Ajouter un commentaire

Vous devez etre inscrit afin de commenter

Top commentaires

Ce n’est pas de la vanité. Les cheveux sont dans toutes les cultures un symbole de féminité. Qu’une femme décide de se couper les cheveux, de se tondre ou de se raser, par choix ou autre (métier, maladie...), c’est son choix, sa décision et elle est éminemment respectable. Dans le cas présent, on parle d’une femme en parfaite santé, qui tient à sa chevelure et l’entretien. Pour diverses raisons: Ça lui plaît, c’est la mode, c’est l’expression de sa féminité... on s’en fout, tout ce qui compte c’est que c’est son choix. Et, une personne malveillante envers les femmes (oui, c’est un shampoing féminin qui a été ciblé), a décidé de la « défigurer » en s’en prenant à ses cheveux: Comme les femmes adultères au moyen âge, comme les femmes qui avaient aimé des Allemands pendant la seconde guerre mondiale, les prisonnières de la guerre d’Espagne... Tondre une femme (a plus forte raison contre son gré) c’est la mettre au ban de la société, elle est une fille-perdue ou dans le meilleur des cas une malade (je sais très bien les conséquences d’une chimiothérapie sur les cheveux et les ongles). Les cheveux et leur tonte, ce n’est pas une question de vanité. C’est une question de pouvoir sur la femme. Tu n’as jamais d’exemple d’homme tondu pour punition. C’est le sort des femmes pour avoir fait des choix différents de ce que la Société leur imposait. Ta mère a fait le choix courageux de couper l’herbe sous le pied de la maladie (si tu m’autorises l’expression), mais on parle de choix. Pour quelques-unes qui ont ou ont eu ce courage, elles sont des centaines, des milliers à qui on a imposé ça comme le sceau de l’infamie. Des rois maudits (même avant... Voir la Bible, les Capitulaires de Charlemagne) à « Pour qui sonne le glas » d’Hemingway, tu verras que dans toutes les cultures on s’en prend aux cheveux des femmes pour les amoindrir (Y compris en Inde au XX siècle). Ce n’est pas une histoire de vanité mais de domination.

Doux Jésus... Essaye avec "shampoing" pour voir?

Commentaires

Je crois qu'on devrait fabriquer notre propre chanpoin 🤣🤣

Doux Jésus... Essaye avec "shampoing" pour voir?

Mais pas notre propre orthographe...😅

C'est moins risqué de se laver les cheveux avec du savon (et moins cher aussi).

Faut vraiment avoir un grain. Par contre, ça reste étonnant que l'odeur ne l'a pas interpellée.

vu a quel point les shamp industriel puent le chimique, moi ça ne m'étonne pas.

Les shampooings industriels puent le parfum chimique, mais de mémoire l'odeur des crèmes dépilatoires sentent vraiment mauvais, même parfumées.

C’est ignoble. Oui, ce ne sont que des cheveux. Il n’empêche que c’est ce qu’on fait quand on veut avilir la femme.

Ce n’est pas de la vanité. Les cheveux sont dans toutes les cultures un symbole de féminité. Qu’une femme décide de se couper les cheveux, de se tondre ou de se raser, par choix ou autre (métier, maladie...), c’est son choix, sa décision et elle est éminemment respectable. Dans le cas présent, on parle d’une femme en parfaite santé, qui tient à sa chevelure et l’entretien. Pour diverses raisons: Ça lui plaît, c’est la mode, c’est l’expression de sa féminité... on s’en fout, tout ce qui compte c’est que c’est son choix. Et, une personne malveillante envers les femmes (oui, c’est un shampoing féminin qui a été ciblé), a décidé de la « défigurer » en s’en prenant à ses cheveux: Comme les femmes adultères au moyen âge, comme les femmes qui avaient aimé des Allemands pendant la seconde guerre mondiale, les prisonnières de la guerre d’Espagne... Tondre une femme (a plus forte raison contre son gré) c’est la mettre au ban de la société, elle est une fille-perdue ou dans le meilleur des cas une malade (je sais très bien les conséquences d’une chimiothérapie sur les cheveux et les ongles). Les cheveux et leur tonte, ce n’est pas une question de vanité. C’est une question de pouvoir sur la femme. Tu n’as jamais d’exemple d’homme tondu pour punition. C’est le sort des femmes pour avoir fait des choix différents de ce que la Société leur imposait. Ta mère a fait le choix courageux de couper l’herbe sous le pied de la maladie (si tu m’autorises l’expression), mais on parle de choix. Pour quelques-unes qui ont ou ont eu ce courage, elles sont des centaines, des milliers à qui on a imposé ça comme le sceau de l’infamie. Des rois maudits (même avant... Voir la Bible, les Capitulaires de Charlemagne) à « Pour qui sonne le glas » d’Hemingway, tu verras que dans toutes les cultures on s’en prend aux cheveux des femmes pour les amoindrir (Y compris en Inde au XX siècle). Ce n’est pas une histoire de vanité mais de domination.

Parce que c’est évident des femmes fusillées, y en a pas eu à la Libération, Marguerite de Bourgogne n’est pas morte étranglée dans sa cellule à Château-Gaillard... Pour les femmes s’était double peine, on te trimballait tondue avant de t’exécuter. Et tu avais de la chance si tu étais « juste tondue »

Bravo Helene ! J’ai vraiment aimé te lire ❤️ Je ne comprends vraiment pas tous ces pouces vers le bas!!! 😡 Amitiés

rien à ajouter, tu as tout dit. Je comprends pas non plus les downvotes, t'as vraiment tout expliqué de manière parfaite et argumentée

Undercity a raison. La tonte et l'humiliation de couper les cheveux, les barbes et les poils n'a jamais été un punition réservée qu'aux femmes. Edit ( de Wilton ) : La modération commence à être ennuyeuse. Quel mot ou quels propos d'Undercity mérite une modération ?

Le dépilatoire met du temps pour agir, le shampoing on le rince rapidement (enfin moi).... et cette idée d « shampoing piégé »...

Sauf si c’était du démêlant... on le laisse agir... et si l’image est exacte, alors le titre et faux, c’est un après-shampoing et pas un shampoing ...

Modérer Undercity ??? POURQUOI ?

PARCE QUE ! Plus sérieusement , c’est un des gros problèmes : soit le programme de modération automatique est très mal paramétré , soit on a un Alan bis qui contrôle ...