21

Blague vegan

Par VDM - / dimanche 26 novembre 2017 22:30 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Nightbird83  |  14

Étant donné qu'une grosse partie des vegans n'ont absolument aucun respect pour ceux qui ont un autre mode de vie que le leur, je vois pas pourquoi on devrait les respecter... Quand on voit des vegans extrémistes hurler au meutre et a l'assassin quand quelqu'un mange un steak, ça donne plutôt envie de leur balancer une chaise dans la tronche....

Par  ciaocricri  |  31

Euh... oui mais y'a végane et végane. Je suis la première à trouver qu'un végane qui utilise la violence (physique ou verbale) pour faire passer son point de vue manque de cohérence. D'un autre côté, imaginez que vous viviez dans une société où il est normal d'élever une partie de la population (quelle qu'elle soit, que ce soit des humains, des chiens ou des chats) dans l'unique but de la manger (et qu'en prime, on s'en foute royalement de les faire souffrir au passage), je pense qu'il est possible qu'au bout d'un temps, vous perdiez aussi votre sang-froid. Quand on considère que chaque être sensible (je précise sensible parce que bon, je pense qu'à un moment il va falloir arrêter avec le cri de la carotte, à moins de lui trouver un système nerveux) a la même valeur et qu'on voit que les personnes autour de nous les hiérarchise, ça a de quoi énerver. Un chien vaut moins qu'un humain mais plus qu'un cochon. Quant au cheval, ça dépend, ils sont beaux, faut pas les tuer mais en même temps un bon saucisson de cheval... Il y a de quoi en perdre son latin ! J'espère que cet exemple illustre bien que la valeur donnée aux êtres est subjective, personnelle et culturelle et en rien intrinsèque ni objective. Si on parle justement de valeur intrinsèque, chaque être vivant sensible ne veut qu'une chose fondamentale : avoir le droit de vivre. À partir de là, quel droit a plus de valeur qu'un autre ? Je pense qu'il ne nous appartient pas de décider du droit de vivre de quelqu'un d'autre, ce qui fait que oui, c'est humain, des fois on perd son sang-froid. Tout comme n'importe qui je pense, si quelqu'un attaquait/ridiculisait une cause ou une personne qui lui est chère.

Commentaires
Par  Jubilee  |  56

Faut voir si la personne a un minimum d'humour ou pas... et combien de temps vous laissez durer la blague x)

Répondre
  Jubilee  |  56

Quand je parle de laisser durer la blague, je sous-entends "laisser durer avant de lui dire que non, elle n'a pas mangé de viande alors qu'elle était bourrée". Je suis la seule à avoir branché mon cerveau ce soir ? t__t

Répondre
  ciaocricri  |  31

Pour ce qui est de l'humour, à voir. Si on vous faisait croire que vous aviez mangé un steak de chien, est-ce que ça vous ferait rire ou est-ce que ça vous ferait horreur ? Sur le coup, pas après coup. Je ne vous demande pas de répondre ici et maintenant mais simplement de vous mettre vraiment dans la situation : quelqu'un vous fait croire que vous avez bafoué l'une de vos valeurs fondamentales, valeur que beaucoup de vos proches ridiculisent souvent. Est-ce que vraiment, ça vous ferait rire ou est-ce que vous le prendriez comme une attaque de plus à ajouter à votre liste ?

Par  MrDany  |  26

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Ofo  |  27

L'antispécisme - véganisme ne sont pas du tout respectés comme façon de penser. J'espère que ça viendrait à l'esprit de personne de faire une blague du genre avec du saucisson et un ami musulman.e ou juif qui ne consomme pas de cochon..

Répondre
  Nightbird83  |  14

"c'est pas une lubie ou une mode c'est un contrat moral" Faux, c'est une lubie et une mode. Le coup du contrat moral c'est juste une excuse hypocrites. Les plantes sont également des êtres vivants doués d'une forme de conscience (prouvée scientifiquement) pourtant là ça les dérange pas de les tuer et de les manger. Le veganisme pour tout autre raison que "c'est meilleur pour la santé", ce n'est qu'une vaste hypocrisie.

Répondre
  Nightbird83  |  14

Étant donné qu'une grosse partie des vegans n'ont absolument aucun respect pour ceux qui ont un autre mode de vie que le leur, je vois pas pourquoi on devrait les respecter... Quand on voit des vegans extrémistes hurler au meutre et a l'assassin quand quelqu'un mange un steak, ça donne plutôt envie de leur balancer une chaise dans la tronche....

