4

Il lui propose un plan à trois très coquin… avec Samantha, son robot sexuel : su-per

Par VDM / mercredi 13 septembre 2017 05:00
Vous avez dit chelou ? Attendez de lire la suite. Car la plantureuse Samantha ne partage pas seulement la couche de notre couple moderne. Non, elle est également là pour toute la famille, y compris les enfants. Trop choupi.

Ah, l’innovation. Ce mot magique qui transforme en un coup de baguette magique nos regrettés portables XXL munis d’antennes en smartphones ultraplats, ce concept universel qui change en un clin d’œil une vulgaire poupée gonflable flippante en robot sexuel plus vrai que nature.

Car oui, les poupées gonflables et autres robots qui voient le jour en 2017 semblent venir d'un autre monde et se plient aux désirs charnels les loufoques – ou non - de tout un chacun. Mais oui, après tout, pourquoi se cantonner simplement aux humains si nous pouvons nous amuser avec du plastique ou de la ferraille. Ce jeune homme peut vous le confirmer :




Mais revenons à nos moutons gonflables (ou réels, comme vous voulez). Arran Squire, 36 ans et toutes ses dents, a profité de son passage sur le plateau de Asked This Morning, une émission de talk-show britannique, pour partager son expérience avec Samatha, une ravissante jeune femme avec qui il partage sa vie, et qui n’est visiblement pas très loquace. Est-ce de la réserve, de la timidité ? Hé bien non, figurez-vous. Samantha est un robot sexuel qui a été créé de toutes pièces par le père de famille himself. Selon les informations révélées par le Daily Mail, l’homme a dû débourser près de 3 500 livres sterling (soit l’équivalent de 3 800 €) pour la réalisation de cette presque humaine.

Après avoir demandé aux téléspectateurs d’éloigner leurs enfants des écrans, l’homme, qui est le fondateur de Synthea Amatus, un site de vente de robots sexuels en ligne, relate sans aucune gêne son quotidien avec la belle Sam’ et le reste de sa famille.

 

Samantha serait pourvue d’un « mode famille » dans son système, qui est nécessaire afin d'éviter de vivre des moments un peu gênants à table, pendant le dîner (comprenez des phrases un peu cochonnes, N.D.L.R.). D’après les dires de monsieur, la poupée serait en effet capable de vous parler de philo et de science au calme, et aurait plus de 1000 blagues programmées dans son cerveau d’humanoïde. Trop la classe.

Mais ce n'est pas tout, vous l'aurez deviné. Car notre humanoïde en perruque joue un rôle d'exception dans la vie intime du couple britannique. La femme d'Arran, quant à elle, semble ravie et comblée par ce mode de vie trépidant : « oui, je suis vraiment heureuse. En tant que femme, je ne me sens pas blessée de l’avoir à nos côtés, je ne suis pas du tout inquiète par l’idée qu’elle pourrait me remplacer. Elle fait partie de la famille » lâche-t-elle sur le plateau. C'est si beau, une famille unie.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Seriez-vous capable d’inclure une poupée dans votre vie intime pour la pimenter, ou cette simple idée vous donne déjà la migraine ?

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Similaires
Chargement…