16

Ils prennent un couloir à contresens pour prendre le métro et doivent payer une amende de 60 euros : internet s'indigne

Par VDM / lundi 5 mars 2018 09:30
Vous aussi, vous prenez par des raccourcis, au risque de prendre des chemins à contresens pour vous éviter de faire de longs détours . Sachez que ça peut désormais vous coûter la peau du cl si un contrôleur rôde dans le coin. VDM.

Oui, vous avez bien lu, ce n’est pas une blague de mauvais goût. Maintenant, on peut également se prendre une poire si on se fait griller en train de prendre un raccourci à Châtelet, parce qu’après des retards à répétition, vous souhaitez rentrer plus vite chez vous.

La semaine dernière, quelques personnes, qui n’ont rien fait de mal à personne, à priori, en ont fait les frais. Et une fois de plus, la RATP en prend pour son grade. Non, payer votre Pass Navigo ne suffit pas.

Ces personnes, très mécontentes, ont partagé leur sentiment d’injustice sur le réseau social Twitter. Cet utilisateur, par exemple, a même partagé une photo d’une amende prise par une proche, et qui est tout simplement honteuse, au vu des circonstances, puisque l’usagère était enceinte au moment des faits :


L’utilisatrice en question, qui emprunte le raccourci pour atteindre plus rapidement la ligne 1 depuis la station Concorde, a été interrogée par BFMTV : « Ils m’ont demandé mon titre de transport qui était valide, ils l’ont confirmé. […] Ils m’ont demandé de me mettre sur le côté et m’ont annoncé une verbalisation de 60 euros pour avoir circulé en sens interdit. » Tout en sachant que la non-validation d’un titre de transport ne coûte que 35 euros.


D’autres internautes ont également partagé leurs propres expériences, et l’agent RATP qui a verbalisé la première utilisatrice revient souvent dans la conversation, étrangement.


Certains profitent de ce tweet pour exprimer une fois de plus leur dégoût face à la situation. Et face à l'état général du réseau.


Enfin, quelques personnes ont tenté de prendre la défense de la société de transports en commun, tant bien que mal :


Suite à la polémique, la community manager du compte Twitter du service client de la RATP s’est finalement justifiée en expliquant que les sens interdits étaient signalés par un panneau et que la réglementation était disponible dans les stations. Bon, par contre, c’est écrit en tout petit, quoi. Mais c'est écrit.

 

Effectivement, d'après l’article 15 de l'arrêté préfectoral du 9 décembre 1968 qui règlemente le réseau parisien du métro, il est écrit noir sur blanc qu’emprunter des contre-sens est interdit. Ça va être compliqué de contester l’amende, du coup, on imagine.

Bon courage pour lire le mode d'emploi si vous êtes presbyte, hein (heureusement qu'on peut agrandir, mais ce pavé n'est pas spécialement motivant) :


Certains se demandent s’il n’aurait pas été plus convenu de donner un avertissement avant de directement sortir une contravention. Surtout lorsque l’on songe au nombre exorbitant d’incivilités faites et subies par les utilisateurs du réseau chaque jour.

Des fraudeurs, pickpockets, harceleurs et autres exhibitionnistes à celles et ceux qui s’assoient sur les strapontins dans une rame remplie ou qui empiètent délibérément sur l’espace vital des autres... on est plutôt servis. Et ce ne sont pas des petits panneaux affichés au fond des rames qui parviendront à résoudre le problème.

Que pensez-vous de ces amendes ? Est-ce juste ? L’utilisatrice aurait-elle dû respecter le règlement ? L’amende est-elle un abus ? On veut votre avis en commentaires !

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  rv35  |  5

Alors je ne vais pas entrer dans la débat sur la qualité du service fourni par la RATP, ce n'est pas l'objet.
Dans ce cas on parle de règles, qui n'ont pas été respectées. C'est la société d'aujourd'hui, il y a des règles mais elles ne sont que pour les autres. Après on voit la même chose sur la route avec les sens interdits empruntés ou les feux rouges grillés.
Les règles de circulation dans les couloirs du métro sont faites pour limiter les croisements de personnes et donc pour éviter de se rentrer dedans quand il y a beaucoup de monde. Et également pour fluidifier la circulation des personnes dans les couloirs... Croyez-moi si ces règles n'existaient pas vous ne gagneriez pas de temps à prendre les raccourcis, au contraire, et vous en perdriez aussi dans le sens inverse...
Enfin bref après on se plaint que les enfants ne respectent plus rien, mais comment leur expliquer qu'il y a des règles à respecter si ils voient que les adultes ne les respectent pas...
Donc voilà je pense que quand on ne respecte pas les règles (rien de très grave dans la cas présent), il faut assumer quand on se fait prendre...

Après par contre le montant de l'amende paraît plus discutable, notamment au regard du montant de l'amende pour fraude...

Il devrait exister une possibilité d’envisager des exceptions pour certaines personnes en état de fragilité ou de faiblesse tels que les handicapés, les personnes âgées et les femmes enceintes, il ne s’agit plus de règlement mais simplement d’humanité et de bon sens. Quel est le sens d’un règlement sans humanité ? On marche sur la tête !

Commentaires

Il devrait exister une possibilité d’envisager des exceptions pour certaines personnes en état de fragilité ou de faiblesse tels que les handicapés, les personnes âgées et les femmes enceintes, il ne s’agit plus de règlement mais simplement d’humanité et de bon sens. Quel est le sens d’un règlement sans humanité ? On marche sur la tête !

