45
Par - / mercredi 19 décembre 2018 07:30 /
On sait bien que tu as encore 5 minutes !
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  kwalish  |  61

"Oui! Regarde ce que tu m'as fais, monstre! C'est de ta faute!" *éclate en sanglots*
(Pourquoi avoir recours à la violence physique, quand on peut facilement traumatiser un enfant de manière ludique? ;))

Commentaires
Par  Kaa04  |  45

Mais ça c’était avant, ok on va tous la faire. Putain on peut avoir des VDM qui font plus de 3 lignes? C’est trop vous demander de romancer quelque peu avant de poster?

Répondre
  Easy_going  |  19



Moi je préfère quand c’est pas romancé.

Répondre

Emma75...Il n’y a jamais eu plus de délinquance depuis la politique de l’enfant roi. En France, on marche sur la tête. On voudrait que les enfants apprennent l’ordre et le respect, sans aucune discipline. Mieux encore, on estime que c’est à l’éducation nationale de prendre en charge le rôle parental.. J’ai moi-même pris quelques roustes, et ça m’a permis d’avoir des limites et de savoir que je ne pouvait pas faire ce que je voulais.

Répondre
  kwalish  |  61

Scott> "l'augmentation de la délinquance" est aussi corrélée à la puissance des ordinateurs, l'apparition de la clio 4 ou le développement des énergies vertes ... ce qui n'en fait pas forcement des causes.
Et on peut apprendre le respect et la discipline sans violence, l'enfant prend exemple sur l'adulte ...

Répondre
  GrrendeL  |  27

Les ordinateurs les jeux vidéos et les réseaux sociaux rendent asociaux violents chômeurs psychotiques obèses et nazis je l'ai vu dans un reportage tf1/m6 et les défenseurs des énergies vertes donnent envie de les tabasser avec des bonbonnes de gaz de schiste y a que pour la Clio 4 où je ne vois pas de lien évident.

Répondre

@Kwalish...il suffit de mettre le nez dehors pour voir le résultat de ta politique. Quelle naïveté😒. Merci de prouver ce que j’avance. On marche bel et bien sur la tête, quand on s’obstine à refaire la même erreur encore et encore et encore.

Répondre

Scott a des limites ?! Alors ça c'est la meilleure ! 🤣

« Merci de prouver ce que tu avances » Pourrais-tu s'il te plaît en faire autant ? J'aimerais bien connaître tes sources qui confirment le lien de cause à effet entre le refus de la fessée et l'augmentation de la délinquance, et pourquoi cette hausse tient-elle d'une mauvaise éducation parentale plus qu'autre chose. Parce que tes allégations sur « le résultat de sa politique » ne s'appuient pas sur des chiffres, des études ou des faits concrets, mais sur ta seule interprétation personnelle.

À Remora et toi : vous ne connaissez pas le contexte de la VDM mais vous décrétez d'emblée que ce gosse mériterait une bonne gifle pour ne pas tomber dans le syndrome de l'enfant roi. À vous lire, on dirait que l'auteur forme un futur gangster en puissance (je caricature, mais c'est ce que vos commentaires à côté de la plaque semblent insinuer).

Au fond, nous ne savons rien de leur vie ni de leur éducation, ne tirons pas de conclusions hâtives sur la seule base d'une petite phrase certes pas très gentille, mais somme toute anodine (un enfant de 3 ans n'a pas forcément conscience de la portée de ses mots, il ne pensait peut-être pas mal). Et rien ne dit que l'auteur ne lui dispense pas une bonne discipline.

Répondre

@ capitaine... tu me fais l’effet de quelqu’un demandant les sources quand on dit que la terre est ronde. L’inconscient collectif, ça te dit quelque chose?. J’ai parmi mes proches deux personnes ayant chacun une fille du même âge. L’une est brillante, intelligente et bien élevée , l’autre est disons les choses clairement, la cochonne du lycée... je te laisse deviner laquelle des deux à des parents qui lui serrent la vis😬. Combien de personnes peuvent réellement prétendre que leur enfant s’en sortirait mieux sans discipline ?. Aurais-tu l’audace de prétendre que les parents qui laissent leur gosses vagabonder dans les rue à pas d’heure, sans qu’ils n’aient aucune limite, ne sont pas responsables de l’explosion de la délinquance?. Ce serait purement societal?.

Répondre
  brhd  |  44

Perso, j'ai une connaissance (mon frère), qui s'est essayé à l'éducation dite positive.
Il en est revenu...

J'ai une autre connaissance, également adepte d'une éducation positive : elle nous a demandé des conseils l'autre fois, parce que, je cite "ma fille ne me respecte pas".

Vu l'autre jour, une mère que son fils tapait, et qui, comme seule réaction, a dit "ce n'est pas bien de me taper comme ça".

