Ceci est une Presque VDM. C’est une VDM, enfin, presque. Elle a reçu des votes positifs des utilisateurs, mais n’a pas été validée par notre équipe.
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Vindsval  |  61

Ne vaut-il pas mieux que ce soit au début de votre flirt qu'au bout de plusieurs mois voire années ?
Les religions ont un impact important sur le quotidien; si tu es pratiquante, et dans la psyché.
Je ne suis pas antidéiste, je me vois plus comme un antithéiste, et je comprends parfaitement qu'on ne puisse pas vouloir sortir avec une personne croyante d'une religion organisée.
Dans l’indifférence morbide du démiurge, l’individu ne peut s’en remettre qu’à lui-même. Et côtoyer et partager un quotidien avec une personne qui va s'en remettre à des écrits manipulés et tronqués peut rebuter. Moi le premier.

Commentaires
Par  arialune  |  24

Dis toi que c'est un mal pour un bien, la religion c'est comme la politique, c'est souvent difficile d'en parler avec des gens qui n'ont pas les mêmes croyances. (je ne dit pas que c'est infaisable hein juste que généralement c'est plus compliqué) si il ne te parle plus c'est que sans doute pour lui, la religion est une condition pour choisir sa moitié donc ça n'aurait jamais pu marcher.

Par  Vindsval  |  61

Ne vaut-il pas mieux que ce soit au début de votre flirt qu'au bout de plusieurs mois voire années ?
Les religions ont un impact important sur le quotidien; si tu es pratiquante, et dans la psyché.
Je ne suis pas antidéiste, je me vois plus comme un antithéiste, et je comprends parfaitement qu'on ne puisse pas vouloir sortir avec une personne croyante d'une religion organisée.
Dans l’indifférence morbide du démiurge, l’individu ne peut s’en remettre qu’à lui-même. Et côtoyer et partager un quotidien avec une personne qui va s'en remettre à des écrits manipulés et tronqués peut rebuter. Moi le premier.

Répondre
  MadameDodue  |  63

Je suis à peu près sûre que l'auteure aurait préféré que ça lui soit dit de cette manière plutôt que "Han c'est comme croire au père Noël" suivi d'un type aux abonnés absents. Le fait qu'il ne veuille même pas en discuter laisse entendre qu'il n'est pas franchement tolérant, alors que de son côté à elle, rien n'indique que c'est une grenouille de bénitier, elle est peut-être croyante sans être hyper pratiquante.

Répondre
  Millie Durand  |  5

Si je ne m'abuse, l'auteure a parlé d'une croyance en dieu et non de la pratique d'une quelconque religion. Certaines personnes croient simplement en dieu sans pour autant adhérer à une religion telle qu'elle soit. Votre argumentation est peut-être allée un peu loin sur ce cas précis....

Répondre
  arialune  |  24

MD ils sont peut être jeunes. Ce que vindsval dit est réfléchi et profond et à 15 ans je ne suis pas sûre qu'un ado s'encombre d'un discours aussi riche. Enfin moi la phrase du "crush" me fait penser à une remarque spontanée et immature. Mais je me trompe peut être après tout il y a de tout dans ce monde ^^

Répondre
  1known  |  29

Ta définition du croyant est pour le moins étroite.
Oui il existe des croyants dont la pratique est très liée à une interprétation très littérale de leurs textes sacrés. Mais même ça ne suffit pas à les définir. Et il existe toute une variété de croyants dont l’interprétation (et donc la pratique) des textes est vivante et plus que jamais en raisonnance avec notre temps.

Répondre

« plus que jamais en résonance avec notre temps. »

Tu veux parler de l'excision et de la pédophilie ? Ou de la charia ? Les puritains contre la vaccination ? Le massacre des Rohingyas ? Ou le côté hostile des religions au progrès de la science, au progrès de la médecine et au progrès social ?

Répondre
  alice1948  |  50

Il faut justifier l'athéisme, maintenant ? oO

Répondre
  1known  |  29

Cette remarque prête-à-penser a tout faux.
Forcément qu’un croyant partagera d’une manière ou d’une autre sa croyance en public car quand il nous arrive quelque chose d’heureux on veut le partager.
Comme toute valeur il voudra la transmettre à ses enfants.
Et évidemment que cela influera sa façon de penser. Et cela ne veut pas dire que son raisonnement sera biaisé.
Enfin le lien fait entre religion et pédocriminalité oublie trop rapidement le fait que ces crimes dépassent très largement la sphère religieuse.
Bref ce qui se veut un bon mot est surtout une preuve de méconnaissance du sujet.

Répondre
  Aesus  |  43

Faut quand même reconnaître qu'il est plus facile de prouver l'existence d'un phénomène que d'en prouver l'inexistence.

Par  RobertDeNice  |  11

C'était probablement un reptilien ou un illuminati. Nous qui "sachons" que la terre est plate, que les ondes électromagnétiques sont dangereuses, que l’homéopathie soigne toutes les maladies, que le grand remplacement à débuté, nous sachons que dieu existe.