63

Pour réduire son empreinte carbone, l’AFP recommande : "d’avoir un enfant en moins"

Par VDM / mardi 9 octobre 2018 05:00
Illustration - © iStock
Apparemment, il n’y a rien de plus efficace contre le réchauffement climatique.

Lundi dernier, le Giec dévoilait un nouveau rapport sur le climat. Pour rebondir, sur Twitter, l’AFP a publié une infographie agrémentée de recommandations pour réduire, au mieux, son empreinte carbone. 

Jusqu’ici, tout va bien. Au programme de cette infographie instructive, des comportements à adopter dans la vie de tous les jours comme acheter de l’énergie verte, recycler ses déchets ou étendre son linge. Les recommandations sont classées selon leur impact sur le climat, du plus faible au plus élevé.

Sauf que voilà, le dernier conseil de l’infographie, alias celui qui aurait un impact le plus élevé sur le climat, nous a un peu surpris (et on n’est pas les seuls). En effet, entre les ampoules basse consommation et les voitures à essence, l’AFP recommande, tout simplement, d’avoir un enfant en moins. Oui, oui vous avez bien lu.

Mais oui, c’est vrai, pourquoi on n’y avait pas pensé plus tôt ? Sur les réseaux sociaux, l’infographie a quelque peu choqué les internautes. Aussi, l’Agence France-Presse s’est défendue : "Nous ne faisons que relayer le résultat d’une étude publiée dans une revue scientifique de référence."

Et vous, vous êtes plutôt enfant en moins ou ampoules basse consommation ? 

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Trantsyx  |  26

Nous sommes 7.5milliards, on consomme tout ce que la Terre peut produire en moins de 6 mois et chaque nouvel etre humain consommera autant que ses predecesseurs. Ca vous choque de dire que la surpopulation est un probleme, et qu'y remedier consiste a ne pas pondre des gamins?

Par  Monsieur Connard  |  23

C'est à la fois vrai et ridicule.
C'est notre façon de vivre dans son ensemble qui impacte la planète et le climat. Et c'est la Chine et l'Inde qui font chier aussi à être surpeuplé. Ils ne seraient pas là je pourrais conduire un énorme 4x4 en ville et en avoir rien à foutre.
Font chier.

Commentaires
Par  Trantsyx  |  26

Nous sommes 7.5milliards, on consomme tout ce que la Terre peut produire en moins de 6 mois et chaque nouvel etre humain consommera autant que ses predecesseurs. Ca vous choque de dire que la surpopulation est un probleme, et qu'y remedier consiste a ne pas pondre des gamins?

Répondre

Ce n'est pas la peine d'être aussi dédaigneux.
Et juste dire "faire des enfants" conviendrait mieux en fait.

Autrement j'ai une question. Ne faisons pas d'enfant. Ok. Mais alors on va faire comment dans le futur sans nouvelle génération ? Pour produire ? Pour perpétrer l'espèce humaine ?

Répondre
  Nhayaa  |  13

Pas besoin d'être stérilisé pour pas faire de môme, suffit de le choisir. Et en l'occurence je trouve que le terme "pondre" est assez bien choisi, mais ça doit être un truc de Childfree dédaigneux... il y a que les autres que ça choque ^^ On sera forcé à un moment donné de prendre des décisions : soit limiter la consommation, soit limiter la reproduction. Tant qu'on basera notre système sur un puit sans fond de croissance, on se rapprochera un peu plus chaque jour du pied du mur. Et quand on y sera on dira "oh bah si j'aurais su hein...". Mais on savait, on a juste décidé d'en avoir rien à battre.

Répondre
  EmmaLo22  |  0

Super, moi j’ai une autre solution, on élimine tous les cons de votre genre, c’est-à-dire les 97,2 % de la population et on ne garde que les 2,8% des personnes qui ont une intelligence supérieure. J’ai de la chance, en tant que zèbre, j’en fait partie. Tout comme mon mari et mes enfants. Non seulement ça résoudra le problème de l’empreinte carbone, mais en plus, ça évitera à mes enfants d’avoir à côtoyer des imbéciles finis et inutiles comme vous !

Répondre
  xyOphélie  |  14

En même temps, avoir des enfants dans un monde où Donald Trump est président et où c'est l'argent qui a les pleins pouvoirs, ça vous donne envie de vous reproduire, aussi ?

Répondre

Tout à fait d'accord avec Emma, au pire tout ceux qui pensent que faut être totalement attardé pour faire des mômes dans un monde pareil, laisser votre place. ça ça serait de la grandeur et du grand sacrifice pour la planète. En plus votre corps pourra servir d'engrais à la Terre. Tout le monde sera content au final

Et j'aimerais vraiment voir ce que vont devenir toute ces personnes autoproclamé "childfree" dans quelques années. Si vraiment elles n'auront jamais d'enfants.