C'est illusoire de penser que l'autorité n'est pas nécessaire, elle l'est, car elle donne des repères aux enfants. Le respect, la vie en communauté, les règles inhérentes à cette vie en communauté, pour pouvoir vivre ensemble.

Au sujet de la violence, merci de faire une distinction entre la petite tape sur le cul pour calmer le jeu quand ça dépasse des limites, la rouste, et le châtiment corporel.
Le premier n'amène pas l'enfant à être violent, c'est FAUX, et les exemples sont nombreux.
Le troisième, évidemment, inutile d'en parler...
Quant au deuxième, je n'en suis pas adepte pour ma part, et personne n'a réellement de recul sur l'impact sur l'enfant, je pense...

Répondre
  brhd  |  44

Après, pour ma part, dans le cas de la VDM, une bonne remontrance aurait suffit, voire une punition, tout dépend du contexte dans lequel ça a été dit.

Lui faire comprendre que ça ne se dit pas, d'autant plus à un adulte, d'autant plus à sa propre mère.

Répondre

@Brhd...oui tout à fait. On parle de fessée ou de gifle ( pour les plus grands ) pas de passage à tabac😅. Encore une fois, il est évident que ça n’est pas nécessaire dans le cadre de cette VDM. J’ai juste profité de l’occasion pour dire ce que je pense.

Répondre
  kwalish  |  61

Scott> je vais argumenter comme toi alors: je sors régulièrement dans la rue, et beaucoup de mes amis et de membres de ma famille aussi, et je ne me fais pas agresser, donc il n y a pas d'augmentation de la délinquance.

brdh> il ne faut pas confondre autorité et châtiment corporel, ou éducation positive et laxisme ...

On peut (et on devrait, mais ça reste mon avis) se refuser à punir physiquement ses/des enfants sans manquer d'autorité ou de discipline. La violence reste l'arme du faible.

Répondre

Kwalish...nan c’est sûr que l’abandon du rôle parental n’a rien à voir avec la délinquance 😒😒. D’ailleurs, il suffit de comparer le rôle de l’éducation d’il y a 50 ans et d’aujourd’hui pour se rendre compte que rien a changé . «  la violence reste l’arme des faibles »...ah mais tout à l’heure je rigolais, mais en fait tu es vraiment naïf, hein😐😐. Comme si c’était aussi simple que ça ...

Répondre

Tu veux une preuve?. Et pourquoi pas parler d’actualité,tient . Bloque quelques rond-point et la seul réaction du roi sera de demander à Brigitte de lui ramener un Perrier citron. Par contre, démolit les champs Elysée et là, tu aura toute l’attention du gouvernement. La violence est l’arme des faibles tu dit? . Mais tout ce que l’on a aujourd’hui c’est justement grâce à la violence que l’on l’a obtenu🤨..tu crois réellement que tout se résout avec des bisous?.

Répondre
  brhd  |  44

" il ne faut pas confondre autorité et châtiment corporel, "
Tout à fait, et c'est ce que je disais.
Comme il ne faut pas confondre petite tape sur le cul, et grosse raclée.
Et il ne s'agit pas que d'une absence d'autorité : perso, je suis très sévère et autoritaire envers mon gamin, et objectivement, il me respecte.
Par contre, des fois, il peut être sur énervé, fatigué, les deux à la fois, te piquer une crise, et bien là tu n'en tires RIEN de ton gosse.
Et une petite tape sur les fesses, ça calme les choses très rapidement.

"ou éducation positive et laxisme ... "
Tout à fait aussi, le soucis, c'est que j'ai bien l'impression que ce sont les tenants de l'éducation positive eux mêmes qui confondent.
Encore une fois, je suis sévère, par contre je pratique l'éducation positive, dans sa vision d'encouragement de l'enfant, et qu'il s'épanouisse dans la vie.
Alors même que pour beaucoup, j'ai l'impression, éducation positive et épanouissement de l'enfant, c'est ne lui donner aucune limite ou presque.

Répondre
  kwalish  |  61

Ceux qui profitent le plus sont les plus violents c'est bien connu (-_-)'. Mais ne nous égarons pas, on parle d’éducation ici.

brhd> on est sur la même ligne à peu près, mais pas de tape du tout de mon côté.

Répondre

La violence fait parti INTEGRANTE de la nature humaine, que dis-je, de la nature elle même. Elle doit être gérée et canalisée. Et ça, ca ne se fait pas sans discipline et éducation. Pas besoin de chiffres officiels pour savoir ce qui est nécessaire. Outre les chiffres il y a la réalité des faits. Les faits sont qu’un enfant structuré s’en sortira mieux et qu’un enfant laissé pour compte aura des difficultés.