Répondre
  mcw  |  12

en fait il faudrait de la justice... c est à dire si on demande aux passagers d etre irreprochable la ratp doit l etre aussi...... ce qui est loiiiiin d etre le cas. mais la justice et la france ne font pas bon menage.

Répondre
  gazeleau  |  22

En fait la situation est bien simple: Les souterrains du métro à la fois sont potentiellement bondés et sont des endroits difficiles d'accès pour les secours.
Donc, surtout pour les personnes fragiles, il est impératif de respecter les sens de circulation pour s'épargner des cohues qui sont souvent mortelles lors de déplacement de foules. Étouffements, piétinements, ... On le voit dans des cas comme des évacuations lors de sinistres, mais aussi lorsque les gens sont simplement pressés (terme bien à propos du coup). Il n'y a pas plus bêtes qu'une foule, et une foule ça se canalise scrupuleusement pour éviter tout problème grave.

Imaginons:
Retirez le plan de circulation dans les souterrains, attendez quelques semaines, et revenez râler après la RATP qui ne fait rien pour éviter les accidents des piétons, blessés ou morts ... VDM

Par  mcw  |  12

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  rv35  |  5

Alors je ne vais pas entrer dans la débat sur la qualité du service fourni par la RATP, ce n'est pas l'objet.
Dans ce cas on parle de règles, qui n'ont pas été respectées. C'est la société d'aujourd'hui, il y a des règles mais elles ne sont que pour les autres. Après on voit la même chose sur la route avec les sens interdits empruntés ou les feux rouges grillés.
Les règles de circulation dans les couloirs du métro sont faites pour limiter les croisements de personnes et donc pour éviter de se rentrer dedans quand il y a beaucoup de monde. Et également pour fluidifier la circulation des personnes dans les couloirs... Croyez-moi si ces règles n'existaient pas vous ne gagneriez pas de temps à prendre les raccourcis, au contraire, et vous en perdriez aussi dans le sens inverse...
Enfin bref après on se plaint que les enfants ne respectent plus rien, mais comment leur expliquer qu'il y a des règles à respecter si ils voient que les adultes ne les respectent pas...
Donc voilà je pense que quand on ne respecte pas les règles (rien de très grave dans la cas présent), il faut assumer quand on se fait prendre...

Après par contre le montant de l'amende paraît plus discutable, notamment au regard du montant de l'amende pour fraude...

Par  brhd  |  41

Un peu fort le café, mais il n'empêche que c'est le réglement....

Les sens interdits sont là, je suppose, pour réguler le trafic et les nombreux voyageurs...

C'est toujours la même chose : tu en laisses passer un, et après ça devient le bordel, vu que tout le Monde passe dans tous les sens...

Par  Loser_105  |  35

Moi je me demande surtout à quoi servent ces fameux sens interdits... J'en connais quelques-uns de ce genre qui rallongent simplement le trajet et ne se trouvent pas dans des couloirs spécialement étroits ou remplis de monde (métro Duroc pour prendre la ligne 10 direction Boulogne, si ma mémoire est bonne).
C'est encore un coup une question de respecter l'esprit de la loi ou la lettre : quand on se retrouve devant un couloir vide qui nous fait gagner 100 mètres mais qui est sens interdit, est-ce qu'on viole vraiment l'esprit de la loi (qui est, j'imagine, d'éviter un engorgement des couloirs avec des gens qui passent dans tous les sens) ?
Et, je sais que le débat n'est pas sur la qualité du service de la RATP, mais on ne peut pas non plus ignorer le contexte qui fait que voyager en métro n'est pas une partie de plaisir et qu'on ne peut pas en vouloir aux personnes pour qui se déplacer est difficile de chercher à se faciliter la vie.

Bref : sur le plan de l'application bête et disciplinée de la loi, rien à dire, une infraction, une amende. Sur le plan humain... c'est TRÈS discutable.

Par  Qweler  |  3

Rajoutons à cela que la RATP est aussi adulée qu'un macho dans un camp de féministes, les réactions d'indignations étaient plutôt prévisibles ^^. Mon avis c'est qu'elle l'a malheureusement mérité. Si y a un sens interdit bah faut s'attendre à se faire épingler un jour. Ensuite je pointe également du doigt la RATP, si c'est jour de contrôle uniquement quand les planètes sont alignées faut pas s'étonner d'une telle réaction lol.

Par  Neo Antiagent  |  3

Les règles sont faites pour être respectées, si tant est qu'elles soient justes, c'est un fait.
La règle du sens interdit est parfois, mais pas toujours, logique pour effectivement fluidifier le transit des voyageurs. Et lorsque ce n'est pas respecté, ça peut vite devenir un joli bordel. Exemple : les sorties et entrées de la ligne 5 à Gare du nord.
Par contre verbaliser à 60 euros (purée 60 euros...... plus de 80% de l'abonnement mensuel.... laors qu'il existe des amendes à..... 5 euros......) c'est passible du délit. Faut pas exagérer non plus. Le(s) contrôleur(s) c'est juste un enf...... Le type, on a du lui dire "Michel, faut que tu empêches les gens de prendre le sens interdit. Tu te démerdes faut les empêcher". Du coup il sort sa borne CB et il arrose.
Alors que le même jour, son chef a reçu Gaston et Nestor, qui s'occupent du tram de la défense vers Bezons, et leur a dit la même chose. Et les 2 gars ils se postent en haut des escaliers qui ne sont réservés qu'à la montée et ils empêchent les gens de le descendre, sachant que l'escalier de descente est juste à côté...... Ben Gaston et Nestor ils ont tout compris parce que ça marche ;-)

Similaires
Chargement…