Répondre
  BBD6  |  3

blablabla_flute - Pour répondre à ta question, dans le futur sans nouvelle génération, on va disparaître. Comme des milliers d’autres espèces animales chaque jour... ce serait si grave, de pas "perpétrer l'espèce humaine" ... ?
D’autre part, je saisis pas ton "Et j'aimerais vraiment voir ce que vont devenir toute ces personnes autoproclamé "childfree" dans quelques années. Si vraiment elles n'auront jamais d'enfants." - je suis pas "autoproclamée" childfree, je SUIS childfree, ce qui veut simplement dire "sans enfants" en anglais, et je le resterai car je me suis fait stériliser (salut au passage Monsieur Connard, c’est pas la peine d’être aussi virulent envers Trantsyx, des gens qui se font stériliser d’eux-mêmes ça existe...)
Dans quelques années, je serai comme maintenant mais en plus vieille. Qu’est-ce que tu crois qu’il va bien pouvoir m’arriver parce que j’ai pas d’enfants ???

EmmaLo22 - Waouw dis-donc on est tous hypercontents pour toi et ta belle famille de surdoués... dis-donc ça va hyper me manquer que mes enfants (inexistants) côtoient pas les tiens (PS ne parle pas avec autant de mépris quand tu écris « j’en faiT »...)

Répondre
  Nhayaa  |  13

C'est fou ce que les gens peuvent être méprisant envers ceux qui ne veulent pas d'enfant alors que la plus part du temps cela découle d'une longue réflexion basée sur divers questionnements plus ou moins personnels... c'est beaucoup plus "facile" d'en faire comme tout le monde sans vraiment se poser la question que de faire le choix conscient de ne pas en avoir. Qu'est ce qui vous dérange tant ? Ça vous touche personnellement ? Ça change quelque chose à votre vie ? Ca remet en cause l'etat l'état naturel des choses qui consiste à se reproduire et à perpétrer l'espèce ? Vous savez qu'il y a que pour l'homme que c'est si "naturel" ? La plus part des espèces animales pratiquent l'autorégulation en fonction de leur environnement et des possibilités de se nourrir ou non. Ça me fait rire quand j'entends l'expression "arrêter de se reproduire comme des animaux" parce que ça fait justement bien longtemps qu'on a arrêté de le faire, sinon on serait pas 7 milliards et demi, 10 milliards d'ici 2050.

Répondre

Moi ce qui me gène ce n'est pas tant les gens qui n'en veulent pas. ça je m'en contre fiche.
Ce qui me gène c'est la façon de parler de ces mêmes personnes "pondre des gamins" est totalement péjoratif. Et là c'est un jugement envers ceux qui ont des enfants.
C'est un peu comme les bouffeurs de graines et de steak soja, c'est eux qui ont la science infuse et le reste, ceux qui ne pensent pas comme eux, ne sont que des cons.
Peut-être sont-ils les mêmes ceci étant. ça ne m'étonnerait pas.
C'est en ça que ce genre de commentaires me dérange

Répondre
  Nhayaa  |  13

Parce que comme toujours, entre ce qu'on dit et ce que les gens comprennent, veulent bien comprendre, interprètent et compagnie, il y a bien des façons de ne pas se comprendre justement. Ce n'est péjoratif que si tu veux que ça le soit. Sinon, tu peux aussi te dire que c'est une expression comme une autre venant d'une personne sûrement exaspérée par la non réflexion de la plupart des gens sur le sujet qui finalement ne font pas vraiment des enfants de façon pleinement consciente, d'où le terme pondre. Une poule ne choisit pas de pondre, elle pond et puis c'est tout.

Répondre

J'ai quand même une question qui me taraude. Donc les gens qui font des enfants sont des inconscients/débiles, j'en passe et des meilleurs
Mais quand vous serez vieux/vielles, croulants, que vous aurez besoins de soins médicaux (entre autres), c'est à dire, kiné, oncologue, aide soignante, médecins, chirurgiens etc etc.. et qui seront donc nos enfants, les enfants pondus par ces mêmes parents inconscients et égoistes.
Vous allez assumer à fond votre façon de penser en allant vous cacher quelque part afin d'y souffrir et mourir seuls ? (parce que même pour l'euthanasie il y aura besoin d'une structure et de personnes qui encadreront) ou bien vous allez finalement trouver que c'est quand même utile ces nouvelles générations pour vous aider à continuer à vivre le plus longtemps possible ?

Répondre
  Nhayaa  |  13

On est déjà pas d'accord sur le propos de base... A aucun je n'ai dit (je ne parle pas pour les autres) que les gens qui font des enfants sont inconscients ou débiles. Au contraire j'aurais plutôt tendance à les trouver courageux (mais inconscients quand même pour certains oui, comme ça a toujours existé selon la situation financière, familiale, de santé etc etc) parce que quand je vois le monde qu'on se prépare je me dis qu'il faut avoir sacrément foi en l'avenir et en ses futurs gamins pour s'en sortir... Disons donc un mix de courage et d'inconscience. Ensuite, c'est pas question d'être "bien contents" que les autres aient fait des gosses pour s'occuper de nous quand on sera vieux parce que des gens qui en font il y en aura toujours de toute façon, sauf si on devient tous stériles.Et comme on va tous bosser plus longtemps que nos parents, ce sera peut être quelqu'un de mon âge en meileure santé qui devra s'occuper de moi, on en sait rien. Maintenant si je vais au bout de ma façon de voir les choses je vais me faire taper sur les doigts mais je vais le faire quand même... La vraie question, pour revenir au sujet de départ de faire "un enfant en moins", c'est pas de savoir qui a tort et qui a raison, c'est juste d'avoir conscience de ces propres capacités. Si tu peux élever qu'un seul gamin dans des conditions correctes, n'en fais pas 2 de plus. Du coup (c'est là que ça va taper fort), je me dis qu'il y a déjà bien assez de gamins comme ça dans le monde, de manière générale, et que ne pas en faire ça compense ceux qu'en font "trop". Et quand bien même j'en voudrais, j'adopterais. J'ai pas ce "besoin" de transmettre mes gènes absolument. J'aimerais juste qu'on s'occupe correctement de ceux qui sont déjà là avant d'en rajouter des nouveaux.

