78
Par vio1910 - / mercredi 22 juin 2016 13:00 / France - Pommeuse
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Nounou21  |  27

J'espère que d'autres t'ont entendu lui soumettre cette bonne idée ! Sinon, c'est du plagiat, du pillage intellectuel, et c'est juste insupportable pour toi ! Si ça se trouve, il pense sincèrement que cette idée vient de lui, et n'a même pas conscience qu'il te la pique . J'espère que justice te sera rendue!!!!

Commentaires
Par  trazom31  |  30

J'espère pour toi, qu'il ne s'agit pas de licencier une collaboratrice ?

Par  Nounou21  |  27

J'espère que d'autres t'ont entendu lui soumettre cette bonne idée ! Sinon, c'est du plagiat, du pillage intellectuel, et c'est juste insupportable pour toi ! Si ça se trouve, il pense sincèrement que cette idée vient de lui, et n'a même pas conscience qu'il te la pique . J'espère que justice te sera rendue!!!!

Répondre
  Showardy  |  12

Le problème n'est pas que son collègue soumette son idée mais que leur responsable la trouve juste venant d'une personne et impossible venant d'une autre, d'ailleurs je pense que la précision du collègue "masculin" n'y est pas pour rien....

Répondre
  Lynae  |  22

Sauf que ce n'est pas ce que dit la vdm. La vdm dit que la responsable de formation de l'auteure a présenté une suggestion, qu'il considère excellente, à un collègue masculin, alors que depuis deux ans il affirmait à l'auteure que l'idée n'était pas possible quand c'était celle-ci qui lui proposait. Donc en fait, il s'approprie une idée de l'auteure (consciemment ou inconsciemment) et la présente à une tierce personne. Que cette tierce personne soit un homme ou une femme n'a pas de réelle importance au final, je ne sais même pas pourquoi c'est précisé..

Répondre
  pasdechance73  |  40

Sauf si le responsable de formation est une femme qui a un faible pour ce collègue mais rien ne le prouve. Sinon ça me rappelle une histoire d'un ami qui rangeait les rayons en Grande distribution et qui avait proposé de réaménager le rayon pour que ce soit plus pratique. Le chef de rayon lui avait dit qu'il était payé pour ranger, pas pour penser. Deux semaines plus tard, devinez qui lui a donné l'ordre de réorganiser le rayon.

Répondre
  trplde  |  46

Sans réponse de l'auteure on ne peut pas parler de sexisme ou pas mais c'est vrai que le pléonasme du collègue masculin laisse à penser que le fait que l'auteure soit une femme ait une implication dans cette vdm (le simple fait que son boss se foute ouvertement d'elle est déjà une VDM. Dons, au lieu de crier au scandale, à la misogynie ou à la misandrie, attendons sagement des précisions. Mais je ne pense pas que ce soit anodin que l'auteure ait insisté sur le sexe de son collègue.

Par  Grivette  |  67

Difficile de ne pas penser à du sexisme lorsqu'on lit ta VDM... Bon courage à toi !

Répondre
  sepan  |  49

Que le collègue soit un homme ou une femme dans les deux cas ça serait une VDM de se faire piquer son idée sous son nez. Pour moi c'est pas assez explique pour considéré ça comme sexiste. Il faudrait que l'auteur apporte des éléments pour mieux comprendre.

Répondre
  AudeAude  |  36

Je croit qu'elle a pensé au sexisme parce que l'auteur est une femme il me semble et elle a bien précisé son "collègue masculin" dans la Vdm et non pas simplement collègue. Donc c'est possible qu'il y ai une histoire de sexisme :)

Répondre
  Dao0  |  48

L'égalité ça serait de commencer par admettre que des choses comme ça puissent arriver, quelque soit son sexe. Une femme qui se fait piquer une idée par une femme, c'est de l'injustice. Une femme qui se fait piquer une idée par un homme, c'est du sexisme. Ah...

