19

La police conduit sa voiture... Il perd 28 points sur son permis

Par VDM / vendredi 21 septembre 2018 10:00
Illustration - © iStock
En Languedoc-Roussillon, un père de famille est noyé sous les contraventions. La raison ? C’est la police qui conduit sa voiture.

Il ne compte plus le nombre de contraventions qu’il reçoit. Enfin si, il a compté : "environ un PV tous les quinze jours", explique le père de famille à L’Hérault Tribune. L’histoire remonte à 2014. Suite à une enquête judiciaire, l’homme est mis en examen par la PJ de Montpellier. Sa voiture, une Audi, est de suite saisie par la police.

Depuis cette date, le véhicule est bien au chaud entre les mains des policiers, qui ont légalement le droit de l’utiliser lors du service par exemple. Sauf que voilà, il y a eu un petit cafouillage dans l’affaire. Une "légère" erreur. Car depuis maintenant deux ans, les contraventions envahissent sa boîte aux lettres. Or, il ne conduit même plus sa voiture. Il raconte : "En tout, j’en suis à 28 points de perdus." Ah oui, là, ça commence à faire beaucoup !

En fait, l’explication n’est pas si mystérieuse. Le changement de propriétaire n’a tout simplement pas été correctement enregistré auprès du service de la Préfecture qui s’occupe des cartes grises. Quoi ? L’administration qui fait une erreur ? Mais attendez, ça n’arrive jamais d’habitude.

Une chose est sûre, ce n’est pas demain la veille qu’il sera au volant de son Audi.

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Kaa04  |  45

Bien sûr qu’on s’en fout mais il s’agit simplement d’une technique journalistique pour éviter la répétition du mot «homme» et colorer un peu le personnage.

Commentaires
Répondre
  Kaa04  |  45

Bien sûr qu’on s’en fout mais il s’agit simplement d’une technique journalistique pour éviter la répétition du mot «homme» et colorer un peu le personnage.

Répondre
  mcw  |  15

et de ton commentaire on s en fou encore plus non?

Par  latourkipenche  |  19

"l’homme est mis en examen par la PJ de Montpellier"
Depuis quand les policiers mettent-ils en examen?
est-il en prison, en liberté, chez lui?
pourquoi ne retourne-t-il pas les avis de contravention en indiquant qu'il n'est pas conducteur?
ça sent un peu le fake, ou alors c'est vraiment très mal rédigé

Répondre
  Chomeuse  |  9

Il faut lire la phrase d'avant "L’histoire remonte à 2014. Suite à une enquête judiciaire, l’homme est mis en examen par la PJ de Montpellier. "

C'est très clair en fait cette histoire :)

Répondre
  latourkipenche  |  19

En fait, non, mon intervention veut dire que la police ne met JAMAIS en examen, , c'est le juge d'instruction, elle NE confisque PAS de véhicule (c'est le tribunal, qui peut attribuer le véhicule à un service de police, mais le plus souvent un véhicule saisi est attribué aux Domaines et est vendu aux enchères dans le but de recouvrer les amendes et dommages et intérêts auxquels a été condamné le mis en cause), le système de gestion des points rend IMPOSSIBLE d'avoir 28 points retirés d'un permis, le maximum, c'est 12, et puis c'est tout. Même si le changement de carte grise n'est pas enregistré, l'ancien propriétaire est tout à fait habilité à "dénoncer" le conducteur, ou le nouvel utilisateur... Ce n'est qu'en cas de stationnement que l'ancien propriétaire est soupçonné, et là il n'y a pas de retrait de point. Cet article de l’Hérault Tribune est beaucoup plus prudent que sa reprise sur VdM

Par  maegovannen  |  12

Des fois, y'a des gens qui manquent de bon sens. Si tu te fais saisir ta voiture et que tu continues à recevoir des PV, tu vas voir ces bons messieurs pour leur expliquer que s'il veulent faire joujou avec ta belle Audi, ils faut rectifier leur erreur administrative.

Par  motardxxx  |  18

personnellement, je suis contre le fait que l'on peut saisir le véhicule de quelqu'un comme ça.
pour moi c'est de la spoliation et je ne comprends même pas comment ça peut être possible.

l'arsenal répressif est assez grand comme ça (points, amendes, prison...) sans en arriver là.

C est d'ailleurs pour ça que mes véhicules sont toujours immatriculés à 2 noms

Répondre
  XerpuS  |  32

Il suffit de lire l'article (le vrai, pas le truc rédigé par VDM) :

"« La justice a prononcé cette confiscation et a attribué ce véhicule à nos services dans le cadre de la procédure spécifique de la saisie des avoirs judiciaires, Ce dispositif a été mis en place par une loi votée en 2007 qui permet de saisir les biens d'un délinquant quand ces biens ont servi à commettre un crime ou un délit ou quand ils ont été acquis de façon illégale » précise un enquêteur."

Répondre
  Llonewo  |  5

Acquisition illégale = confiscation = réaffectation à la police = avoir des voitures capables de courser les délinquants en grosse voiture sans impacter les budgets déjà insuffisants

Similaires
Chargement…