Un candidat aux législatives ment sur la mort de sa mère pour justifier un retard

C'est notre grand gagnant du jour. Sébastien Ginet, 29 ans, futur-ex, candidat aux législatives dans la deuxième circonscription des Alpes de Haute-Provence risque de perdre son investiture à cause d'un bête mensonge sur la mort de sa mère.

Le jeune candidat n'a pas trouvé meilleure excuse que le « décès de ma mère des suites d'une longue maladie » pour justifier son absence à une conférence de presse. Une information que les journalistes se sont empressés d'aller vérifier auprès de la famille du candidat et devinez quoi : maman est bien vivante. C'est quand même ballot, y a quand même plus crédible comme excuse : une attaque du fantôme du Général de Gaule, une panne de scooter, un coup de fil de Paul Bismuth... Mais on avait dit « pas les mamans ».

Par Stagiaire n°6201TP29 / jeudi 1 juin 2017 11:59 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
COMMENTS