Répondre
  Galadrien  |  25

On arrêtera peut-être de parler de sexisme quand les femmes seront traitées de la même manière que les hommes, c'est à dire mêmes chances d'obtenir les postes à responsabilités, mêmes salaires... Alors peut-être qu'il n'y avait pas de sexisme dans l'histoire, mais je comprends que l'auteur l'ait vu ainsi.

Répondre
  Dao0  |  48

Non. On arrêtera de parler de "sexisme" quand vous relèverez la tête et foncerez dans le tas. Je vois pas pourquoi y a qu'à moi que ça réussit. J'ai toujours eu ce que je voulais, j'ai pas bossé plus que les autres, ou gagné moins. La plupart des femmes n'ont pas besoin des hommes pour s'auto-dévaloriser ou se victimiser. Ras le bol d'entendre "Ah bah ça à tout les coups, c'est parce que je suis une femme !" Arrêtez de vous mutiler toutes seules. Et généralement c'est pas pour une question de compétences, mais de rage. Dès qu'un truc négatif vous arrive et que l'individu en face est un homme, c'est du sexisme. Ça vous fait si mal d'admettre que, potentiellement un homme puisse être meilleur, plus compétent ou intelligent que vous ? Parce que je préfère vous prévenir, ça risque d'arriver hein... (Bon là en l'occurrence dans la VDM, son supérieur c'est juste un c*nnard avant d'être quoi que ce soit d'autre)

Répondre
  MancaVergogna  |  46

Et si c'est effectivement par sexisme, en plus que l'auteur a bien précisé "masculin" ? Elle est peut-être au courant de ce qu'il se passe à son propre travail pour préciser ça, non ? :) Donc on arrête de culpabiliser les victimes et de faire passer le mot "sexisme" pour un gros mot dès que ça vient d'une femme, comme on le voit de plus en plus souvent en ce moment...

Répondre
  Dao0  |  48

Du coup, doit-on considérer qu'il s'agit de sexisme que de croire qu'on lui a donné l'idée juste parce que c'est un homme ? Parce que le sexisme n'a pas qu'un seul sexe...

Répondre
  Lynae  |  22

Sauf qu'elle a précisé masculin pour la personne qui reçoit la suggestion. Donc le patron lui a piqué une idée et l'a exposée à un collègue masculin. En quoi la masculinité de la personne qui reçoit la suggestion rend l'acte sexiste ? Seule l'intention du responsable pourrait rendre l'acte sexiste, mais sûrement pas le sexe de la personne qui reçoit la suggestion. La vdm c'est surtout que l'auteur a pendant deux ans proposé une idée à son responsable qui lui répondait que c'était irréalisable, et que finalement le même responsable présente cette idée comme la sienne et comme excellente à une tierce personne...

Répondre
  ailime  |  18

je ne comprends bien pourquoi elle précise que son collègue est un homme. Ça change rien au problème. Et faut arrêter du voir du sexisme partout que l'auteur soit une homme ou une femme ne change rien non plus.

Répondre
  pasdechance73  |  40

#33: Alors le coup de la culpabilité de la "victime" il faut arrêter 30 secondes. Les victimes des discriminations ont parfois même cette culture justement de se dire tout de suite "C'est parce que je suis ci, je suis ça". Les victimes participent elles même à la continuité de ce dont elles se plaignent. Je vais prendre un exemple tout con et un tant soit peu HS de la VDM mais bon: -Combien d'amies j'ai entendu dire de telle ou telle fille qu'elle était une pute? Quand je demande pourquoi, on me dit que c'est parce qu'elle a couché avec un mec en soirée ou qu'elle est repartie avec un mec rencontré dans la soirée, etc... Et j'ai parfois l'impression d'avoir les rôles inversés quand je leur dis que non, chacun et chacunE fait ce qu'il/elle veut de son corps et que personne n'a de jugement à donner dessus. Pourtant mes amies n'ont pas 50 ans, elles ont mon age à quelque chose près. On constate le même phénomène sur d'autres discriminations, c'est juste que cet exemple est le plus parlant. Après la VDM laisse penser au sexisme c'est vrai mais en même temps 300 caractères, c'est peu. Et l'auteur de son point de vue l'a pris pour du sexisme et l'a formulé de cette manière. Mais il y a d'autres explications exposées dans les autres commentaires. DONC: RÉCLAMONS L'AUTEUR!! PS: Si elle laisse penser au sexisme c'est peut être parce qu'il s'agissait d'une tache à réaliser qu'elle voulait faire et qui a finalement été confiée au collègue en question.