Répondre
  ciaocricri  |  31

Euh... oui mais y'a végane et végane. Je suis la première à trouver qu'un végane qui utilise la violence (physique ou verbale) pour faire passer son point de vue manque de cohérence. D'un autre côté, imaginez que vous viviez dans une société où il est normal d'élever une partie de la population (quelle qu'elle soit, que ce soit des humains, des chiens ou des chats) dans l'unique but de la manger (et qu'en prime, on s'en foute royalement de les faire souffrir au passage), je pense qu'il est possible qu'au bout d'un temps, vous perdiez aussi votre sang-froid. Quand on considère que chaque être sensible (je précise sensible parce que bon, je pense qu'à un moment il va falloir arrêter avec le cri de la carotte, à moins de lui trouver un système nerveux) a la même valeur et qu'on voit que les personnes autour de nous les hiérarchise, ça a de quoi énerver. Un chien vaut moins qu'un humain mais plus qu'un cochon. Quant au cheval, ça dépend, ils sont beaux, faut pas les tuer mais en même temps un bon saucisson de cheval... Il y a de quoi en perdre son latin ! J'espère que cet exemple illustre bien que la valeur donnée aux êtres est subjective, personnelle et culturelle et en rien intrinsèque ni objective. Si on parle justement de valeur intrinsèque, chaque être vivant sensible ne veut qu'une chose fondamentale : avoir le droit de vivre. À partir de là, quel droit a plus de valeur qu'un autre ? Je pense qu'il ne nous appartient pas de décider du droit de vivre de quelqu'un d'autre, ce qui fait que oui, c'est humain, des fois on perd son sang-froid. Tout comme n'importe qui je pense, si quelqu'un attaquait/ridiculisait une cause ou une personne qui lui est chère.

Répondre
  Nightbird83  |  14

Sauf que non, les plantes ne sont pas une base alimentaire obligatoire. On peut tres bien survivre sans en manger (si si je vous jure). Vos arguments fonctionnent toujours dans les deux sens, alors arrêtez un peu. Quand au "cri de la carotte" il a été PROUVÉ que les plantes peuvent sentir lorsqu'elles se font boulouter par un insecte, que certaines plantes secrètent des phéromones pour prevenir les autres, et des scientifiques ont même réussi a induire un reflexe Pavlovien chez une plante ! Sensibilité ne veut pas dire système nerveux. Les bactéries sont unicellulaires sans système nerveux pourtant elles sont sensible a leur environnement, a leur manière. Le coup de "on se fout de la souffrance animale" aussi est complètement foireux puisqu'il y a également une réglementation particulièrement stricte sur la souffrance animale. Donc non on s'en fout pas. Certains s'en foutent et quand ils se font prendre, ils en prennent plein leur gueule. Au final, vous n'avez aucun réel argument pour supporter votre cause autre que vos convictions personnelles qui n'impliquent que vous. "Si on parle justement de valeur intrinsèque, chaque être vivant sensible ne veut qu'une chose fondamentale : avoir le droit de vivre. À partir de là, quel droit a plus de valeur qu'un autre ? Je pense qu'il ne nous appartient pas de décider du droit de vivre de quelqu'un d'autre, ce qui fait que oui, c'est humain, des fois on perd son sang-froid. " En effet d'un point de vu intrinsèque toutes les vies se valent. S'appliquent donc naturellement la loi du plus fort, comme dans la nature. Manger nécessite de prendre une vie (végétale ou animale, puisque les plantes sont vivantes ça vous pouvez pas dire le contraire) quand bien même cette vie a la même valeur que la mienne. Il n'y absolument rien de mal là-dedans et donc absolument aucune raison de perdre son sang-froid. Laissez les gens manger ce qu'ils veulent (d'ailleurs j'aimerai bien goûter un burger de chien par curiosité)

Répondre
  Choclar  |  4

Je suis pressé de lire toutes vos sources. Le fait que les plantes soient un être vivant soit. Qu'ils ressentent ce qui se passe autour soit. Qu'ils aient des sentiments comme n'importe quel animal (humain compris) j'attends les sources scientifiques que vous avancez. Quels aliments utilisez-vous pour avoir le même apport que ceux des plantes ? Et enfin est-ce que l'argument meilleur pour la planète vous l'acceptez ou pas ? Il ne faisait pas parti de votre liste donc je préfère demander. Merci de me donner par la suite votre accord pour me permettre de continuer à manger ce que je souhaite et comme je le souhaite tout en essayant d'être le plus respectueux de ce qui m'entoure.

Répondre
  Choclar  |  4

Hum habile il faudra que tu m'expliques tout ça. Je suis pressé de voir les industriels continuer à fabriquer de la viande s'il n'y a plus personne pour en acheter. Renseigne toi un peu mieux sur l'élevage. En France on est à 80% d'intensif pour tous types d'animaux confondus. S'il ne sont plus consommés il n'y a plus d'insémination artificielle pour avoir de nouvelles bêtes...

Similaires
Chargement…