11

Elle perd son emploi à la maternelle parce qu’elle est « trop sexy » au goût des parents

Par VDM / lundi 2 octobre 2017 05:00
En termes de sexisme, Viktoria Demeshkina, une employée dans une école maternelle, en connaît un rayon. Jugée « trop sexy » par les parents d’élèves de l'établissement où elle travaille, la jeune femme s’est fait congédier sans ménagement. Vous avez dit injuste ?

Le mannequin Pietro Boselli, ancien enseignant chercheur à l’University College de Londres, n’a jamais eu à rougir de sa belle plastique. Littéralement porté aux nues par les réseaux sociaux, son ascension s’est faite rapidement, à un tel point que les marques de luxe se l’arrachent aujourd'hui.

Mais force est de constater que les choses sont moins évidentes pour les femmes gâtées par la nature aux yeux de la société. Viktoria Demeshkina, employée dans une école maternelle située à Iekaterinburg, dans l’Oural, en Russie, en a fait malheureusement les frais. Et c'est absolument incompréhensible.

 

Tout est parti d’une plainte venue de la part de plusieurs parents, consternés par des photos qui auraient été postées sur son compte Instagram privépar la jeune femme. Selon eux, Viktoria aurait volontairement pris des « poses et des expressions à connotation sexuelle ».

Sachant qu’il s’agit du compte PRIVÉ de la jeune professeure, les parents auraient donc volontairement effectué quelques recherches sur la jeune femme pendant leur temps libre. Attendez, vous voulez dire que détenir une vie privée n'est pas possible quand on travaille dans une école maternelle ? Ah, d'accord.

En débardeurs, robes moulantes et minishorts, la jeune femme de 26 ans adore varier ses tenues, ce qui n'est visiblement pas du goût de ces messieurs et de ces dames, profondément choqués qu'une femme prenne l'initiative de porter ce qu'elle veut. Svetlana, une maman, a expliqué au média britannique The Sun qu’elle serait « accidentellement tombée sur ces photos en se baladant sur Instagram ». Ben voyons. Et de poursuivre : « Les photos sont clairement à caractère sexuel […] tout cela n’est pas digne d’une personne qui travaille avec des enfants, ça peut les influencer d’une mauvaise façon » continue notre très chère Svetlana.


Sans attendre, la mère outrée vend la mèche aux autres parents, qui décident de former une alliance pour aller se plaindre auprès du chef d’établissement. Et après investigation, le responsable aurait lui aussi trouvé ces photos ouvertement sexuelles, au point de demander à la principale concernée de supprimer les clichés illico presto. Carrément.

Mais Viktoria ne l'a pas entendu de cette oreille : « ces photographies exposent des moments de ma vie. Il n’y a aucune connotation derrière et encore moins quelque chose de répréhensible ». Peu étonnant donc que celle-ci refuse de supprimer son compte ou ses photos, qui font partie de sa vie privée.

Mais ce choix lui a coûté cher : l'école a tout bonnement décidé d’arrêter de lui payer son supplément de fin de mois que l’on attribue habituellement aux professeurs en Russie afin de compenser leurs petits salaires. Mais pour Viktoria, impossible de céder aux pressions du personnel enseignant et encore moins aux parents d’élèves : elle a depuis donné sa démission et cherche un nouvel emploi. Et c'est peut-être mieux comme ça.

Vous êtes prof ? Vous avez déjà entendu des remarques au sujet de vos tenues ? Racontez-nous votre histoire en commentaires !

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  wezza  |  13

Je suis professeure au collège, je n'ai jamais eu de soucis de ce genre là par contre j'ai déjà eu une collègues qui s'habillait ... Je ne sais pas quel adjectif utiliser mais elle était du genre à mettre à porter des shorts et jupes qui lui arrivaient au ras des fesses. Alors autant pour cette enseignante de maternelle je suis totalement d'accord avec elle parce que ca concerne sa vie privée, autant avec ce genre de collègue je désapprouve totalement.

Par  Sorrow_karasu  |  33

Respect de la vie privée? C'est quoi? Ce n'est pas des dogmes moyenâgeux? Vraiment? Non parce que vue tout ce qu'on voit rien que sur Facebook, et le fait qu'un compte FB peut être motif à licenciement ou refus d'embauche par les entreprises, si ils parviennent à avoir accès au contenu privé de certains d'entre eux... Ah, que j'aime mes semblables... ça me rappel toujours à mes questionnements misanthropes.

Par  Dor21  |  33

En tant que maman si elle veut s'habiller comme ca chez elle c'est son choix et ca ne regarde qu'elle. Par contre si elle le fait sur son lieu de travail alors je trouve que ca craint. Pourquoi ? Parceque j'ai une fille de tout juste 5 ans qui tend a vouloir copier ce qu'elle voit a l'école et il n'y aurait qu'un pas pour qu'elle demande soudainement ce genre d'accoutrement.

Par  Metallica1990  |  39

Après en dehors de son travail, on a le droit d'avoir une vie privée c'est dingue ça que ton "patron" (ou chef" se permette de mettre son nez là-dedans ! En plus la mère dit que c'est pas un bon exemple pour les enfants ! Alors question : QUE FERAIENT LES GOSSES DEVANT UN ORDI (donc sur internet) SANS SURVEILLANCE PARENTALE ????????? C'est pas à l'école de faire ça, c'est aux parents d'éduquer leur gosses ! Ca m'énerve ça ! Si ça se trouve, l’enseignante se retrouve au chômage sans pouvoir payer ses factures ou nourrir ses propres enfants à cause d'une nana qui est allée foutre son nez là où elle devait pas !! (je noircie le trait volontairement !)

Similaires
Chargement…