47

Un astronaute appelle le 911 depuis l’espace

Par VDM / mercredi 9 janvier 2019 10:00
Illustration - © iStock
Houston, nous avons un problème !

Dans l’espace, personne ne vous entendra crier. Par contre, en cas de problème, vous pouvez contacter le 911, les services d’urgence nord-américains. C’est d’ailleurs ce qu’a fait l’astronaute néerlandais André Kuipers il y a quelques années depuis la Station spatiale internationale (ISS). Une anecdote totalement improbable qu’il vient de révéler dans une émission de radio.

Contrairement à ce que pensent beaucoup de gens, les habitants de l’ISS ont en effet la possibilité d’appeler la Terre par téléphone, en passant par le relai du centre spatial au sol de la Nasa à Houston, au Texas. Pour ouvrir une ligne extérieure, les astronautes doivent simplement composer le 9, puis le 011 pour une ligne internationale. Il a donc suffit d’une petite erreur de frappe - bien compréhensible en apesanteur - pour qu’un appel spatial soit passé au 911. 

Sans surprise, la fausse manipulation d’André Kuipers a immédiatement déclenché une alarme au sein de la Nasa et il a très rapidement reçu un message lui demandant s’il avait vraiment contacté les services d’urgence. Même si cela avait été intentionnel, on se demande bien ce que ces derniers auraient pu faire, à part peut-être lui indiquer quelques gestes de premier secours.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, ce n’est toutefois pas la première fois qu’une histoire pareille arrive. En 2015, l’astronaute britannique Tim Peake avait appelé une inconnue par erreur en lui demandant s’il était bien en contact avec la Terre. On imagine la surprise, puis l’incrédulité de cette femme décrochant son téléphone en s’attendant à répondre à un démarcheur téléphonique ou à une grande-tante.

Et vous, iriez-vous dans l’espace si vous en aviez l’occasion ? Oseriez-vous quitter, même quelques jours, cette planète qui vous a vu naître ?

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Slyfried  |  40

J'aurais tant aimé pouvoir aller dans l'espace. Non pas dans la Thermosphère ni dans l'exosphère, mais belle et bien dans l'espace interplanétaire. Admirer ce ballet silencieux qu'est le vide intersidéral. Approcher et explorer l'harmonie céleste et massive dans l'écho infini du Big Bang.
Je suis né trop tôt. Le voyage intersidéral n'est pas pour maintenant (le sera t-il un jour ? ). Je me contenterais de rester sans-voix, en proie à mes tourments, réduit à imaginer pouvoir voyager dans cette symphonie cosmique.
😥😥

Par  Gloomi  |  40

"Tim Peake avait appelé une inconnue par erreur en lui demandant s’il était bien en contact avec la Terre. "

Non, vous avez fait un faux numéro, ici vous êtes sur Zipotron 4.


Quitter la planète ? Sans hésiter pour moi.

Commentaires
Répondre
  GrrendeL  |  19

Si j'avais entendu parler plus tôt du projet visant à envoyer des volontaires sur mars sans retour alors que normalement mars ça repart donc de toute manière le projet est foireux mais c'est pas grave je vous aurais comme même tous porté candidat.

Répondre
  Daphnee93  |  18

Je viens de la planète Ceti ll située entre Ganymède et Brie-comte Robert.
Je peux te faire visiter mon monde, si tu me dis la différence entre une chocolatine et un pain au chocolat, parce qu'on n'a pas ça chez nous.

Répondre
  Kaa04  |  45

Bah une chocolatine c’est la célèbre viennoiserie. Le pain au chocolat c’est une bête baguette dont tu aurais chocolaté préalablement la pâte.
CQFD
Tu fais des visites en Tour-bus? Un repas est compris durant la prestation ou alors mange-t’on chez l’habitant?
Il y a des audio-description pour aveugles?
Ai-je des vaccins à prévoir?

Par  MadameDodue  |  55

"aimeriez vous aller dans l'espace ?" franchement non, avec ma chance je vais tomber sur la navette qui se désagrège en entrant dans l'atmosphère donc merci bien. Ceci dit, j'aimerais quand même bien savoir ce que ça fait d'être en apesanteur. Mais sinon si ça vous intéresse, moi aussi j'ai déjà fait un faux numéro. Voilà.

Répondre
  myam1myam  |  38

Il existe des simulateurs d’apesanteur :)

Répondre

Moi ce sont plutôt les effets délétères des voyages spatiaux qui me dissuaderaient (perte osseuse, fonte musculaire, accélération du vieillissement, troubles de la vue, risques cardio-vasculaires entre autres), même si la plupart sont réversibles une fois de retour sur Terre ; sans parler de l'impact psychologique (rester plusieurs mois loin de ma terre natale, de ma famille et mes proches, non merci).

