22

Les sacs à dos sont interdits dans son lycée… il apporte ses livres dans un…

Par VDM / jeudi 25 octobre 2018 10:00
Illustration - © iStock
Une révolution avec un objet insolite.

C’est une interdiction quelque peu surprenante. Surtout pour un lieu comme celui-ci. En effet, au lycée de Spalding, dans le comté de Lincolnshire, en Angleterre, les sacs à dos sont interdits. Depuis plusieurs semaines, les élèves sont donc encouragés à porter leurs livres à la main.

Un des élèves a décidé de protester contre ce règlement quelque peu absurde (vous en conviendrez), en transportant ses manuels scolaires dans un objet surprenant. En guise de révolte, le jeune étudiant a tout simplement placé ses livres dans un four à micro-ondes. Il a également rédigé un texte adressé à son proviseur dans lequel il exprime ses motivations.

Vous vous en doutez, le lycée n’a pas du tout apprécié la démarche du garçon et son micro-ondes. Il a même été exclu pendant deux jours. Mais l’histoire n’est pas terminée : une pétition en ligne a été lancée.

Comme quoi, la révolution, ça passe aussi par le micro-ondes. La prochaine fois qu’on voudra protester contre une loi injuste, on apportera notre machine à café !

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre

Bien sûr Emma, je fais juste référence à une précédente VDM où je débattais avec Ryudjinn sur la meilleure façon de sécher un PC après son passage au lave-linge : https://www.viedemerde.fr/article/aujourd-hui-reparateur-informatique-un-client-m-apporte-un-pc-gamer-aux-performances-de-folies-l_289851.html

Mais bon, vu que l'élève a réussi à se taper 2 jours d'exclusion, j'en déduis que ça sèche très bien quand même !

Répondre
  Ryudjinn  |  45

Moi je pense qu'il s'est embêté pour pas grand-chose. Il serait venu avec un sac, non pas à dos mais à épaules, hé ben c'était plus tranquille pour lui. Blague à part, je me demande bien quel comité de débiles profonds a réussi à se réunir pour en arriver à la conclusion "et si qu'on obligerait les gamins à porter leurs livres à la main, lol ?"

Répondre
  Gwendy  |  27

Si je puis me permettre, étant prof en Angleterre : les cahiers, livres et autres fournitures sont fournis par l’école et RESTENT à l’école (ce qui selon moi reste encore plus débile). Donc les gosse, techniquement, n’ont pas spécialement besoin d’un cartable (il n’est pas rare qu’ils se pointent avec les stylos dans la poche de leurs blazers, ou un micro-sac en bandoulière avec à peine une trousse dedans).

Par  Gloomi  |  40

Exclu 2 jours pour ça, je trouve ça excessif. D'ailleurs je trouve la démarche de cet élève plutôt saine, protester de manière marrante et non nuisible.
(ça me rappelle l'histoire de l'inventeur du Pastafarisme qui protestait contre des cours sur le dessein intelligent)

Par  Golvan  |  34

Mais cela fait des années que nous, fonctionnaires, apportons nos machines à café pour protester contre des lois injustes, et rien n'y fait !

Des années de sitting en réunions, de mouvements pacifiques et de blocages spontanés d'un couloir près de la machine à café, et tout cela pour rien !

Combien de manifestations allant du bureau à la salle de pause, en passant par les toilettes du personnel avons nous pu faire, au point d'en user nos semelles de chaussures ?

C'est pas faute de rester près desdites machines en solidarité, d'échanger nos opinions avec elles (et aussi avec les distributeurs de friandises) en guise de meeting protestataire.

Allez, soyons fous : lançons un nouveau parti !

Après La République en Marche (LREM), osons Les Fonctionnaires en Pause (LFEP) ! Voire le Département Ecrasant des Fonctionnaires En Colère (le DEFEC) !

Par  Je m'aime !  |  15

Et les sacs à main, ils sont interdits aussi ? Au pire si ça fait trop "fille" pour certains, une sacoche... (en tout cas c'est débile de laisser les élèves porter leurs livres à la main !)

Par  jnydu08  |  19

Quand j'étais au collège (qui a dit il y a très longtemps ??? lol) dans les années 80... la mode était aux sacs à dos qu'on appelait "sacs US" qui étaient des sacs très souples qui rappelaient les gibecières de l'armée... on nous les a interdit... oh pas content... mais pour une simple raison : les livres appartenaient au collège et ils ne voulaient pas qu'on les abîme.... il me semble qu'il y a quelqu'un qui nous a écrit qu'en Angleterre les livres était fournis.... Ceci explique peut-être cela....

Similaires
Chargement…