Répondre
  malsain  |  24

#27 Alleluïa! Ma boss (oui, MA) est une femme. Et je suis convaincu que si elle voulait devenir présidente de la république en Chine, elle y arriverait. Quand elle a une idée, elle s’y jette a corps perdu jusqu’à atteindre son objectif. Mais il en faut un d’objectif. Car j’en ai parlé a des responsables RH (hommes comme femmes). Leur boulot, entre autre, consiste a négocier les salaires. Ils expliquent (je n’ai pas de stats officiel, ça pourrait être intéressant) que les hommes arrivent avec une demande de salaire plus élevée et sont moins flexibles que les femmes, pour des postes identiques. Ça n’explique pas tout, mais une partie du problème part de la. Et ça, ça découle aussi de l’éducation des filles. Au passage, on a le meme phénomène avec les gens de couleur, de petite taille, en surpoids ou autres gens au visage peu harmonieux... Pour en revenir a la VDM, la distinction ne s’explique pas vraiment. Si ça avait été une femme l’OP l’aurait précisé aussi ? En un mot, on lance des pages de débats, il faut etre rigoureux sur VDM dis donc…

Répondre
  _galya_  |  22

Ben après souvent une femme est moins écoutée ou considérée qu'un homme quand elle parle, du coup oui en général elles doivent plus se battre pour obtenir les mêmes postes. C'est pas quon voit du sexisme partout c'est qu'il est encore trop présent dans notre société. et les femmes qui pratiquent elles-mêmes le sexisme envers les femmes ben c'est juste du sexisme intégré. Je pense aussi que si l'auteur a précisé homme, ce n'est pas pour rien. Après comme quelqu'un l'a fait remarquer difficile de juger en si peu de lignes, mais bon oui on s'est sûrement tous fait une idée. ^^

Répondre
  KingRCT3  |  30

En fait je viens de comprendre pourquoi préciser le sexe de celui qui reçoit l'idée. Je pense que c'est une tâche à faire. Exemple : Auteure : Dis patron, je peux ranger le rayon (pour reprendre un précédent commentaire), ça ferais gagner du temps ! Patron : Non, c'est pas possible... [deux ans plus tard] Patron : Tiens Homme, pourrais-tu ranger le rayon, ça ferais gagner du temps ! Voilà, sûrement sous-entendu que l'auteure n'est pas capable de réaliser elle-même l'idée qu'elle soumettait.

Répondre
  DHKold  |  29

Ça me fait tout de même rire ces histoires de "mêmes salaires". Deux hommes n'ont déjà pas forcément le même salaire à des postes identiques... Un salaire ça se négocie, généralement avec des RH (qui sont majoritairement des femmes en plus), du coup je vois mal en quoi c'est la faute des hommes si les femmes gagnent moins "en moyenne". D'ailleurs cette histoire de "salaire égal" est également foireuse parce qu'il y a très peu de cas ou on peut trouver deux personnes ayant le même poste, avec les mêmes qualifications et la même expérience. Généralement, les études se contentent de comparer en fonction des intitulés des postes, sans se soucier de prendre en compte le diplôme, l'expérience, etc. Les métiers qui paient le mieux sont généralement des débouchés d'études où on trouve majoritairement des hommes, du coup forcément ça influe sur les statistiques (En plus plus on prend des métiers qualifiés, plus l'écart salarial se réduit entre H/F)... Pourtant, les universités (en tous les cas près de chez moi) lancent régulièrement des campagnes pour tenter d'attirer un public féminin dans ces filières. Et personne n'empêche (il me semble) les filles de faire ces études. Ce n'est en tous les cas pas une question de coût, puisque le taux d'universitaires est plus élevé chez les filles que chez les garçons. Le principal problème du sexisme se joue durant l'éducation, avec des familles qui véhiculent les clichés (jouets, couleurs, activités extra-scolaires, ...). Et pour changer cela, il faut briser les stéréotypes, via les médias et l'enseignement. Par contre il faut faire la différence entre sexisme, discrimination, ou simple comportement de co**ard...

