Ils ajoutent un ingrédient secret, la pizzeria ferme

Leur collègue s’en souvient encore. Le sol de la pizzeria aussi.

Dans la petite ville de Springtown, au Texas, on sait se marrer. Surtout à la pizzeria du coin où trois des employés sont de fieffés comiques. Sauf que leur dernière blague en date a contraint la pizzeria à fermer boutique durant quelques temps. Et pour cause, ils avaient ajouté un ingrédient vraiment spécial à l'une de leurs pizzas : du laxatif. 

Encore plus malins que drôles, les trois employés se sont vantés de leur blague sur les réseaux sociaux. Ce qui a conduit à une dénonciation et à une intervention de police, puis, à un interrogatoire. Au moins une pizza aurait ainsi été contaminée et consommée par un autre employé qui n’était pas au courant de la plaisanterie.

Sans surprise, l’employé est tombé malade et la pizzeria s’est vu retirer son permis sanitaire de servir de la nourriture. Les trois passionnés de pranks ont toutefois formellement nié avoir mis des laxatifs dans d’autres pizzas. Ce qui n’a pas empêché la direction de les renvoyer ni la police de continuer ses investigations. Des poursuites pénales devraient probablement être engagées. Ouais, certains peuvent aller loin pour une blague. Même pourrie.

A lire aussi : Pizzas, burgers et frites, enfin réunis en un seul plat

Et vous, jusqu’où iriez-vous pour une bonne vanne ou une blague douteuse ? Et pour une pizza ? Nous, loin. D’ailleurs, voici une magnifique sélection des meilleurs mèmes sur nos voisins italiens et leur superbe culture.

Par VDM / mercredi 24 avril 2019 14:49 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  Golvan  |  43

Sans faire de jeux de mots stupides, les trois employés du mois risquent de manger sévère .....

Outre le fait de perdre leur emploi, s'ils passent en justice l'addition risque d'être sacrément salée pour eux.

Selon les codes judiciaires et les interprétations des tribunaux qui peuvent en être faites (en fonction des cas), mettre un médicament dans la nourriture de quelqu'un à son insu peut être considéré comme une tentative d'empoisonnement.

.... Et non, ce n'est pas (encore) le cas pour ceux qui mettent de l’ananas dans les pizzas !

De quoi se retrouver dans une m...de noire, au moins autant que leur pauvre victime !

De plus, si leur lieu de travail a du fermer et a perdu son permis sanitaire, ils risquent vite de se retrouver au pain sec et à l'eau ....