13

Une joggeuse est activement recherchée par ses voisins et la police à cause... de ses dépôts de crottes !

Par VDM / lundi 25 septembre 2017 10:30
À Colorado Springs aux USA, une coureuse se lâche régulièrement pendant son jogging, et les voisins sont au bord de la crise de nerfs. Il faut dire qu'elle semble dénuée de honte car elle ne ramasse même pas ses dépôts. Du coup, elle est recherchée par la police et attire les unes des médias américains.

Surnommée "The Mad Pooper", elle fait des ravages partout où elle passe.

Ce surnom scatologique se traduit par "La Cacateuse Folle", en ce sens qu'elle pose du câble partout sur son chemin. Ce n'est pas une blague, et ce n'est pas non plus très drôle pour les habitants qui résident sur son passage.

Cathy Budde, une habitante du quartier de Colorado Springs raconte à la chaîne de télévison locale KKTV (Caca TV, sérieusement, on ne pouvait pas l'inventer… même si aux USA ça on n'a pas la moindre signification similaire à la VF) que ce sont ses enfants qui ont aperçu la "dame qui fait caca", short baissé et accroupie dans un parc public en face de leur maison. Scandalisée, Cathy interpelle la joggeuse, d'abord pensant à un accident de parcours dû à une envie trop pressante. Celle-ci répond : "Désolée" puis repart en courant.

La trace (de freins) ne s'arrête pas là.

Quelques jours plus tard, la joggeuse remet ça, laissant également des bouts de mouchoirs en papier… sales. Selon la famille Budde, ça se produit à peu près une fois par semaine depuis deux mois, malgré une pancarte la suppliant d'arrêter son manège.


"À la joggeuse qui utilise continuellement notre trottoir pour faire ses besoins :
Veuillez arrêter immédiatement ! Vous vous êtes exposée à nos enfants et
la police a été contactée deux fois…"


Elle a été capturée par les caméras de surveillance, mais on ne sait toujours pas qui est la crotteuse mystère…

Voici ce que les caméras ont pu apercevoir :


"C'est pas normal. Je n'ai jamais vu ça de ma carrière."

Le sergent Sharketti, qui n'est pas un plat de pâtes à base de requin, confie à la chaine KKTV (on ne s'en remet pas) qu'il spécule sur de possibles troubles mentaux, ou un cas de vengeance personnelle. Depuis, des habitants du quartier ont affirmé avoir vu la même joggeuse dérouler du câble dans d'autres endroits du quartier, comme devant une pharmacie et dans des jardins publics qui comportent pourtant des toilettes publiques.

Qu'est ce qu'elle risque ?

À part se faire enfoncer le nez dans sa merde comme un chiot pour ne pas qu'elle recommence, la défécation en public aux USA est classée comme une infraction passible de 60 jours en prison, voire même d'attentat à la pudeur (agravé car elle s'est exposée à des enfants) qui est passible de six mois de prison et 500 dollars d'amende.

Pourvu qu'on attrape vite cette emmerdeuse.

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  MiniPoupetteMini  |  27

Je connais le cas d'une "dame pipi" qui prenait l'entrée d'un immeuble comme son coin de miction favori quand elle sortait de boîte... Elle a été prise sur le fait par des locataires mécontents, qui ont fini par mettre des caméras factices pour la dissuader de continuer. Ce qui a fonctionné! Bon courage à eux...

Similaires
Chargement…