48

Ça va Manu ? : la (très) mauvaise idée d'un collégien à Emmanuel Macron

Par VDM / mardi 19 juin 2018 12:00
On ne s'adresse pas au président comme à son vieux pote. Un collégien des Hauts-de-Seine l'a appris à ses dépens lundi en marge des commémorations de l'appel du 18 juin 1940. Regardez comment Emmanuel Macron l'a remis à sa place !

Emmanuel Macron a donné une leçon de savoir-vivre à un collégien, lundi en marge des commémorations de l'appel du 18 juin 1940 auxquelles il assistait au Mont Valérien dans les Hauts-de-Seine. Une scène capturée par les caméras de LCI.

Parti à la rencontre de quelques citoyens qui l'attendaient derrière les barrières de sécurité, Emmanuel Macron a été interpellé par un adolescent alors qu'il serait les mains des collégiens présents au premier rang. Le jeune a en effet entonné les premiers mots du chant révolutionnaire L'Internationale, avant de lui lancer un "Ça va Manu ?". Une familiarité qui n'a pas plu au chef de l'Etat. 

Emmanuel Macron s'est aussitôt interrompu pour le reprendre : "Non, ça tu ne peux pas, non, non, non, non". Une première salve qui lui a valu un "Désolé monsieur le président" de la part du collégien. "Tu es là, dans une cérémonie officielle, tu te comportes comme il faut. Donc tu peux faire l'imbécile, mais aujourd'hui c'est la Marseillaise, le Chant des partisans, donc tu m'appelles 'Monsieur le président de la République' ou 'Monsieur'. D'accord? Voilà", a poursuivi le chef de l'Etat. Et celui-ci d'ajouter, visiblement désireux d'enfoncer le clou : "Et tu fais les choses dans le bon ordre. Le jour où tu veux faire la révolution, tu apprends d'abord à avoir un diplôme et à te nourrir toi-même, d'accord ? Et à ce moment-là tu iras donner des leçons aux autres". 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  seiya82  |  25

On peut ne pas être d’accord avec sa politique, là, il faut avouer qu’il a raison! C’est le président de la République Française! C’est pas un pote à qui tu peut donner une tape sur l’épaule en lui demandant: « wesh, ça va gros? ».
De temps en temps il faut savoir rester à sa place et ce gamin l’a appris de la meilleur des façons!

Commentaires
Par  seiya82  |  25

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  lucius007  |  18

Responsable commercial, caissier, pape peut-importe le niveau c'est le principe de toutes ces professions qui ont un titre que je ne comprend pas : médecin, notaire etc...

Je salut d'ailleurs mon patron qui est directeur d'une partie de l'europe pour un grand groupe et qui met juste son prénom nom dans sa signature. > Certains client ( ne sachant pas) demandent :
-je veux parler à son chef.
-Ben il en a pas.
-comment sa.
- il est directeur de la moitié de l'europe
- ( silence gêné )

Répondre
  Naryth  |  32

Mais rien à voir, il est à une cérémonie officielle pour les anciens combattants de la Résistance, tu parles pas comme ça au président surtout en ces circonstances quoi... Et il a précisé "monsieur le président" titre honorifique (directeur commercial ça l'est ? Non, et quand tu vois ton médecin tu lui dis bien bonjour docteur, bah voilà) pour certains trop formel et "monsieur" tout court, pour avoir un minimum de respect dans les circonstances (anciens combattants, 2nde guerre mondiale, tout ça tout ça...) surtout de la part d'un gamin

Par  Araldwenn  |  9

En même temps, il les tutoie dès le départ. Quand on veut donner des leçons, on se doit d'être irréprochable. Alors même si sur le fond je suis d'accord avec lui (le jeune a en effet été trop loin dans la familiarité), sur la forme...

Similaires
Chargement…