ta faute.

Et après on pleurniche quand trois pèlerins vont péter des vitrines. Par contre le coup des agris qui peignent à la bombe des ragondins vivants ou les neuneus qui organisent des barbecues devant des vegans ça ne choque personne.

Je comprends qu’on aime la viande, du moment qu’on est conscient que c’est le seul argument pour continuer d’en manger.
Les vidéos de L214 ne me paraissent pas bien extrémistes. Simplement toute avancée choquant notre mode de vie est mal perçue.