85
Par Traceless Amber - / mardi 26 juin 2018 22:30 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  pepe33  |  25

Sérieux les gars, c’est tout ce que vous trouvez à dire? Avec tout ce qui se sort en ce moment vous n’avez toujours pas compris que oui, si un inconnu vient nous parler dans les transports il y a 999 chances sur 1000 que ce soit pour nous draguer? Avoir juste envie d’écouter de la musique au lieu de se taper la discute avec un gars qu’on ne connaît pas, pour qu’il finisse toujours soit par nous demander notre numéro soit par être désagréable, voire même par nous suivre dans la rue ce n’est ni être malpolie ni avoir la grosse tête. Réveillez vous un peu!

Commentaires
Par  pepe33  |  25

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Tthalita  |  28

Ce n’est pas se croire le nombril du monde de ne pas vouloir se faire emmerder et donc de ne pas répondre. Évidement si c’est pour demander l’heure qu’on répond ! Si par contre, notamment au ton de la voix, à la façon de regarder la personne, et sa tenue vestimentaire (vulgaires), je vois que ça va être compliqué, alors non, je ne répond, l’ignore et prie pour que cette personne s’en aille. C’est stressant de se faire suivre jusqu’à son domicile car on a eu le malheur de répondre, je le sais d’expérience... Alors, tant qu’on n’a pas vécu ça, de ce côté là bien sûr, je pense qu’on a pas le droit de juger une personne qui ne répond pas.

Répondre
  Madwine  |  9

Personne n’a dit que tous les hommes étaient comme ça. Seulement certains le sont, et en général ce sont ceux là qui nous abordent. Et quand t’es confronté à longueur de journée à des mecs comme ça, tu finis par te méfier de tout. Quand on te suit dans la rue parce que non tu ne donneras pas ton 06, quand on te touche les fesses dans les transports, quand on te demande du feu pour au final t’attraper le bras pour t’empêcher de partir parce qu’innocemment t’as voulu sortir ton briquet et rendre service, alors oui on se méfie parce qu’on a peur, il n’est pas question d’ego ici. Et oui effectivement c’est comme ça en France, parce que dans les autres pays, du moins ceux dans lesquels je suis allée, tu peux marcher seule dans la rue sans être interpelée. Alors il est facile de dire que les femmes sont vaniteuses parce qu’elles craignent à chaque fois qu’on vient leur parler que ça se finisse mal. Parce que crois moi, ça arrive bien plus souvent qu’on ne le pense.

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  itori  |  8

4% des personnes ayant signalé un harcelement sont des hommes, c'est pas tout à fait la même chose.

Après dans le cas concerné ici, la personne ne sait même pas qui vient lui parler et l'ignore simplement, ce n'est pas une question d'insécurité ou autre... Ca aurait aussi bien pu être un touriste qui est perdu dans le tram et qui demande un renseignement sur la station où il doit s'arrêter, ou n'importe qui d'autre...

Répondre
  sandkorn  |  3

Vous voyez les filles, vous vous plaignez vraiment pour rien. Les mains aux fesses et autres attouchements ? La drague incessante ? Les mecs qui n'acceptent pas un non ? Les injonctions à sourire pour être plus jolie ? Les remarques sur la jupe trop courte/pas assez courte ? Ce n'est pas du sexisme voyons, juste des incivilités, ca arrive aux hommes aussi, c'est Scott qui vous le dit. Et il en sait quelque chose, Scott. C'est un homme, il est mieux placé que vous pour parler de harcèlement de rue.

Sérieusement, Scott, non. Les femmes font face aux mêmes incivilités que les hommes, mais elles font aussi face à un harcèlement bien spécifique. Et quand elles en parlent, il y a toujours des mecs, comme toi, pour expliquer avec condescendance que ce n'est pas du sexisme ou les accuser de vouloir se faire mousser (ben oui, ca n'arrive qu'aux jolies filles, bien sûr). Et d'autres encore qui viennent pleurer que "on n'est pas tous comme ca" (c'est juste pas le sujet) et que décidemment, c'est bien dommage qu'on ne puisse plus aborder une parfaite inconnue dans le métro pour lui demander son numéro sans tout de suite passer pour un relou (bouhouhou).

Franchement, les mecs, vous ne voulez pas juste vous taire, pour une fois ?

Répondre
  brhd  |  42

sandkorn : désolé, mais non, on ne se taira pas.

C'est le but d'un débat, de comprendre l'autre, mais pas de dire amen à tout ce qu'il dit.

Relativiser les choses, n'est pas nier les choses. C'est discuter, apprendre à comprendre, mais également remettre en question si on n'est pas d'accord.


Enfin, jusqu'à preuve du contraire, on fait également partie de cette société, et certains discours (pas spécialement sur VDM heureusement) tendent à catégoriser l'homme comme un prédateur par défaut.
Donc nous, Hommes, on s'estime également concerné par le sujet.

