30

Énervée par son rencard, elle lui envoie… 65 000 SMS ! (et ce n’est pas une blague)

Par VDM / mercredi 16 mai 2018 09:30
« N’essaye jamais de me quitter… Je vais te tuer… Je ne veux pas être une meurtrière ! » Vous voulez répondre quoi à ça, franchement ?

Le 8 mai dernier, la police arrête une jeune femme. Pour quelle raison ? Celle-ci a envoyé 65 000 SMS à un homme qu’elle a rencontré sur une appli de rencontres. VDM pour monsieur, qui s’est retrouvé dans de beaux draps.

Jacqueline Ades a dû comparaître ce mardi devant le tribunal pour une raison peu commune. La jeune femme originaire de Phoenix (Arizona, États-Unis) et âgée de 31 ans a en effet envoyé 65 000 SMS à un homme inconnu qu’elle a rencontré l’été dernier sur une application de rencontre, Luxy. Une application destinée aux rencontres entre personnes aisées.

Après un premier rencard qui ne s’est manifestement pas très bien passé – la jeune femme aurait eu un comportement étrange et même inquiétant avec l’homme en question – les choses ont commencé à prendre une tournure franchement glauque. Jacqueline se prend finalement de passion pour cet homme qu’elle vient de rencontrer.

Après le fameux rencard, l’accusée envoie près de 500 SMS par jour à l’homme en question depuis l’été 2017. Leurs contenus ? Des mots d’amour, mais aussi des menaces de mort et autres joyeusetés, selon le Washington Post. « N’essaye jamais de me quitter… Je vais te tuer… Je ne veux pas être une meurtrière ! » aurait-elle écrit, parmi d’autres choses tout aussi flippantes. La jeune femme aurait également tenu des propos ouvertement antisémites, qualifiant par exemple le dictateur Hitler de « génie ». Bref, la grosse ambiance, comme on aime.

Au mois d’avril, l’érotomane en puissance est même entrée par effraction au domicile de l’homme, alors absent. C’est grâce à des images de vidéosurveillance que celui-ci a découvert l’infraction avant de prévenir la police. Résultat des courses : Jacqueline a été retrouvée dans la baignoire de la salle de bain et un couteau de boucher a été aperçu sur le siège passager de sa voiture.

Heureusement, après ces nombreux mois d’enfer éveillé, Jacqueline Ades se fait enfin arrêter pour « harcèlement » et « intrusion criminelle ». C’est pas trop tôt.

Et ce n’est pas en prison que la jeune femme a appris de ses erreurs. En effet, lors d’une interview accordée à la chaîne KPHO-TV, Jacqueline raconte avoir eu « l’impression d’avoir rencontré son âme sœur » et pensait sérieusement « se marier ». Ouais, enfin, on était loin du compte, là.

Tout de même, soulignons-le Jacqueline a fini par reconnaître que 65 000 SMS, ça fait quand même un peu beaucoup, mais que « l’amour est une chose excessive ».

Ah, d’accord. Bon ben ça va, alors, on l'excuse.

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  Petitsuisse00  |  19

Une grosse malade 😏

Répondre
  Petitsuisse00  |  19

Aaaah ouais mais trop , j’l’avais oubliée elle 😂

Par  ciaocricri  |  31

Ils pensent vraiment que c'est en prison que le problème sera résolu ? Elle est clairement instable psychologiquement/émotionnellement et si elle n'a pas au minimum une obligation de traitement, c'est pas en sortant de prison que ça s'arrangera. Je la plains plus qu'autre chose franchement...

Répondre
  Nightbird83  |  16

Tu la plains elle ? Pas le mec qui a été harcelé et a été victime d'une effraction de domicile ? Oui, elle a clairement un problème mais faut arrêter, y a absolument aucune raison de la plaindre...

Similaires
Chargement…