10

Il vante les rondeurs de sa femme sur Instagram... et devient la risée d'internet !

Par Alan / mercredi 9 août 2017 05:00
Quand aimer sa femme vous fait passer pour un héros… pardon, un boulet. Robbie Tripp a vécu une belle VDM virtuelle à cause d'un post Instagram à propos de sa femme tellement mièvre et à côté de la plaque qu'il en est devenu la risée d'internet.

Aimer une femme "ronde" ne fait pas de vous un héros

Tout a commencé avec ce post Instagram :

 

|| I love this woman and her curvy body. As a teenager, I was often teased by my friends for my attraction to girls on the thicker side, ones who were shorter and curvier, girls that the average (basic) bro might refer to as "chubby" or even "fat." Then, as I became a man and started to educate myself on issues such as feminism and how the media marginalizes women by portraying a very narrow and very specific standard of beauty (thin, tall, lean) I realized how many men have bought into that lie. For me, there is nothing sexier than this woman right here: thick thighs, big booty, cute little side roll, etc. Her shape and size won't be the one featured on the cover of Cosmopolitan but it's the one featured in my life and in my heart. There's nothing sexier to me than a woman who is both curvy and confident; this gorgeous girl I married fills out every inch of her jeans and is still the most beautiful one in the room. Guys, rethink what society has told you that you should desire. A real woman is not a porn star or a bikini mannequin or a movie character. She's real. She has beautiful stretch marks on her hips and cute little dimples on her booty. Girls, don't ever fool yourself by thinking you have to fit a certain mold to be loved and appreciated. There is a guy out there who is going to celebrate you for exactly who you are, someone who will love you like I love my Sarah. || photo cred: @kaileehjudd

A post shared by ROBBIE TRIPP™ (@tripp) on

 

Si vous ne comprenez pas l'anglais, on vous la fait courte :

"J'aime cette femme et son corps tout en formes. Quand j'étais jeune, mes amis se moquaient de mon attirance pour les femmes plus fortes (…) que les mecs de base pourraient qualifier de "rondouillardes" voire même "grosses". Puis, quand je suis devenu un homme et que j'ai commencé à m'éduquer sur des sujets comme le féminisme et comment les femmes sont marginalisées par les médias qui projettent un type très spécifique comme standard de beauté (mince, grande, sans gras) je me suis rendu compte combien d'hommes ont pris pour argent comptant ce mensonge. Pour moi, il n'y a rien de plus sexy que cette femme: cuisses épaisses, cul ample, petits bourrelets, etc. (…)"

Se mettre en avant, via sa femme

Au début, les réactions étaient positives. Les gens se disaient que ce serait bien que tout le monde réagisse et agisse comme le fait Tripp. Puis, les gens ont fini par réfléchir un peu. Tripp se met en avant comme un Dieu de l'amour parce qu'il "accepte" sa femme malgré ses défauts (puisqu'il en parle en se référant aux idées préconçues d'un autrui imaginaire, il valide l'existence de ces mêmes prétendus défauts). Tout le monde est différent, on accepte l'amour sous toutes ses formes, et l'attirance ne se commande pas. Il n'y a pas de raison de se faire mousser pour quelque chose qu'on fait tous, tous les jours, avec des corps de dimensions différentes, sans penser au concept de "vraie femme". C'est là que Tripp s'est fait un trip (pardon).

Une "vraie femme" c'est une femme, point.

Partant de là, il s'est pris une volée de bois vert et de moqueries en tous genres.

("J'adore mon mari et sa petite bite" -  Série de tweets hilarants à dérouler)

 

Même les chats sont pris à parti : 

(Reprise du texte initial de Tripp, appliqué à la chatte dodue et qui assume pleinement)


Il y a aussi les défenseurs du post de Robbie Tripp, qui accusent les gens de "sur-analyser" le post Instagram. C'est quand même un monde étrange si analyser est devenu quelque chose de négatif, et puis, quand on poste un truc aussi étrange sur Instagram, il faut s'attendre à se faire un minimum chambrer ! Ou justement, on n'analyse pas assez ce qu'on fait et pourquoi on le fait...

