3

Surprise : elle reçoit une facture d’eau de… 29 449,89 € !

Par VDM / jeudi 30 novembre 2017 10:30
Les factures d’eau peuvent rapidement être salées si on ne fait pas gaffe à sa consommation et que l’on prend des bains tous les jours de la semaine (ou que l’on installe une piscine gonflable dans le salon). Ouais, on parle de vous, et non de la pauvre Jeanine, qui elle, a été victime d’une grosse VDM.

Car non, Jeanine n’est pas le genre de personne à dépenser tout l’argent de sa retraite dans une simple facture d’eau, surtout depuis sa résidence secondaire, qui se trouve à Carbières-d’Avignon (qui se situe à Avignon, vous l’aurez deviné, champion).

Celle-ci a pourtant dû tomber à la renverse le jour où elle a reçu sa facture d’eau de Veolia. Car oui, son montant donne carrément le vertige : en bas de la feuille, on retrouve la somme de 29 440,89€ à régler, pour une consommation de, tenez-vous prêt, 9 millions de litres d’eau. Oui, vous avez bien lu. Une méga grosse blinde, et un comble pour une résidence SECONDAIRE, occupée la moitié du temps, donc.

Où est le feuque, alors ?


Hé ben justement, on ne sait pas. D’ailleurs, personne ne le sait vraiment. Selon le quotidien Le Dauphine, Jeanine a bien entendu été exonérée du paiement de cette facture grotesque, Veolia lui quand même accordé le « bénéfice du doute », mais bon, Jeannine n’a aucune intention d’en rester là. « Heureusement que ma banque m’a avertie et a bloqué le prélèvement » raconte-t-elle au journal, avant d’ajouter : « Veolia, c’est une machine à faire de l’argent, ils ne font aucun sentiment, cela a été un dialogue de sourds durant 8 mois ». Car oui, pendant de longs mois, Jeanine a dû se justifier, encore et encore, auprès du service.


Comme ses interlocuteurs de Véolia ne semblaient pas tout à fait convaincus, Jeanine a fait appel à un huissier, à un plombier et même à des experts afin de justifier de sa bonne foi. Heureusement, quelques explications ont pu être fournies : « Ils ont pu démontrer qu’il n’y avait eu aucune fuite d’eau dans ma résidence où je vis très occasionnellement, ni une occupation illégale de celle-ci, mais bien un dysfonctionnement au niveau du compteur, Veolia l’a perdu entre-temps ! Tout cela m’a coûté plus de 1000€ de frais » finit-elle par lâcher, indignée.

Ces frais, la retraitée compte bien se les faire rembourser auprès de Veolia, en plus de l’octroi d’un préjudice moral. De plus, étant donné que la société refuse un règlement à l’amiable, Jeanine a la ferme intention de la poursuivre en justice, épaulée par le Collectif de l’eau et de son avocat.

On espère que l’histoire trouvera une issue favorable pour Jeanine, qui en bave tout de même depuis un petit moment.

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  taxman  |  27

Non c'est la goutte d'eau qui met le feu aux poudres ou l'étincelle qui fait déborder le vase. Au choix !

Commentaires
Répondre
  taxman  |  27

Non c'est la goutte d'eau qui met le feu aux poudres ou l'étincelle qui fait déborder le vase. Au choix !

Similaires
Chargement…