Le respect des avis va dans les deux sens.

Répondre
  sandkorn  |  3

Quand Scott écrit "Je vous rassure, ceux qui vous font chier dans la rue ne le font pas parce que vous êtes une femme. Il le font juste pour faire chier et le font avec tout le monde." il ne cherche pas à comprendre. Il explique. Il explique aux femmes leur vécu et affirme que non, ce harcèlement sexiste dont elles parlent toutes n'existe pas. Pour comprendre, il faudrait commencer par écouter.
Débattre quand on ne sait pas de quoi on parle, ca ne sert strictement à rien.

Répondre

@sandkorn ...Je sais exactement ou vous voulez en venir et je ne joue pas a ce petit jeu. Libre a vous de vous imaginez ce qui vous arrange le plus. Et c'est peut être dur a imaginer mais la France n'est pas le seul pays au monde et ailleurs les mentalités sont différentes. Ailleurs, on peut adresser la parole a une femme sans être suspect. Ailleurs on peut êtres potes et discuter autour d'une bière. Quand a penser qu'il est impossible de comprendre parce que je suis un homme, et bien là encore le monde est vaste et ailleurs, les hommes se font aborder de la même façon que les femmes ici..a la seule différence c'est qu'ici on nous dirait " oui mais vous les hommes c’est pas pareil, ça vous plait". Ce qui au passage, est exactement ce que se dise les relous quand ils vous abordent...J'affirme que les Francais ne sont inamicaux et nombrilistes..j'ai beaucoup voyagé et les deux seul pays ou la majorité des hommes passent pour des harceleur a cause d'une minorité qui eux le sont, sont les Etats-Unis et la France..

Répondre
  sandkorn  |  3

Bon déjà je n'habite pas en France et je suis un homme. Mais le débat sur le harcèlement a lieu un peu partout, ce n'est certainement pas spécifique à la France (même si effectivement, la France n'est pas un modèle en la matière). Et il y a une différence entre boire une bière avec une amie et aborder une inconnue dans les transports. Les transports sont l'endroit où les femmes sont le plus souvent victimes de ce type de comportement. Vraiment le pire endroit pour draguer des inconnues.

Et je ne crois vraiment pas que les hommes se fassent aborder de la même facon. La seule fois de ma vie où on m'a mis une main aux fesses (un homme bien évidemment), je portais une jupe (apparemment, le moindre symbole de féminité est percu comme une invitation). Jamais personne n'a essayé de me suivre jusque chez moi, ne s'est assis à côté de moi pour me caresser le bras, ou ne m'a proposé de faire le tapin (toutes choses que des amies ont vécues).

Répondre

@ Sankorn..Cette façon de diaboliser les hommes en France en poussent certaines à vivre dans l’illusion que si il y avait 1000 hommes devant elles, 999 leur sauterait dessus ( lisez au dessus, c’est écrit noir sur blanc ). D’après vous, c’est normal ou pas de penser ce genre de chose ?..

Répondre
  sandkorn  |  3

Euh... non, ce n'est pas ce qu'elle a dit. Elle a dit "si un inconnu vient nous parler dans les transports il y a 999 chances sur 1000 que ce soit pour nous draguer?".
Cela ne veut pas dire 999 hommes sur 1000 sont des relous, cela veut dire que quand une femme se fait aborder par un inconnu dans les transports, 999 fois sur 1000 c'est un relou. C'est un fait bien connu que c'est dans les transports que ces comportements (frotteurs, dragueurs...) sont les plus fréquents. Toutes les femmes avec qui j'ai parlé de ce sujet avaient des histoires à raconter. La quasi totalité dans les transports.

Répondre
  MadameDodue  |  52

Scott, pour reprendre un exemple que j'ai utilisé plus bas, quand tu es à un feu rouge et que quelqu'un s'approche de ta vitre, tu ne te dis pas qu'il va te demander l'heure, tu te dis qu'il va te demander de l'argent, éventuellement nettoyer ton pare-brise pour te demander de l'argent. Pourtant, tu sais que la plupart des piétons n'en veulent pas à ton porte-monnaie.

Répondre
  pepe33  |  25

CA c’est drôle! Merci!

Répondre
  brhd  |  42

Lol ouais tu as raison, la prochaine fois, il se mettra à genoux, la suppliera d'enlever ses écouteurs, et attendra patiemment que madame daigne le regarder.

Tu crois qu'il n'a que ça à faire d'attendre ?

Répondre
  souris67  |  35

scott : tu parles de jeunes de cité qui emmerderaient les gens hommes et femmes confondu. Pourtant les 3/4 des personnes qui me harcèlent dans la rue sont des vieux en costard.

Similaires
Chargement…