Par  Slyfried  |  40

J'aurais tant aimé pouvoir aller dans l'espace. Non pas dans la Thermosphère ni dans l'exosphère, mais belle et bien dans l'espace interplanétaire. Admirer ce ballet silencieux qu'est le vide intersidéral. Approcher et explorer l'harmonie céleste et massive dans l'écho infini du Big Bang.
Je suis né trop tôt. Le voyage intersidéral n'est pas pour maintenant (le sera t-il un jour ? ). Je me contenterais de rester sans-voix, en proie à mes tourments, réduit à imaginer pouvoir voyager dans cette symphonie cosmique.
😥😥

Répondre
  GrrendeL  |  19

Cyrano de Bergerac voyageait déjà sur la lune au milieu du dix-septième siècle par rapport au seizième siècle où Esteban tutoyait les cieux depuis son oiseau de métal précieux et vous vous avez tel un papa pingouin des pieds en plomb il serait temps de vous prendre en main ce que je ne saurais lui dire sans risquer de me faire pourrir pour m'être moqué d'un manchot et de vous mettre au travail l'intégral de la série McGiver deux ou trois paneaux solaires et vous vous bricolez un vaisseau spatial comme celui de Jayce au lieu de vous complaire dans votre mélancolie sans chercher à aller au bout de vos rêves là où la passion s'achève et les fruits de la passion c'est bon.

Répondre
  Huldre  |  17

GrrendeL ou comment gâcher un jolie commentaire.

Répondre
  Kaa04  |  45

Ah non non jeune fille, interdiction de critiquer Grendel. Écrire un pavé comme ça sans la moindre ponctuation relève de la prouesse. C’est aussi de la poésie à sa façon.

Répondre
  Coban  |  28

Vous êtes chiant.

Répondre

@Slyfreid... Va dans le placard à balai et éteins la lumière. C’est un simulateur du pauvre. Moi je rêve d’explorer les fonds marins. De flotter dans le berceau de la vie. De n’entendre que le léger bruit de l’eau glissant sur les écailles des poissons et de sentir une douce plénitude alors que je suis immobile et que je me laisse porter par le courant.. Malheureusement, la seule façon de me rapprocher de tout ça et de rester trois heures sous la douche😩

Répondre
  Coban  |  28

Je n'en n'ai pas les moyens. Et cela servirait il à quelque chose ? Vous ne pouvez pas laisser quelques vdm ou des commentaires sérieux,beaux et constructifs sans venir pourrir le tout ? Ne serait-ce qu'une fois ? C'est trop vous demander ?

Répondre
  Kaa04  |  45

J’en ai bien peur... Et d’abord c’est pas moi qui ai commencé.
Et que pourquoi on n’aurait pas le droit d’être puni? Pourquoi tout résumer à un manque de moyens financiers de ta part?

Après quand tu vois «afficher les réponses» sous un comm’ généralement faut pas t’attendre à un maxi débat philosophique. Depuis le temps ça se saurait. Sauf si peut-être les réponses ne sont produites que par Slipfrite, Docendodinosaure et Abdominem et encore que c’est pas toujours non plus des Jésuites de la réplique.

Répondre
  GrrendeL  |  19

Je vous promets petit bonhomme que le jour où je lis un beau commentaire sérieux et constructif je passerai mon chemin en retour accordez moi le droit de continuer à me mettre au diapason de pareilles interventions.
Morbleu.

Répondre
  Slyfried  |  40

Je suis un visiteur régulier ici, mais Milwaukee a certainement eu aussi son lot de visiteurs. Les missionnaires et les explorateurs français venaient là-bas dès la fin du XVIIe siècle pour commercer avec les Amérindiens.

Kaa04 : - En fait, "Milwaukee" n'est-il pas un nom indien ?

Oui, Kaa04, c'est ça. En fait, on dit "mill-e-wah-que", qui veut dire en algonquin "la bonne terre".

Répondre
  chapelle16  |  54

Que de débats pour pas grand chose, Slyfried a écrit quelque chose de joli, et les coms ne sont pas à la hauteur mais il faut relativiser, personne ne lui est tombé dessus, ni n'a critiqué son commentaire, et au passage j'aurais bien aimé aussi mais je suis née encore bien plus tôt que toi alors dans une prochaine vie peut être :)

Répondre

Slyfried, c'est magnifique ce que tu racontes, même si je ne partage pas ton rêve personnellement, ça m'a ému. Je comprends que Huldre et Coban puissent être agacées par les réponses de Grrendel et Kaa04, mais rien de méchant en soi ; leurs plaisanteries ne sont peut-être pas de très bon goût mais rien ne nous oblige à les lire, ce n'est pas comme s'ils sabotaient le commentaire de Slyfried en s'essuyant les pieds dessus. En tout cas ça ne m'a pas empêché de l'apprécier à sa juste valeur.

Répondre

@ Chapelle16. Nan, tu comprend pas. Je peux certes me rapprocher de ca en plongée et c'est plus accessible que d'aller dans l'espace, c'est clair. Mais c'est autre chose que je veux. C'est l'envie de faire parti d'un autre monde. De quitter celui des hommes et de rejoindre la source de toute vie. je veux flotter au milieu du vide, sans penser a rien. Me débarrasser de ma conscience et juste sentir le courant me bercer. Je veux être autre chose qu'un homme qui entre dans le monde du silence. Je veux en être un acteur. Je suppose qu'un psychologue de pacotille pourrait y voir le désir de retourner dans l’utérus maternel😂😂

Par  Gloomi  |  40

"Tim Peake avait appelé une inconnue par erreur en lui demandant s’il était bien en contact avec la Terre. "

Non, vous avez fait un faux numéro, ici vous êtes sur Zipotron 4.


Quitter la planète ? Sans hésiter pour moi.

Similaires
Chargement…