D'ailleurs, un tweet de Julia Pugachevsky soulève un point important :

("Si on regarde son profil, il parle des rondeurs (de sa femme)… très souvent. Et on doit se poser la question pourquoi, si ses formes n'ont pas d'importance pour lui?")

 

Elle a également raison de dire qu'il mentionne les rondeurs de sa femme comme s'il méritait une médaille. Si quelqu'un me disait, "Je t'aime malgré ton alcoolisme et tes man-boobs", je le prendrais super mal. Une fois de plus.

À l'instar de Donald Trump, il est temps pour Robbie Tripp d'arrêter Internet pour quelque temps.

 

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Pauline Lisi  |  1

Avis personnel, mais derrière ce post je vois plus une éloge à l'amour et une critique des standards de beauté. L'analyse de ce post m'a l'air juste pleine de non-sens. On peut sur-analyser, oui, mais quand l'analyse est cohérente et intelligente. Là, c'est juste stupide. (même si les posts m'ont faire rire) Il ne se fait aucunement passer pour un héros. Juste pour un homme qui aime sa femme telle qu'elle est. Certes il fait référence à un "autrui imaginaire" comme vous le dites, autrui qui existe bel et bien à cause des standards que la société nous impose (comme il le dit dans son post). D'ailleurs, on ne peut nier que les standards nous marquent inconsciemment (à un degré différent selon les gens, bien entendu certaines personnes passent au-delà de ceux-ci et c'est tant mieux). Pour en revenir au commentaire de Julia : si il aime mettre en avant les formes de sa femme, c'est sûrement parce que celle-ci doit complexer (merci la société) et que, pour lui prouver qu'il s'en fiche (ou plutôt qu'il l'aime telle qu'elle est, avec ses jolies formes) il poste constemment des photographies d'elle en appuyant sur l'amour qu'il porte à son corps. D'ailleurs, je pense qu'il y a eu une incompréhension générale du propos de cet homme lorsque celui-ci parle de "real woman". Ne cherchez pas la petite bête. Il voulait simplement dire et je pense que vous l'avez compris, qu'une femme comme on en voit dans les magazines (photoshopées pour la plupart) n'est pas une "bonne image" de ce qu'est une femme dans la vie de tous les jours (puisqu'elle est modifiée) et que donc une """"vraie femme""" (une femme non photoshopée) possède en effet des cicatrices, des marques sur son corps etc... Ca y est, vous avez compris ? Parfait ! Donc oui, ce post est sur-analysé, et surtout MAL analysé et incompris pour ce qu'il est de base. Les internautes devraient arrêter de se faire passer pour des pseudo-psy, ça ne marche pas et c'est surtout ridicule. :)

Par  Scott_du_canada  |  26

Si on ne veux pas subir de harcèlement sur internet, le mieux est de ne pas s'y exhiber. Si seulement les gens n’étaient pas constamment a la recherche du regard validateur des autres. Si seulement les gens étaient moins vaniteux...a l'heure ou tout le monde est connecté, on a jamais été si seul a se regarder le nombril. Pour vivre heureux,vivons cachés.