Répondre
  BBD6  |  3

blablabla_flute en ce qui me concerne, je dois admettre avant toute chose que oui je trouve que les gens qui font des enfants sont inconscients, oui (c'est pas une insulte) car ils n'ont absolument AUCUNE garantie d'offrir un monde ne serait-ce que correct à leur descendance, même ceux qui vivent dans des pays "développés" - je parle de problèmes de pollution, de surconsommation et de surpopulation, pas des questions de savoir si ces gens seront de bons parents ou non...
On entend toujours dire, à propos des animaux, qu'il faut pas en adopter si on a pas les moyens de leur donner une vie correcte (exemple on prend pas un husky quand on habite en studio) mais par contre les gens se posent pas la question de savoir s'ils donneront une vie correcte à leurs enfants avant de les mettre en route, c'est quand même fou non, les humains seraient pas une espèce malade par hasard ? On va plus se préoccuper du bien-être d'un animal de compagnie que de sa propre progéniture...?
D'autre part pour répondre à ta question, mon vieillissement et ma mort seront un sale moment à passer (sauf si je décède d'un coup d'un seul bien proprement) DANS TOUS LES CAS qu'il y ait des "générations suivantes" pour s'occuper de moi ou non... là je me tâte franchement, entre "aller me cacher quelque part afin d'y souffrir et mourir seule" et "aller dans un EHPAD me faire "soigner" par d'autres à qui on donne pas les moyens de bosser correctement"...
Quant à l'euthanasie, il existe une possibilité d'auto-euthanasie qui ne nécessite ni structure ni personnel encadrant...
Si quelqu'un doute, je ne trolle pas, j'essaie juste d'être réaliste et d'assumer mes positions ;)

AJOUT à posteriori - en plus je trouve la question d'assurer la production de nouvelles générations dans le but futur de torcher nos vieux culs assez triste... on va faire naître des gens qui ont rien demandé dans un monde en perdition juste pour les faire bosser à s'occuper de la génération précédente, en leur disant "faites des gosses sinon y'aura personne pour s'occuper de vous quand vous serez vieux"...? C'est un non-but dans la vie, pour moi...

Répondre
  ppte88  |  0

Je pense exactement pareil! c'est bien de l'assumer et puis en effet niveau reproduction ce n'est pas près de s'arrêter! Que chacun fasse juste avec ses convictions. Comme pour tout, il faut primer la qualité à la quantité, idem avec les enfants, si on en a 5 on pourra jamais leur offrir la même éducation que si on en a qu'un seul ou 2.

Par  MarmotteGothic  |  54

Ça n'a rien de neuf, soit on est nombreux et chacun se contente de peu, soit on est peu et chacun peut consommer davantage. Le problème, c'est que nous sommes nombreux et que nous consommons à outrance. En toute logique nous allons droit dans le mur.

Par  Monsieur Connard  |  23

C'est à la fois vrai et ridicule.
C'est notre façon de vivre dans son ensemble qui impacte la planète et le climat. Et c'est la Chine et l'Inde qui font chier aussi à être surpeuplé. Ils ne seraient pas là je pourrais conduire un énorme 4x4 en ville et en avoir rien à foutre.
Font chier.

Par  offset  |  27

Beaucoup ont compris qu'il fallait se débarrasser d'un enfant existant (pour blaguer ? ou les gens sont vraiment débiles ?), alors qu'ils disent de ne pas l'avoir du tout.

Répondre
  Trichelieu  |  20

Laisser la Terre aux chats est un paradoxe. Les chats sont là pour faire ch... pour soumettre les humains. S'ils n'y a plus d'humain, les chats, flemmards comme ils sont, n'auront plus rien à soumettre ^^

Répondre

Oui bah c'est pas donné à tout le monde, moi j'ai une agrafeuse domestique, c'est moins gourmand en ressources et peu coûteux à entretenir. Et puis comment ne pas fondre quand elle me mordille affectueusement les doigts ? 😍

Par  MrDusse  |  21

https://www.viedemerde.fr/article/aujourd-hui-enceinte-de-sept-mois-je-suis-assise-dans-le-bus-face-a-deux-adolescentes-au-moment_21907.html

En tout cas, je parie que si les jeunes filles dont il est question dans cette VDM datant de 2015 tombent sur cette publication, elles seront ravies !

Similaires
Chargement…