Répondre
  kwalish  |  61

"La violence fait parti INTEGRANTE de la nature humaine, que dis-je, de la nature elle même. Elle doit être gérée et canalisée. Et ça, ca ne se fait pas sans discipline et éducation."
Tu enfonces des portes ouvertes, le point de départ de cette discussion c'est: doit on utiliser la violence pour la discipline/l'éducation.

"Pas besoin de chiffres officiels pour savoir ce qui est nécessaire."
Pas d'accord, ça évite de rester sur des croyances.

"Outre les chiffres il y a la réalité des faits. Les faits sont qu’un enfant structuré s’en sortira mieux et qu’un enfant laissé pour compte aura des difficultés."
Oui un enfant a besoin d'une bonne éducation, on est d'accord, mais ça n'a rien à voir avec la question de départ.

Répondre

@ Kwalish...Au contraire, ça a tout a voir. Y'a pas de structure sans discipline et y'a pas de discipline sans punition.Quand j’étais tout petit, je suis allé jouer près d'un canal alors que ça m’était interdit. Mon père m'a rattrapé et mis une bonne fessée. Je n'ai plus jamais recommencé. Si jamais il ne l'avait pas fait, j'y serait retourné. Il a eu raison. La punition doit être adaptée et non pas disproportionnée ( exactement comme ce que dit brhd ). Sinon on aura l'effet inverse.

Répondre
  kwalish  |  61

Scott> "Y'a pas de structure sans discipline et y'a pas de discipline sans punition." jusqu'ici je suis d'accord, c'est sur les moyens mis en œuvres que je ne suis plus d'accord... comme je l’écrivais un peu plus haut, l'enfant prend exemple sur l'adulte...

Remora91> des remords?

Répondre

Biscotte, ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit. Sache que je suis le premier agacé par le laxisme de certains parents, qui n'ont aucune autorité sur leur gosse et s'étonnent après qu'il devienne ingérable. Bien sûr que la discipline est indispensable pour donner à l'enfant des limites, lui faire la part de ce qui est bien ou mal, inculquer les règles de la vie en communauté, et éviter qu'il se retrouve dévoyé et sans repères sociaux à l'âge adulte.

« Aurais-tu l’audace de prétendre que les parents qui laissent leurs gosses vagabonder dans les rue à pas d’heure, sans qu’ils n’aient aucune limite, ne sont pas responsables de l’explosion de la délinquance ? » Non, non et encore non, tu n'as pas compris ma question, je me suis mal exprimé. L'éducation des enfants a une influence certaine sur l'évolution de notre société actuelle et future, cela va sans dire ; ce que je voulais savoir, c'est dans quelle mesure la hausse de la délinquance est imputable à la politique de l'enfant roi, car il y a plein d'autres facteurs qui concourent à cette explosion ; et je trouve assez réducteur de résumer ça au seul manque d'éducation parentale.

Tu sembles considérer la gifle comme l'alpha et l'oméga de l'autorité. Je ne suis pas d'accord. Un parent peut tout à fait être très strict avec son enfant et réussir son éducation sans recourir à la violence ; tout comme un autre parent ayant la claque facile peut avoir tout le mal du monde à se faire respecter. Pour moi, autorité et violence sont 2 choses bien distinctes ; ce n'est pas parce que certains parents se refusent à frapper leur gosse qu'ils sont contre la discipline, fuient leur rôle parental et entretiennent la délinquance. Tu fais fausse route.

Répondre
  brhd  |  44

Attila : honnêtement, et entre nous, il y a d'autres moyens d'exister dans la vie que faire son troll. Courage, mon gars, tu peux aller vers les autres, il suffit de le vouloir.


Ceci dit, je retiens l'expression "entonnoir à idiotie", pour une fois que tu sors quelque chose d'intéressant.

Bisous :)

Répondre

@Capitaine. La fessée ou la gifle ne sont pas les absolues de l’éducation. Mais utilisées de manière adaptée, elles permettent d’instaurer une idée précise de cause a effet dans l’esprit d’un enfant. Un petit garçon casse le vase sur la table basse. Explique lui gentiment que c’est pas bien, le tout en marchant sur des œufs pour ne pas le traumatiser et instinctivement, il comprendra qu’il s’en sort bien. En partant de ce simple point, l’instinct fera toujours son office en le poussant à voir jusqu’où il peut aller. Par contre, mets lui une tape sur les mains, et là il comprendra immédiatement que son action a eu des conséquences désagréables pour lui et il saura toujours instinctivement qu’une bêtise lui vaudra de passer un mauvais moment.

Par  kwalish  |  61

"Oui! Regarde ce que tu m'as fais, monstre! C'est de ta faute!" *éclate en sanglots*
(Pourquoi avoir recours à la violence physique, quand on peut facilement traumatiser un enfant de manière ludique? ;))