Par Anonyme - 25/3/2021 22:20

Merci qui ?

  Aujourd'hui, j'ai réalisé mon fantasme : me faire sucer les seins par deux hommes. Tout se passait bien quand soudain, ils ont eu un contact visuel. Ils ont rigolé et l'un deux a dit qu'il ne pouvait plus continuer. L'autre a dit pareil, et ils ont fini la soirée à discuter entre eux. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
COMMENTS
Répondre

@MC. On peut parler de sexe avec un minimum d’élégance et de

POESIIIIIIIIIE!!!!!

🎶 Ecoute un peu ton cœur
Il t'apprend la tendresse.
Que désire ton âme?.
De la délicatesse.
Dieu a créé l'amour
Au jour du 7ème jour
Un amour si fragile
Fabriqué en argile
C'est dit dans l'Evangile
Retrouve dans ta tête
Ton âme de poète
Souviens-toi comme c'est chouette
La parfum des violettes
Un soir de paquerettes🎶

Répondre

J'aime aussi quand il y a un minimum de classe et d'élégance, mais des fois il faut dire les choses comme elles sont. Faut arrêter de sacraliser le cul !
« Sucer les seins ».
Tu aurais préféré quoi ?
« Me faire gamahucher les mamelles par deux Homo sapiens » ?

Répondre

Alors c'est peut être moi, mais il y a rien de giga vulgaire à dire et à écrire « me faire sucer les seins ».
Ce n'est pas la poésie, c'est sûr, ce n'est pas non plus de la grande littérature, mais des fois il faut appeler une bêche une sacrée pelle..

Répondre

C’est peut-être moi également, mais je ne suis pas fan de la vulgarité. Je la tolère si elle est utilisée intelligemment et elle me fait même rire parfois mais si maladroite ou gratuite, ça passe mal. On peut tout à fait appeler un chat un chat sans tomber dans le graveleux. Après tu as raison c’est pas giga vulgaire non plus. c’est juste ordinairement vulgaire.

Répondre
  Flying Whales  |  50

@MC

Faut pardonner Scott, petit, il se faisait frapper avec un poisson frais si il disait "vagin" au lieu de "petite fleur".
D'ailleurs c'est pour ça qu'il déteste l'IDF, car le poisson venait de Rungis.
Étonnement il n'a rien contre la poiscaille ....

Répondre

Je me suis demandé moi aussi ce que cette formulation avait de vulgaire. Je trouve la description de son fantasme assez neutre, avec des mots simples, sans filtre certes (en a-t-elle besoin de toute façon ?) mais pas graveleuse. Et de nombreuses VDM « épicées » sont formulées de manière assez similaire voire bien plus trash. Vois pas pourquoi celle-ci choquerait plus qu'une autre.

Répondre
  Lorim  |  8

En quoi c'est pas élégant de dire qu'on a envie de se faire sucer les seins ? Ah on me souffle dans l'oreillette que le problème c'est peut-être qu'une femme exprime ses fantasmes.

Répondre

@Lorim...Je sais que c'est la mode en ce moment, mais en vrai il n'y a pas du sexisme partout, hein . Y'a un moment ou il faut arrêter de projeter et de délirer sous prétexte qu'un homme n'est pas d'accord avec une femme. Comme je l'ai dit, moi c'est la formulation qui me gène. Point. Y'a pas à aller chercher des raisons farfelues pour expliquer quelque chose de très simple. Je trouve que c'est dit vulgairement et c'est tout. C'est mon avis, ca ne veut pas dire que tout le monde le partage et c'est bien normal, mais j'ai encore le droit de dire quand je suis pas d'accord. Ca ne me plait pas quand un mec parle de façon vulgaire ou inélégante alors je te prie de croire que je ne vais pas me retenir quand c'est une femme.

Par  Phylogénie  |  12

Ah Monsieur Connard, ton texte me rappelle Jacques Brel !

Madame promène son cul sur les remparts de Varsovie
Madame promène son cœur sur les ringards de sa folie
Madame promène son ombre sur les grand-places de l'Italie
Je trouve que Madame vit sa viiiiiiiiiiiie !

Par  Phylogénie  |  12

Aaaaaaaah... Du cul, du Jacques Brel, un sketch des Inconnus et Madame Dodue. Décidemment, cette VDM m'a mise de très bonne humeur de bon matin !

Bonne journée à tous, que l'allégresse vous transporte aussi !

Je ne comprends pas le problème avec la formulation de cette VDM 🤔 Les mots "sucer" et "sein" n'ont rien de vulgaire, c'est du langage courant. À mon avis le problème c'est surtout qu'une femme évoque sa sexualité sans l'enrober de paillettes et de métaphores pudiques. Il n'y a jamais de souci quand les hommes parlent de leur sexualité, avec vulgarité ou non. Mais dès qu'une femme le fait, avec les mêmes mots, ça devient automatiquement vulgaire.