Répondre
  Dao0  |  48

Ah. Bien plus ? Qu'est-ce que tu en sais ? Moi ça va en tout cas. Mes collègues féminines aussi... Qui es-tu pour juger de l'effort de l'ensemble de la gente masculine ? Et donc tous les autres hommes mal/moins payés ou à qui on a refusé un poste à responsabilités, tu appelle ça comment ? Parce que y en a plein autour de toi. Faut arrêter de confondre Injustice et sexisme.

Répondre
  pikepik  |  22

#40, je pense que la différence vient du fait que le patron a oublié la présence de la femme (une habitude ?) mais pas de l'homme, puisqu'il lui soumet l'idée. La femme doit se sentir comme un élément du décor auquel on ne fait pas attention et ça, je sais d'expérience que c'est carrément rageant !

Répondre
  pikepik  |  22

#72 : je ne pense pas non plus que ce soit forcément lié au sexe, mais c'est le seul rapport que j'ai trouvé avec le sexisme. Peut-être le chef en question a-t-il un peu trop tendance à oublier la présence des femmes, d'où la précision "masculin". Pour ma part, il est vrai que ma timidité m'a rendue transparente dans tous types de groupes jusqu'à ce que j'apprenne à l'ouvrir. Malgré ça, même avec tous les efforts, il arrive qu'on me laisse à l'écart de la conversation, le plus souvent quand je suis la seule femme dans une assemblée d'hommes. À ce moment-là, je hausse le ton sans être déplacée, généralement ça finit par marcher et je peux enfin en placer une.

Par  Dao0  |  48

Pourquoi préciser qu'il est masculin ? L'idée semblera meilleure aux oreilles d'un homme ? Non vraiment je ne comprends pas l'intérêt de cette précision. Ou alors il nous manque des informations : il s'agissait d'un distributeur de serviettes hygiéniques ! Nan vraiment... Dites moi tout

Répondre
  Mlle_Leah  |  34

Peut-être que si l'auteur a jugé utile d'ajouter cette précision c'est que le sexisme est monnaie courante dans cette boîte-ci et qu'elle a voulu souligner cet aspect, voilà tout ! Mais bon, sinon, pas du tout, sans éclaircissement de l'auteur, nous n'en saurons pas plus : affaire à suivre ...

Répondre
  bordelor  |  42

Ou peut-être que l'auteure a considéré cela comme relevant du sexisme car elle est une femme. Peut-être juste que son patron ne l'apprécie pas et ne voulait pas lui donner raison. Peut-être qu'il a juste pondéré l'idée, qu'elle a fait son chemin et qu'il la trouve bonne à présent sans se rappeler de sa provenance. Le patron aurait essayé d'attribuer la paternité de l'idée à un collègue masculin, je ne dis pas. Mais là, il soumet l'idée à un collègue. Que celui-ci soit masculin ou féminin importe assez peu il me semble. Je pense qu'il était juste de bon ton de laisser planer l'idée d'un sexisme latent parce que ça fait commenter... Mais ça décrédibilise les personnes qui au quotidien sont victimes de sexisme, comme la plupart des commentaires véhéments sur le sujet. Dans un sens ou dans l'autre.

Répondre
  Lynae  |  22

Je me posais la même question, j'ai relu 3 fois la vdm pour valoir ce que j'avais loupé avant de chercher l'explication dans les commentaires mais en fait je remarque que personne n'a la réponse à part supposer un sexisme qu'on ne peut pas comprendre avec la seule vdm. Le truc c'est que le genre est précisé pour la personne qui reçoit la suggestion... donc en fait la vdm c'est que la fille s'est fait volé son idée par son responsable, l'importance du genre de la personne qui reçoit la suggestion reste un mystère.

Chargement…