Commentaires
Par  Pauline Lisi  |  1

Avis personnel, mais derrière ce post je vois plus une éloge à l'amour et une critique des standards de beauté. L'analyse de ce post m'a l'air juste pleine de non-sens. On peut sur-analyser, oui, mais quand l'analyse est cohérente et intelligente. Là, c'est juste stupide. (même si les posts m'ont faire rire) Il ne se fait aucunement passer pour un héros. Juste pour un homme qui aime sa femme telle qu'elle est. Certes il fait référence à un "autrui imaginaire" comme vous le dites, autrui qui existe bel et bien à cause des standards que la société nous impose (comme il le dit dans son post). D'ailleurs, on ne peut nier que les standards nous marquent inconsciemment (à un degré différent selon les gens, bien entendu certaines personnes passent au-delà de ceux-ci et c'est tant mieux). Pour en revenir au commentaire de Julia : si il aime mettre en avant les formes de sa femme, c'est sûrement parce que celle-ci doit complexer (merci la société) et que, pour lui prouver qu'il s'en fiche (ou plutôt qu'il l'aime telle qu'elle est, avec ses jolies formes) il poste constemment des photographies d'elle en appuyant sur l'amour qu'il porte à son corps. D'ailleurs, je pense qu'il y a eu une incompréhension générale du propos de cet homme lorsque celui-ci parle de "real woman". Ne cherchez pas la petite bête. Il voulait simplement dire et je pense que vous l'avez compris, qu'une femme comme on en voit dans les magazines (photoshopées pour la plupart) n'est pas une "bonne image" de ce qu'est une femme dans la vie de tous les jours (puisqu'elle est modifiée) et que donc une """"vraie femme""" (une femme non photoshopée) possède en effet des cicatrices, des marques sur son corps etc... Ca y est, vous avez compris ? Parfait ! Donc oui, ce post est sur-analysé, et surtout MAL analysé et incompris pour ce qu'il est de base. Les internautes devraient arrêter de se faire passer pour des pseudo-psy, ça ne marche pas et c'est surtout ridicule. :)

Répondre

Si on ne veux pas subir de harcèlement sur internet, le mieux est de ne pas s'y exhiber. Si seulement les gens n’étaient pas constamment a la recherche du regard validateur des autres. Si seulement les gens étaient moins vaniteux...a l'heure ou tout le monde est connecté, on a jamais été si seul a se regarder le nombril. Pour vivre heureux,vivons cachés.

Répondre
  Waldren  |  6

Je pense aussi! J'aurais voulu te mettre 20 pouces vers le haut! Cet homme a le mérite d'être conscient et de soulever un problème que subissent les femmes partout dans les medias! Et des mecs conscients de ça ou que ça touche un peu, qui s'en battent pas totalement les glaouies, j'en connais pas beaucoup.

Répondre
  MadameDodue  |  45

Je suis d'accord avec toi... en partie. Que le mec poste un truc en disant qu'il l'aime comme elle est, c'est mignon, c'est une critique des standards de beauté, bref effectivement c'est plutôt positif. En revanche faire éloge de sa femme pour ne parler que de ses rondeurs, c'est un peu comme s'il ne voyait que son physique, non? A croire qu'elle n'est qu'une enveloppe sans personnalité. D'ailleurs il dit qu'il a toujours préféré les rondes (la personnalité osef faut croire décidément). Du coup imaginons qu'un mec ait toujours kiffé les gros nichons, et qu'il fasse tout un laïus sur sa femme aux gros nibards... Ce serait super chelou. Faire la nique (c'est pas un gros mot) au standards de beauté c'est une chose, mais s'il a le même comportement que les mecs attirés par lesdits standards, bah il ne vaut pas forcément mieux à mon sens.

Répondre
  brhd  |  41

"que subissent les femmes partout dans les medias" Que subissent les femmes, ou ... Que cautionnent les femmes ? Qui achète les magazines style Elle ou autre beauty je sais pas quoi, blindés de messages vantant la minceur, les produits de beauté, et compagnie ? Qui achète le plus les magazines people qui sont sur les dents dès lors qu'un staaaaar a pris un peu de poids, ou en a perdu suite à une grossesse ? La première chose à faire ne serait elle pas de boycotter ces magazines ? :)

Par  nuno42  |  4

Oulà qu elle volée de bois vert se prend ce pauvre gars qui ne fait qu'une déclaration d'amour à sa grosse et aux femmes rondes en général....il n'est pas nécessaire de tout commenter, le gars ne vous demande pas votre avis, il se laisse aller...soyez tous plus modérateur...

Répondre
  brhd  |  41

"le gars ne vous demande pas votre avis" En s'exhibant sur les réseaux sociaux, ce qui amène bien évidemment à des retours ? Si je ne demande pas l'avis sur un truc, beh... Je ne parle pas de ce truc... Et je vis pleinement ce truc... Tout simplement.

Similaires
Chargement…