13

(VIDÉO) Catherine Deneuve et Brigitte Bardot rhabillées dans un sketch cinglant à la télévision américaine

Par / lundi 5 février 2018 05:00
Catherine Deneuve et Brigitte Bardot ont vécu une belle VDM en checkant internet ce matin.

Faut toujours se méfier des réactions des autres quand on décide de prendre position. Et Catherine Deneuve et Brigitte Bardot doivent en prendre conscience maintenant, vu ce qui est sorti sur elles à la télévision américaine il y a deux jours…

C’est quoi cette histoire ?

Rappel des faits : Le 9 janvier dernier, l’actrice Catherine Deneuve cosignait, avec un collectif de 100 autres femmes, une tribune dans Le Monde intitulée « Nous défendons une liberté d’importuner, indispensable à la liberté sexuelle », revenant ainsi sur la sordide affaire Weinstein et le déballage médiatique qu’il y a eu après, notamment avec les mouvements "Me Too" et "Balance ton porc".

Alors qu’elle a le droit de donner son point de vue, l’accueil de cette tribune a été plutôt glacial et globalement incompris. La lose, quoi. Ce à quoi, elle a dû revenir dessus, en expliquant que « Rien dans le texte ne prétend que le harcèlement a du bon, sans quoi je ne l’aurais pas signé ». Ah ben ouais, OK.

Et Brigitte alors ?

Quelques jours plus tard, c’est Brigitte Bardot qui en a remis une couche, dans les pages de Paris Match, en déclarant : « il y a beaucoup d’actrices qui font les allumeuses avec les producteurs afin de décrocher un rôle. Ensuite, pour qu’on parle d’elles, elles viennent raconter qu’elles ont été harcelées… En réalité, plutôt que de leur profiter, cela leur nuit. » C’est un peu comme souffler sur les braises.

Rhabillées pour les vingt-deux hivers qui arrivent

Et ça, plusieurs personnes ne l’ont pas loupé, comme les acteurs de la mythique émission américaine « Saturday Night Live », diffusée en direct le samedi soir. Dans la série de sketchs diffusés samedi 3 février, l’un d’eux s’est clairement moqué des deux actrices françaises, accent frenchy, cigarette et vin en sus. VDM pour Catherine et Brigitte, qui pensaient bien faire et qui se sont fait épingler, comme vous pourrez le voir dans cette vidéo traduite par nos confrères du Huffington Post :

Aie. Aie. Aie.

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  brhd  |  41

C'est beau de dénigrer ainsi des personnes qui tentent de nuancer un débat (qu'elles aient tort ou raison ou seulement en partie).

Notamment la tribune publiée va bien au delà de la simple affaire Weinstein, dont on sera tous d'accord que le mec est un gros porc...

On va donc vers un monde de plus en plus binaire, dans lequel si tu tentes un peu de nuancer, tu es catalogué dans le camp adverse.

Par  brhd  |  41

Accessoirement, je préfère largement cette tribune que la campagne de balance ton porc, potentiellement calomnieuse et qui crache complètement sur la notion de présomption d'innocence.

N'oublions pas que les fausses accusations de viol ont également eu lieu.

Comments
Par  brhd  |  41

C'est beau de dénigrer ainsi des personnes qui tentent de nuancer un débat (qu'elles aient tort ou raison ou seulement en partie).

Notamment la tribune publiée va bien au delà de la simple affaire Weinstein, dont on sera tous d'accord que le mec est un gros porc...

On va donc vers un monde de plus en plus binaire, dans lequel si tu tentes un peu de nuancer, tu es catalogué dans le camp adverse.

Répondre
  brhd  |  41

Accessoirement, je préfère largement cette tribune que la campagne de balance ton porc, potentiellement calomnieuse et qui crache complètement sur la notion de présomption d'innocence.

N'oublions pas que les fausses accusations de viol ont également eu lieu.

Répondre
  Kaa04  |  42

Je dirais même plus: on y est déjà.
Une blague sur les noirs? Paf t’es raciste. Une sur les juifs? Beng, antisémite. Un coup d’œil sur une meuf en mini-jupe et plaf t’es un gros pervers. Tu kiffes manger steak/frites t’es un enculé d’assassin d’animaux doublé d’un gros con qui va crever d’une crise cardiaque après nous avoir coûté une blinde en traitements médicaux pour déboucher ses artères. Et pour le foie gras t’es carrément un tortionnaire.

Mais le pire. Qui est-ce qui nous juge? Nous-mêmes. Pas la ligue des noirs juifs végétariens et handicapés. Simplement les mêmes gens qui, sous couvert d’internet and Co, s’empressent de dénoncer le moindre mot histoire de faire un poil de buzz. Ils disent que ça peut offusquer? Et vlan, tout le monde suit et te lynche gaiement la fleur au fusil. En 5h d’internet la moitié de la planète est au courant.

Répondre
  brhd  |  41

Les réseaux sociaux, mon ami, les réseaux sociaux !

Des outils formidables sur le principe, mais dont les dérives d'utilisation sont une catastrophe pour le débat public, et sa sérénité.

On commente au plus vite, pour être au top du top du "buzz", c'est fun maintenant de "clasher", de "tacler" (insérer terme médiatique de votre choix), c'est moins fun un mec (ou une nana, pastaper !) qui va tenter d'approcher le débat sous un autre angle.
Non en fait, c'est has been, c'est mieux de clasher.

Bref, monde de merde comme dirait Georges.

Par  Scott du Canada  |  30

Contrairement à ces veaux d’américains, un artiste français, si il le veut peut encore parler en son nom, sans porter de message politiquement correct et sans sucer le c*l vérolé d’une presse partisane pour pouvoir exister dans leur médias. Ces naiseux béni oui oui qui pensent de plus en plus que la terre est plate, devraient déjà régler leur problème de tueries de masse qui n’existent que dans LEUR pays.

Similaires
Chargement…