12

Un chauffeur de bus demande aux élèves de souffler à sa place dans un éthylotest

Par VDM / jeudi 6 septembre 2018 05:00
Illustration - © iStock
Pour démarrer son car scolaire, un chauffeur de la ville de Blois demandait aux élèves de souffler à sa place dans un éthylotest.

Cette semaine, un ancien chauffeur de bus a été condamné à plusieurs amendes par le tribunal de police de la ville de Blois. Excès de vitesse ? Accident ? Feu rouge grillé ? Pas du tout ! L’homme, demandait en réalité aux élèves de souffler à sa place dans un éthylotest. En effet, pour des raisons de sécurité, les bus scolaires sont aujourd’hui équipés d’un éthylotest antidémarrage. Pour que le bus avance, le chauffeur est donc obligé de souffler dedans et d’avoir un taux d’alcool en dessous de 0,2 g. Le chauffeur de bus, lui, avait trouvé la parade. Il faisait tout simplement souffler les élèves à sa place. Car oui, à priori, eux n’avaient pas consommé d’alcool. A la cantine ça paraît peu probable. Il a été condamné par le tribunal à deux amendes d’un total de 370 euros.

 Source : La Dépêche

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Comments
Répondre
  tylerkane  |  2

Ou alors il s'agit d'un bus scolaire et il ne rentre pas au dépôt le midi, le laissant à coté de l'école, par exemple...

C'est courant à la campagne (c'était mon cas)

Répondre
  tylerkane  |  2

Oui, et il est conseillé de ne pas conduire en prenant ces sirops.

C'est le conducteur qui souffle, il n'y a rien d'autres à savoir.

Et le laxisme de la "justice" serait risible si ce n'était aussi grave...

Similaires
Chargement…