16-11-2016   #1261
Oui, oui c'est moi et mes histoires peu littéraires 😃
16-11-2016   #1262
Toute histoire n'est-elle pas, par définition, littéraire ?
16-11-2016   #1263
Par définition, je suis d'accord MAIS je n'ai pas ta plume, malheureusement (et ton don pour l'orthographe).
16-11-2016   #1264
J'ai peut-être aussi quelques années de pratique de plus 😉 Faudrait que je retrouve des trucs que j'avais écrits plus jeune, ça te ferait bien marrer, j'en suis sûre (c'était très cliché, ça se prenait fort au sérieux, c'était plein de contradictions juste pour faire joli... Bref, plein de défauts que tu n'as pas).
Edité par : Hendiadyn le 09-02-2018 14:48
16-11-2016   #1265
Oooh c'est gentil ça.
31-12-2016   #1266
En ce début de projet Bradbury, j'en profite pour rappeler que les participations sont toujours ouvertes ici. Des fois que quelqu'un n'ayant pas encore tenté aie oublié. 😉
22-01-2017   #1267

Tardian ecrit :

"banc - combat - fanion - hétéroclite - notes - persiennes - persuasion - rectiligne - unique - visionnaire


Personne d'autre ?
09-03-2017   #1268
Ah ouais, non mais on est en mars quand même. Bon, je vais essayer de penser à regarder ce soir si je retrouve les commentaires que j'avais préparé au fur et à mesure de mes lectures. Oh, et j'imagine que je vais également devoir en choisi un, c'est ça le plus difficile, en fait.
20-04-2017   #1269
Quitte à solder ce qui est en attente depuis trop longtemps, autant permettre au jeu des dix mots de se relancer (ou pas, mais ça ne sera plus de mon ressort 😛).
Il faut noter que j'ai lu chaque texte dès qu'il a été proposé, et que j'ai préparé mon commentaire dans la foulée afin de conserver l'essentiel de ma première impression. De même, je les ai réordonné selon mes préférences immédiatement après chaque lecture puis commentaire, afin de ne pas avoir à tout relire à la fin. C'est pourquoi la suppression du texte de Hendi ne me pose pas de problème, étant donné que je l'avais déjà lu, commenté et classé dès sa proposition. 😉

Alprazolam025
Il y aurait tout un tas de mots pour décrire ta participation, mais je pense que je peux les résumer par ce seul qualificatif : efficace. En un tout petit paragraphe, tu réussis à nous immerger dans une ambiance très précise, un état d'âme particulier, les sensations d'un personnage. Sans mauvais jeu de mot, on est percuté par cette micro tranche de vie et en quelques lignes on a l'impression d'avoir lu une histoire de plusieurs pages. Comme si tu avais écrit une longue nouvelle et que tu avais décidé d'en faire le résumé le plus pertinent possible. Franchement, bravo, ce n'est pas la première fois que tu m'impressionnes par la qualité de ton écriture, et j'espère bien que ça ne sera pas la dernière ! 😁
(en plus, tu te paies le luxe d'utiliser les mots dans l'ordre - et du coup, je me demande si c'est juste par goût de la contrainte, ou si c'est un clin d'œil au fait que je les avais classés par ordre alphabétique)

Hendiadyn
Tu disais que tu étais restée un peu trop longtemps sans écrire, et je ne sais pas ce que tu as écrit d'autre depuis que tu as recommencé, mais à la lecture de cette nouvelle, force est de constater que tu n'as heureusement rien perdu de ton talent ! Celui qui t'a parlé d'éditeur et de publication dans les commentaires de ta participation aux 24h n'a pas tort, tu devrais tenter l'expérience, j'ai lu des recueils de nouvelles moins bien écrits que ça. La structure est aussi classique que le sujet (😃), mais elle fonctionne très bien. L'aller-retour entre présent et passé donne son rythme au récit, et si certains éléments sont prévisibles, ça n'en rend le tout que plus réaliste, le lecteur se sent plus impliqué dans l'histoire, plus concerné - alors que l'univers des danseurs classiques semble habituellement si difficile à appréhender pour les profanes. C'est touchant, c'est mélancolique, c'est vrai, et n'en regrette pas la longueur, je pense qu'elle était nécessaire pour bien ciseler la scène.
(par contre, si tu décidais un jour d'ajouter ce texte dans un recueil, il faudra le relire à tête reposée, il me semble avoir remarqué quelques fautes, oublis et je crois même avoir décelé un lapsus 😛)

Snurb
C'est vrai que seul, ce texte semble manquer de quelque-chose, d'un complément, d'un autre regard. Et pourtant. Pourtant, il constitue un plein, et l'on a envie d'y deviner en creux le récit parallèle de l'être aimé, celui du soldat qui doit passer autant de temps à penser à sa femme qu'elle en passe à penser à lui, cette mélodie qui lui démange les doigts trop loin du piano, cette attente interminable entre chaque retour, cette sensation de vide près de son cou, ces 125 jours à transporter son lourd barda d'un poste à un autre sans pouvoir s'endormir à ses côtés, ce petit serrement au cœur chaque fois qu'une pétarade retentit, portant la menace de ne pas revenir... Et pourtant, quand il revient, il ne se précipite pas. Il s'assoie sur le banc, parce qu'il sait qu'elle viendra l'y rejoindre dès qu'elle l'aura aperçu. Il sait ce qu'elle endure quand il n'est pas là, parce que c'est ce qu'il endure lui-même quand il est là-bas, seul sur le front. Parfois, ce qui est signifiant n'est pas ce qui est dit, mais ce que ce qui est dit suggère dans l'esprit du lecteur. 😁


Spoiler !
Avec si peu de participations, le choix est d'autant plus rude, surtout que j'ai apprécié chacun de vos textes pour des raisons très différentes mais également importantes à mes yeux quand il s'agit de raconter une histoire.
Cependant, j'ai décidé de m'en tenir à mon dernier choix (qui date donc de la dernière participation) : malgré la suppression de ton texte, je te passe la main, Hendiadyn. ^_^
13-05-2017   #1270
Honte à moi, je ne vois le message que maintenant... @[email protected]
Merci beaucoup Tardian, ton commentaire me touche beaucoup 😁
En fait, j'ai pas pu la proposer comme prévu car elle était trop longue pour les dimensions de l'AT, mais je la garde inédite car j'ai bien envie d'en faire quelque chose, de celle-là. J'en ai envoyé une autre, qui n'a pas été sélectionnée (mais j'ai tout de même eu un commentaire sympa de l'éditeur, qui l'a trouvée bien écrite, donc c'est plutôt cool. Affaire à suivre dans tous les cas, j'aimerais bien en faire quelque chose, de celle-ci. 😃

Alors dix petits mots du samedi, pour ceux qui s'ennuient :

Bafouiller
Mangeoire
Carnet
Sangsue
Bilboquet
Parallèle
Populaire
Ambiguïté
Vraisemblance
Crayon
14-05-2017   #1271
Il n'y a aucune honte à avoir, vu le temps que j'ai mis à me décider pour clôturer cette session (et vu le temps qu'il se passe de toute façon entre chacune sur ce jeu depuis un bail), je me doutais que tu ne verrais pas forcément ma conclusion de suite. Sans compter que tu as bien d'autres choses à gérer en ce moment. 😉