47
Par Jeanne - / lundi 20 novembre 2017 15:16 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  strtat  |  8

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  MadameDodue  |  45

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Nightbird83  |  14

Ou alors c'était un T-shirt assez large ou avec un décolleté et lorsque la grand-mère a tiré dessus, ça a simplement baissé le tissu sous la poitrine de l'auteur. Nul part il est marqué que le t-shirt a été déchiré....

Répondre
  MadameDodue  |  45

En fait en lisant "T-shirt" je visualisais le T-shirt classique, du genre où pour finir seins au vent il faudrait soit le soulever, soit qu'il craque ^^ De fait, à part un haut encore moins solide que du papier mouillé offert dans un magazine, je voyais pas trop comment c'était possible. Merci pour l'explication ^^

Répondre
  NemesisDS  |  10

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  brhd  |  41

Nemesis : nul besoin d'être en manque pour apprécier ce genre de scène, bien que gênante pour la personne on est bien d'accord ;) Mais bon, je suppose qu'en bon gentleman que tu es, tu n'aurais surtout pas regardé, parce qu'inintéressé par ce genre de vue ? Hum.

Par  gregorio80  |  25

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Wapixie  |  8

Déjà rien ne dit que l'auteure n'en portait pas (si la dame s'est raccrochée au t-shirt, elle a très bien pu emporter le soutif dans sa chute) et puis, non, porter un soutien-gorge est un choix et pas une obligation, désolé de casser le mythe. Chacune fait ce qu'elle veut. Surtout quand on sait que ça fait des années qu'il a été prouvé que le soutien-gorge n'empêchait pas les seins de tomber et accentuerait le risque de cancer de sein. Mais bon, j'imagine que vous savez mieux que nous.

Répondre
  gregorio80  |  25

Pour un mec c’est plutôt torse nu non ?

Répondre
  gregorio80  |  25

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Wapixie  |  8

Pareil pour vous. Je vous recommande vivement les travaux du professeur Jean-Denis Rouillon qui travaille sur la question depuis 20 ans. Difficile à imaginer mais on est bien l'un des derniers pays à défendre bec et ongles le sacro-sein soutien-gorge. Ne pas porter de soutien-gorge en France, c'est considéré comme anormal (et vous en conviendrez, encourager le cancer du sein ne semble gêner par en revanche. Dommage.) Sur ce, je vous laisse sur une phrase du monsieur cité précédemment afin que vous preniez la température autour de la question du soutien-gorge : "La question du conditionnement social est capitale. En Scandinavie, par exemple, 95 % des femmes ne portent pas de soutien-gorge. Pour elles, c’est aussi contraignant qu’un corset. Alors qu’en France, la perception est différente. C’est pourquoi nous avons l’intention avec des collègues sociologues d’approfondir cet aspect-là en interrogeant les volontaires de l’étude sur les freins à ce changement. Qu’est-ce qui les a incitées à arrêter de porter un soutien-gorge ? Quelles ont été les critiques auxquelles elles ont dû faire face ? C’est un peu ce qu’a fait Jean-Claude Kaufmann dans son livre Corps de femmes, regards d’hommes." En vous souhaitant une bonne journée ;)

Répondre
  gregorio80  |  25

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  gregorio80  |  25

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Kingot  |  21

Haha, le mec qui en supprime son compte...

Répondre
  hoaxstop  |  3

http://www.hoaxbuster.com/forum/danger-du-soutien-gorge-cancer http://cebp.aacrjournals.org/content/23/10/2181 Il faut faire attention à ce genre d'étude. Déjà, le docteur s'est basé sur un échantillon de femmes sportives (donc pas représentatif de toute la population féminine). Pour le reste, il n'y a été établit aucun lien de causalité entre le port de soutien-gorge et le cancer du sein. Après, je ne suis ni pour, ni contre le port, juste que je n'aime pas voir des intox.

Répondre
  Kingot  |  21

Haha, le mec qui crée un second compte..

Répondre
  Wapixie  |  8

Une étude n'est jamais publiée sans peer review ce qui signifie que plusieurs chercheurs sont d'accord avec cette étude et effectivement, toute bonne théorie à ses critiques (on a l'exemple avec la cigarette ou plus récemment avec la vapote, on trouvera toujours des études plus ou moins favorables.) En plus, Jean-Denis Rouillon n'est pas le seul à travailler sur la question mais c'est le seul français que je connais (je sais qu'il y a également Anna-Maria Clement, Brian Clement et même l'American Cancer Society qui militent contre le soutien-gorge.) Après, je m'étonne toujours de voir ce genre de réaction quand on sait qu'on recommande des soutiens-gorges spéciaux et médicaux pour les femmes atteintes ou guéries du cancer du sein (pourquoi ne pas les recommander à toutes s'ils sont meilleurs et moins dangereux ?) Mais la question n'est pas là. L'intérêt pour les femmes est d'être consciente d'un risque et de choisir par elle-même si elle en prend compte ou non. Et puis, quoi qu'il en soit, ma citation du Professeur Rouillon est bien représentative du fait qu'on colle l'étiquette d'"anormale" à une femme qui décide ne pas porter de soutien-gorge en France.

Répondre
  KingRCT3  |  30

C'est bien Wapixie de t'emporter dans une cause qui te tiens à coeur, mais n'inverse pas les rôles. La seule qui se plaint d'avoir eu les seins à l'air, c'est l'auteure de la VDM. La remarque de gregorio80 était pertinente (même si on ne connait pas les détails de l’anecdote, sein à l'air peut tout aussi bien dire qu'elle avait encore un soutif).

Chargement…